aimer le monde

69255610_530246474410137_4282803970092564480_n.jpg

••• les zultimes chroniques – 3/9/19

ah aimer, quelle leçon ici-bas en cette vie de simple mortel…

aimer, la leçon ultime…

aimer n’importe qui, aimer peu importe, aimer quand même…

aimer ceux et celles qui nous tombent sur le nerfs…

aimer ceux et celles qui nous énervent…

aimer ceux et celles qui, naturellement, on n’aime pas aux premiers abords…

éventuellement, aimer ceux et celles qu’on aime détester…

mais vous me direz : wow le chroniqueur, on ne peut pas aimer tout le monde… pas obligé(e) quand même…

c’est vrai…

mais la job est de tendre vers…

se laisser bouffer par l’amour…

alors au moins ne pas haïr, ne pas détester…

et ensuite accepter… accepter l’existence de ces gens qui nous tombent sur les nerfs ou autre chose…

aimer Trump, aimer Bolsonaro, aimer Maxime Bernier qui s’en prend à la jeune Greta pour têter quelques votes…

aimer les gens qui sèment la haine… aimer le 1 %…

aimer les crosseurs et les magouilleurs, les voleurs et les fraudeurs…

aimer les menteurs…

car si ils et elles existent, il doit bien y avoir une raison autre que de les laisser faire vivre la haine en soi… parfois pas facile, mais nécessaire… au moins, tendre vers…

pour finalement aimer la vie…

aimer tout et en cette vie, tout ce qui vit…

en commençant par soi-même, nous et nos mauvaises habitudes… en acceptant nos défauts, nos petitesses et nos bassesses, nos peurs et nos obsessions, nos travers et nos omissions…

aimer for love’s sake

aimer pour aimer, aimer pour l’amour…

aimer parce que c’est plus sain, parce que c’est plus doux et facile…

aimer parce que c’est plus naturel…

parce qu’on empêche pas un coeur d’aimer, c’est sa job…

et si jamais on n’aime pas, pas grave, aimer ça aussi…

c’est le même prix… et le prix c’est l’amour…

2 réflexions au sujet de « aimer le monde »

  1. katmanda

    je suis en accord avec ces paroles, que ça aide de savoir que  »cela » nous est dû. Un moment donné on le sait que c’est dû et juste. Mais c’est plutôt un état d’esprit qui crée, une connaissance de qui on est. Nous sommes alors dans l’expérience profonde et le lâcher-prise et ce n’est pas grave si ça n’arrive pas….et puis oui c’est juste des mots qu’on mets dans de petites boîtes! La vie est au-delà de tout ça!

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s