stoned le monde

70819556_2458831900827254_9174380607629688832_n.jpg

••• les zultimes chroniques – 20/9/19

je regarde les arbres qui commencent à changer de couleurs en ce début d’automne et je crois halluciner…

car on en voit de toutes les couleurs… mais en ce moment, c’est le brun qui domine…

comme le disait la pub jadis, qu’est-ce que le brun peut faire pour vous ? parlez-en à Justin… si on s’offusquait autant des vraies injustices que de ces niaiseries…

my God, quelle folle game la politique… ils sont fous et folles ou courageux/ses ceux et celles qui la jouent, je ne sais trop… ou est-ce la game qui leur joue des tours ? à moins qu’ils/elles ne soient stoned de leur quête de pouvoirmais j’aime penser que certain(e)s sont sincères dans leur intention de changer le monde… respect…

rouge, bleu pâle, bleu foncé, orange, vert, c’est la campagne électorale fédérale… on nous promet plus d’argent dans nos poches, de protéger la nature et autre bla bla habituel… en bitchant contre ses compétiteurs/trices… avec 2 Maximes Berniers en prime cette fois-ci… même si on ne veut pas s’y intéresser, la game politique semble s’insinuer partout… stoned le monde est stoned…

dans un poste de police virtuel, à la télé du Canada, dans le téléroman quotidien le plus populaire du bonhomme 19 heures (eh oui, on n’arrête pas le progrès), un gars boit de l’ayahuasca, ne tue pas seulement sa mère, non non trop banal, il la crucifie, pendant que la leader de sa secte (à qui le mou gouvernement fédéral a donné la permission de consommer une droye si dangereuse) – avec qui le gars est en amour mais elle est amoureuse de son avocat, oui compliqué l’amour) est impliquée jusqu’aux dents dans le trafic du thé sacré… et la police veut la coincée.. de la droye, de la religion, avec une touche de romance twistée on the side… tout y est pour un drame policio-religio-romantico-toxico… praise the lord et presse le lard – stoned le monde est stoned…

pendant que la terre pogne les nerfs, se réchauffe et nous crie de changer nos habitudes, et vite à part de ça, les protecteurs de l’environnement veulent construire des pipelines pour qu’on puise continuer à rouler encore tout seul dans nos 4 x 4… stoned le monde est stoned…

on signe le pacte et on se promène en avion de par le monde à tour de bras… et on boit encore de l’eau de robinet mise en petite bouteille de plastique… par millions, par milliards…

avec une grande marche de la jeunesse pour notre mère terre prévue vendredi prochain, certaines institutions refusent de donner congé à leurs étudiants car pas assez important comme événement… stoned le monde est stoned…

et on ne parlera pas du gros roux, de son clone qui scrappe l’Amazonie (qui vient d’être nommé l’homme le plus stupide du Brésil apr ses concitoyens), de l’Arabie Saoudite et autres tutti quanti quantiques, tragiques et moins comiques… stoned le monde est stoned…

une chance que ce monde n’est pas pour de vrai… on chance qu’on l’hallucine…

une chance que le monde extérieur n’existe pas vraiment, qu’il n’est qu’une illusion, maya…

une chance que Dieu n’existe pas (du moins comme on aime l’imaginer), sinon il serait découragé par sa création… sans parler de sa mère, car on sait tous que Dieu n’est que sa mère… et nous, les créatures de Dieu… quelles créatures et quelle création… ou co-création…

on dit que lorsque l’on prend de la droye, notre conscience devient altérée…

moi je crois plutôt que c’est lorsque nous sommes dans notre état normal que notre conscience est altérée…

en fait, je crois qu’à jeun, nous ne sommes pas, ni jamais, ni complètement dans notre état normal

pas normal notre état normal

en regardant le monde et ses multiples péripéties, notre conscience est clairement altérée, le monde est vraiment stoned…

mais ne vous en faites pas, l’effet va diminuer, s’amoindrir… on va redescendre de notre drôle de high… on va retomber sur terre… elle nous le rappelle d’ailleurs… gravité gravité quand tu nous tiens… et je crois que ça va nous faire grand bien…

car quand on regarde notre monde, le seul constat est que le monde est stoned…

sinon c’est moi…

maudite droye…

mais même stoned, il est beau le monde… car le seul que l’on a… le seul que l’on est…

à moins qu’on ne soit pas du monde…

avant…
48274957_10155755013412797_8457087478258466816_n.jpg

après…

Capture d’écran 2019-06-13 à 07.53.09

ou vice versa…

2 réflexions au sujet de « stoned le monde »

  1. Ravi

    pas sur que l’on hallucine …
    je crois que tout cela est vrai…
    le monde est fou fou fou (rappel du film du même nom avec Mikey Rooney début des années 1970)
    et pendant ce temps une grande partie des pays sur cette planète sont dirigés par des «illuminés» du bocal
    sti… me su tu trompé de planète viarge

    Répondre
  2. Trishna

    WoW Ati! T’es en forme, et Ravi aussi!
    Ça fait un bon moment que Luc Plamondon le sait aussi que le monde est stone (1978)! Et plein de monde s’est mis à le chanter… mais je me doute qu’il n’y avait pas grand monde qui le croyait vraiment!
    Une chronique percutante et en pleine conscience qui voit clair aux jeux hallucinants de la Vie.
    Merci 🙏🏻 pour ce tour d’horizon illuminé!

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s