spirituellement religieux

61365448_2468624756521993_1654869921558953984_n.jpg

••• les zultimes chroniques – 23/9/19

traduction: la spiritualité ne vient pas de la religion… elle émane de notre âme… nous devons arrêter de confondre religion et spiritualité… la religion est un ensemble de règles, de normes et de rituels créés par les humains, initialement censé nous aider à s’épanouir spirituellement… mais à cause de l’imperfection humaine, la religion est devenue corrompue, politique, divisante et un objet de pouvoir… la spiritualité n’est pas une théologie ni une idéologie… c’est simplement une façon de vivre, pure et originale, qui nous fut donné par les instances supérieures de la création… la spiritualité est un réseau qui nous relie à la sagesse supérieure, à l’univers et à nos frères et soeurs… – Haile Selassie

moi qui disais récemment ici être en réflexion quant aux concepts de religion, spiritualité, traditions culturelles autochtones chamaniques et médicinales, bref autour des divers courants du grand monde du sacré, cette citation constitue un excellent starter…

cependant cher Mr Selassie, avec tout le respect que j’ai pour vous, je m’excuse, mais je trouve que vous généralisez… car qu’est-ce LA religion, qu’est-ce que LA spiritualité ? ne pourrait-on pas plutôt parler des religions et des spiritualités ? car celles-ci me semblent polyformes…

oui de nombreux actes de barbarie ont été commis – et continuent de l’être – sous le grand parapluie de la religion… mais en généralisant et en parlant de LA religion, on ne dit rien… rien de très précis du moins… on sacre tout dans le même grand fourre-tout…

car lorsqu’on parle de LA religion, de laquelle parle-ton au juste ?

quand on parle de LA religion, souvent nous ne sommes qu’en mode réaction… on pense au passé, on se remémore tout ce qui a mal tourné jadis, et encore aujourd’hui, on ramène à la surface les grandes conquêtes et les crimes… et on nie la soif du sacré des gens qui ont choisi telle ou telle religion…

ici, en ces parties du monde, quand on pense religion, on pense aux multiples abus des prêtres catholiques, à la richesse du Vatican, aux extrémistes d’Allah, à la droite religieuse pro-vie mais prête à tuer pour protéger la vie… et leurs valeurs… rien de bien glorieux avouons-le…

alors le doute face au religieux est fondé… mais le sens profond du terme religion consiste à relier… se relier à plus grand que soi, se relier à nos frères et soeurs, se relier à toute source de vie… que l’on nomme cela religieux ou spirituel, same same quant à moi

par ailleurs, quand on parle de spiritualité, de quoi parle-ton au juste ?

de yoga (drapés dans nos ptits kits Lulu Lemon) ? de méditation pleine conscience ? de Zenitude ? des études de la Caballe ?

rien de très précis ici non plus avouons-le aussi…

bien sûr, plus spirituellement correct de se déclarer spirituel que religieux…

mais au fond, qui n’est pas spirituel ? qui n’est pas un âme, un esprit incarné dans un corps ici-bas sur cette terre ?

que l’on veille ou non, que le reconnaisse ou pas, très plausible que nous ne soyons qu’esprit incarné ? qu’on le sache ou pas, qu’on le sente ou pas…

car même pour les plus matérialistes parmi nous, l’argent et les choses ne peuvent-ils pas devenir un Dieu ?

tandis que pour les athé(e)s, rien n’est Dieu, en fait, Dieu est Rien avec un R MAJUSCULE… et souvent les athé(e)s sont les plus extrémistes… qui croient très très fort à rien… il faudrait leur prouver que Dieu existe pour qu’ils/elles croient… et pourtant, tant de beauté en ce monde… pas besoin de croire, rien qu’à voir on voit bien…

il me semble que l’on ressent publiquement, ici et ces temps-ci, une grande résistance à tout ce qui est religieux… tendance de fond à séparer à tout prix état et religion, efforts pour qu’on ne voit aucun signe ostentatoire, il ne faut surtout pas que nos enfants n’en voient…

tendance érigée en loi pour s’assurer que rien de religieux ne dépasse publiquement, qu’aucun signe ne sorte de la maison… obligation de laïcité…

votre religion, on ne veut pas la savoir, et on ne veut non plus la voir… comme si elle existera moins si on la pousse sous la table de la cuisine…

pourtant, pourquoi pas une multitude de religions ouvertes sur le monde et visibles aux yeux de tous et toutes ? que de la religion après tout…

mais en rejetant le religieux, comme l’impression qu’on jette notre soif du sacré avec l’eau du bénitier…

Jacques Mabit me disait il y a quelques années que l’on doit minimalement faire la paix avec la religion dans laquelle on a grandit… pas se convertir, pas devenir fanatique, que faire la paix… gros défi que celui-là…

pas que je désire que l’on revienne au bon vieux temps ou l’église catholique faisait de la loi une loi divine… et plusieurs choses pas du tout catholiques…

seulement que l’on permette et que l’on reconnaisse autant le religieux, le spirituel, le sacré, les diverses traditions ancestrales et autochtones…

qu’on valorise cet élan primordial chez l’humain(e) pour l’extase, pour qu’on sorte de petit soi… qu’on permette ce besoin de religiosité, de reliance, qui est fondamental à la vie humaine… ce besoin de se sentir faire partie de…

dommage pour Mr Singh mais malgré son humanité et sa vivacité d’esprit, la pertinence de son programme, son turban constitue une arme de destruction massive électorale pour lui, particulièrement au Québec… car ici, les traces laissées par les abus de l’église catholique sont encore fraîches sur nos âmes… et notre résistance et réaction encore vigoureuse…

après avoir été menacées et attaquées par les prétendus religieux catholiques et protestants, les traditions culturelles autochtones semblent faire un retour partout sur la planète… tant mieux, car on y retrouve plusieurs valeurs précieuses in there… tant mieux car plusieurs de nos sociétés dites modernes sont en déficit de sacré, de contact avec la nature, avec les éléments… avec le sens de la vie…

car plusieurs courants religieux originent des pratiques chamaniques autochtones… notamment le Santo Daime, un mouvement religieux originant du Brésil et canalisé par Mestre Irineu, amalgamant composantes chrétiennes, chamaniques et d’inspiration africaine… salade de fruits religieuse… amalgame, intégration, métissage…

évolution organique et évolutive des éléments de la nature au sein de pratiques et de rituels humains… car toutes les pratiques chamaniques, comme toutes les religions qui en découlent, ont des bases païennes… fondées sur et dans la nature

donc religion, spiritualité, traditions culturelles ancestrales autochtones, same same… au-delà des dissemblances, surtout des ressemblances, et des correspondances entre toutes les branches du sacré…

d’autre part, parallèlement à ce rejet du religieux,  on note une grande popularité pour plusieurs rituels chamaniques à l’aide de plantes médicinales, de plus en plus populaires et générant un nouveau tourisme en Amérique du Sud, avec tous les abus qu’une mode spontanée et pas toujours ancrées dans les traditions peut créer…

bien sûr, certains pays sont entièrement contrôlés par les mouvements religieux… et cela n’est jamais souhaité…

autant le sacré semble perdre de son sens en ces temps de réseaux sociaux virtuels eet impersonnels, autant les extrémismes poppent up un peu partout sur la planète… s’insinuant autant à la cour suprême des USA que se consolidant au sein de plusieurs pays du Moyen-Orient… comme si populisme et droite religieuse dansaient main dans la main et que les ayatollahs imposent impunément leurs  dogmes…

tout ça en même temps…

personnellement, je pratique l’usage de certaines plantes enthéogènes (qui génère le divin en soi) afin de sortir de ce corps une fois de temps en temps et de retrouver cette connexion avec plus grand que moi… car petit moi trop petit pour la grande âme que nous sommes tous et toutes…

après avoir exploré diverses traditions chamaniques, j’ai choisi d’adopter la voie du Santo Daime… ou probablement la Santo Daime qui m’a choisi car pas vraiment ma décision… pas consciente du moins…

ce courant, dit religieux, offre un solide contenant et une protection divine pour voyager dans les divers espaces explorés grâce au thé Daime… et aucune doctrine ne peut sévir avec trop de rigueur quand on fait usage d’un enthéogène…

comme une image vaut 1000 mots, en voici une qui explique assez clairement ce que je tente de dire ici :

Capture d’écran 2019-05-10 à 04.26.02

désolé pour le décousu de cette chronique, réflexion à peaufiner…


et quant à l’usage des plantes médicinales…

Le problème n’est pas que vous utilisiez des plantes médicinales, des crapauds, des grenouilles, des racines, des champignons ou du tabac médicinal. Le problème est de savoir comment vous les utilisez.

Le problème est de savoir pourquoi vous les utilisez. Quelle place occupent-ils dans votre vie et que voulez-vous accomplir avec eux? Et comment.

Le problème n’est pas des médicaments ancestraux pour élargir la conscience.

Le problème est votre façon de les utiliser… pour combler les lacunes.

Le problème ne réside pas dans les médicaments sacrés, mais dans le fait que vous ne savez pas quoi faire de votre vie lorsque vous ne les avez pas sous la main.

Non, ne vous y trompez pas.

Le problème n’est pas de prendre des médicaments, mais de croire que seul le médicament vous fera évoluer.

Ce ne sont que des outils comme tant d’autres, ils collaborent mais ils ne supplantent pas votre propre travail intérieur.

Ne vous trompez pas. Rien ne vous aidera à grandir dans l’amour et à évoluer si vous n’êtes pas disposé à travailler pour cela. Rien n’est absolu

Rien ne vous sauvera si vous n’êtes pas disposé à abaisser ce paradis sur terre.
Rien ne vous informera si vous ne voulez pas voir vos blessures et agir.

Non, ne vous trompez pas.

Être spirituel est un travail quotidien que rien ni personne ne peut faire pour nous.

Les médicaments sacrés vous aident à voir que tout est disponible si vous voulez vous aider.

Ne pas idéaliser, soyez votre propre moteur de transformation.

Plus on prend conscience de soi, moins on donne de pouvoir à l’étranger et aux autres.
A quoi donnez-vous le pouvoir aujourd’hui?

Le DIEU de l’univers entier est en vous.           

– Sandra Palomino

 

4 réflexions au sujet de « spirituellement religieux »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s