gros gros le bateau

Capture d’écran 2019-09-30 à 06.21.50.png

••• les zultimes chroniques – 30/9/19

all right, la parade du climat est terminée, c’est maintenant le temps de s’attaquer aux vraies affaires

ce fut stimulant de voir autant de gens se rassembler vendredi dernier, en particulier autant de jeunes qui se sentent concernés… l’avenir leur appartient..

mais après la fête, toute la job reste à faire… et les défis sont nombreux…

si vous voulez vous inquiéter un peu et voir où se situent les défis, lisez ce texte d’Isabelle Haché sur les bateaux de croisière…

https://www.lapresse.ca/actualites/201909/29/01-5243383-les-croisieres-au-temps-de-lurgence-climatique.php

épeurant hein ?…

on n’est pas sortis de la barque mes ami(e)s… car tous et toutes dans la même…

Capture d’écran 2019-09-25 à 14.02.52

autant l’atmosphère était uplifting la semaine dernière avec cette marée humaine, autant les défis sont considérables quand on regarde l’état de nos sociétés modernes… car on doit bien continuer à vivre… dans un monde où économie et écologie s’opposent trop souvent…

économologie ?

en général, les gens qu’on connait sont des gens de bonne volonté…

on recycle (mais on dit que 70 % du recyclage se retrouve au dépotoir), on ne mange plus ou moins de viande (ou de la viande heureuse) et de plus en plus bio, on lâche le plastique, on conduit de ptites autos peu gourmandes (mais encore trop souvent en solo), etc…

mais les mesures requises se situent à un autre niveau… et malheureusement, même si la politique nous lève le coeur, c’est à ce niveau que les choses doivent se jouer… sinon où ?

même si nous sommes brainwashés à penser que ce sont les gros bonnets aux poches profondes qui contrôlent le monde politique (croyances probablement fondées en bonne partie), incontournable de s’intéresser aux diverses structures sociales (autant économique qu’écologique, logique non ?) car que là que les choses peuvent se jouer…

on a beau, chacun chacune, faire nos efforts à petite échelle chacun chez-soi, les choses doivent changer sur la grande, l’échelle je veux dire… et les barreaux sont nombreux à gravir… grand jeu de serpents et échelles le monde…

genre arrêter de permettre à ces monstres marins de venir souiller nos mers et dumper leurs touristes dans nos ports (voir l’article)…

qu’un des enjeux auxquels s’attaquer…

comme modifier les diverses industries… notamment celle de l’alimentation…

comme limiter la consommation et l’exploitation des ressources naturelles…

comme gérer la croissance de la population mondiale (et l’enjeu devenu délicat de simplement faire des enfants ou pas !)…

après le party, c’est le temps de travailler le monde… après le réveil, les efforts… car il y en aura à faire… car le navire sur lequel nous naviguons est gros et lourd et prendra du temps à changer sa trajectoire…

avec foi, et amour… et lucidité… et au-delà des oppositions pro ou anti Greta… car gros gros le bateau à faire pivoter… comme gros gros seront les efforts…


lecture supplémentaire

https://www.theguardian.com/environment/true-north/2017/jul/17/neoliberalism-has-conned-us-into-fighting-climate-change-as-individuals?fbclid=IwAR3fXQHhKmXOn1DIxBWSm3O-68pz7428QcIiiXkzDYPslamquIZ97fbxArI#InternationalDayofRebellion

71060860_134490224564967_8512121488382361600_n.jpg

mais encore…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s