des branché(e)s dé branché(e)s

74677100_10221214447969920_2945584035834888192_n.jpg

••• les zultimes chroniques – 4/11/19

3 jours sans courant ici… pensées pour ceux et celles qui en sont encore privé(e)s… et remerciements pour les gens d’Hydro, rien de plus sexy qu’un camion HQ parfois…

3 jours sans courant mais surtout 3 jours sans internet… 3 jours en circuit fermé, 3 jours dehors, 3 jours de hors ligne… 3 jour débranchés du grand fil invisible… oui fifi… atomes crochus libres d’attache virtuelle…

ah quel délice…

un peu comme passer de 150 km à l’heure à 20 subitement… après un petit temps d’adaptation, quel soulagement de se faire couper ainsi le cordon oui wifical… comme si les fenêtres du monde rétrécissaient pour mieux voir le monde autour de soi… plus vrai, plus concret, plus lent surtout…

jamais un changement d’heure n’a été aussi confusionnant… que le soleil pour nous rappeler que le temps passe et repasse nos plis…

avec un poêle à bois, des ronds à propane, une back house extérieure, que l’eau qui pose petit problème… mais avec quelques contenants de 18 litres en réserve, tout coule comme de l’eau de souche…

quel délice que de vivre ainsi unplugged…

et en même temps, désormais presqu’incontournable de l’être de façon permanente si on veut communiquer avec le reste du monde… un cell. a ses limites…

quoi que ces quelques jours m’ont vraiment titiller à l’idée de couper le fil qui n’existe même pas, le fil invisible des humains tout aussi invisibles… envie de devenir l’homme invisible perdu dans l’espace (retour clin d’oeil sur nos émissions fétiches d’antan pour les un peu plus vieux d’entre nous)… soyez les bienvenu(e)s 😉

ce week-end, malgré la panne, deux amis sont venus m’aider à préparer la place avant l’hiver… merci les gars… si précieuse l’amitié… on a – presque – tout fait… même sans power… avec beaucoup de pouvoir et de vouloir humain…

cette panne m’amène à réflexion quant à se débrancher… pour le meilleur et pour le pire… après été un prof virtuel et en ligne depuis 12 ans, je tirerai la plug virtuelle dans 2 mois en ce domaine… déjà en soi une étape importante… et ces 3 derniers jours m’ont fait miroiter l’idée d’en déplugger un bout un peu plus long de ce sans fil, ce fil sans toujours de dessein clair…

nous sommes des branché(e)s vous et moi… la preuve ? pour la grande majorité, on a une relation strictement virtuelle – plus ou moins régulière – ici depuis des années, mois ou semaines… sans la grande plug au fil perdu, on ne se frôlerait même pas, ni n’aurions ainsi contact… importante relation quand même…

alors ces 3 jours hors fil ont semé en moi une soif de tirage de plug… à voir ce que la réalité fera de cette graine d’intention qui doit se confronter à la réalité du fil sans fil tendu entre les humain(e)s… 

d’ici là, je continuerai à légèrement déblatérer virtuellement ici… sur mes oh ! et mes bah… pieds nus dans mes pantoufles et dans mes bas… de laine ou de cotton… car l’important c’est le fil… avec ou sans…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s