continuer de faire en dépit de

75543501_10158004290587018_3333649827270492160_n.jpg

••• les zultimes chroniques – 11/11/19

ça n’épargne pas grand monde ça right ?

mais on ne s’en fait pas trop avec ça non plus right ?

un peu parfois, mais pas trop optimalement…

car lorsqu’on fait quelque chose, notamment quelque chose de nouveau, ou un peu différent de ce que les gens connaissent, ou sont habitué(e)s à, ça suscite toujours des critiques, commentaires ou autres choses du genre…

ces temps-ci, je suis parfois confronté à cela…

parfois ça m’enrage, parfois ça m’affecte un peu ou plus, parfois ça me laisse indifférent, parfois ça me fait réagir plus ou moins fortement, mais la plupart du temps, j’imagine que je ne sais pas ce que les gens pensent et disent de moi… et probablement mieux comme ça…

sincèrement, j’aimerais dire que je suis totalement indifférent à ce que les autres pensent de moi, indifférent aux commentaires, surtout les négatifs, mais en toute sincérité, je ne peux avancer cela…

sauf qu’avec le temps, je réalise que les choses dites à notre sujet, les positives comme les négatives, finissent par passer… pas toujours comme comme l’eau sur la peau d’un canard – coin coin – mais ça finit par passer… this too shall pass… comme tout le reste…

parfois on laisse ces gossips nous motiver, parfois on les laisse nous ralentir… long apprentissage que celui-ci…

en fait, nous-même sommes souvent à parler des autres, à rapporter le correia do mal noticia – courrier de mauvaises nouvelles… l’une des plus grandes leçons de vie à apprendre… arrêter de faire ça I mean

que ce soit des gens autour de soi, des gens publics, on a une opinion sur tout et tout le monde…  et parfois on rapporte ces ragots…

alors premièrement, porter davantage attention à ne pas rapporter de ragots…

ensuite, apprendre à ne pas prendre personnel ce qu’on dit sur soi…

mais en même temps, même s’il ne fait pas trop s’arrêter à ce que l,On raconte sur soi, aussi important d’écouter ce que l’on dit à notre sujet car parfois on fait des erreurs, parfois on manque de respect pour autrui, parfois on bully around

alors quand on se pogne sur le fait – ou qu’on se le fait dire par autrui – on doit écouter, s’excuser et porter davantage attention à ne pas le refaire… jusqu’à la prochaine fois possiblement car c’est un processus qui prend du temps… et qui s’apprend parfois par répétition…

mais en même temps, même si on doit être sensible aux autres, il nous faut un peu d’audace et de persévérance pour continuer à marcher son chemin… faire du mieux que l’on peut, avec respect pour les autres, pour les traditions, pour la vie en général… et foncer, oser, et faire… en dépit des commentaires, qu’ils soient positifs ou négatifs…

et accepter que l’on puisse déplaire, que l’on puisse faire les choses contrairement aux attentes des autres, différemment des habitudes acquises et connues…

délicat équilibre…

mais quoi faire d’autre que de faire ce que l’on sent qu’on doit faire right ?

2 réflexions au sujet de « continuer de faire en dépit de »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s