paix d’esprit et de coeur

47902_10151120673862797_1397727153_n.jpg

••• les zultimes chroniques – 14/11/19

traduction: la paix… ne consiste pas à se trouver dans un endroit où il n’y a aucun bruit,  ni problème ou travail ardu… la paix consiste plutôt à se trouver au milieu de toutes ces choses et à demeurer calme en son coeur… – inconnu

mon défi du jour… ces jours-ci… ces semaines-ci…

notre défi à tous et toutes probablement…

mais ces temps-ci, beaucoup à faire dans la matière, terminer les rénos, accompagnés d’un délai plus long que prévu, et d’un dépassement de coût… plus la fin (quoi qu’intentionnelle) de l’enseignement dans un mois, donc inconnu droit devant… en plus d’une tourmente de relation qui s’étire… et qui me brasse le coeur de tout bord tout côté… sans parler du corps qui est pas mal essoufflé… tout ça en ce novembre froid et hâtif… this too shall pass… dit-on… en train de se passer, en train de passer…

parfait cocktail full matière que ces quelques événements rassemblés en ce moment dans ma vie, ce qui constitue un terrain de pratique propice à la paix… paix 101 intensif…

peace in process, in progress…

car avec la paix, nous en sommes toujours au niveau 101 il me semble, toujours des débutant(e)s, toujours en apprentissage… on ne devient jamais un(e) expert(e) en paixologie… toujours des novices… toujours des étudiant(e)s…

car j’imagine que la paix est un processus, jusqu’à ce qu’elle devienne un état permanent… si une telle chose existe…

la paix passagère, elle va et vient, jusqu’à ce qu’elle devienne une façon d’être, si une telle chose existe… car comme pour l’illumination et le bonheur en général, on fantasme beaucoup au sujet de la paix il me semble… on la désire stable, fixe, solide et pour toujours…

pourtant…

peut-être que la paix est un processus, un apprentissage…

on peut se pratiquer tant qu’on veut, mais parfois les événements de la vie viennent bouleverser cette paix d’esprit et de coeur tant recherchée… parfois, rien comme perdre quelque chose pour l’apprécier quand ça revient…

cette paix d’esprit et du coeur, éphémère, passagère, et tant recherchée… plus grande richesse du monde…

aucune somme ne peut acheter cette paix… la réelle justice en ce monde ?

parfois, elle vient et s’installe en notre coeur et en notre esprit la paix, juste comme ça, sans raison…

tandis que d’autres fois, elle est plus difficile à conserver, à maintenir… elle est mise au défi…

parfois, la tête vient la secouer et la remettre en question… quand la tête questionne la paix, we’re in trouble… mais nous sommes humains(e)s… et la paix est un processus humain…

peut-être essentiel de perdre ainsi la paix parfois ? pour mieux la retrouver…

pour cela, on doit revenir à l’essentiel…

car rien comme perdre la paix intérieure pour se pratiquer à la retrouver… ça le jeu on dirait… ne pas courir après… en profiter quand elle passe et l’inviter quand elle est partie voir ailleurs…

nous, qui en plus sommes parmi les grand(e)s choyé(e)s de la vie, avec un corps qui fonctionne adéquatement, un toit au-dessus de notre tête, de la nourriture au frigo, de la chaleur et des ami(e)s…

parfois, quand on se concentre sur ce qui nous manque, sur comment les choses pourraient être autrement, la paix est inévitablement ébranlée et alors elle fuit…

la paix ne peut jamais se trouver plus tard, ni ailleurs… niet la paix plus tard… seulement here and now…

la paix ne peut qu’être ici et maintenant… sinon ce n’est qu’une idée de paix… une illusion, un souhait… et souhaiter la paix ne la fait pas… un bon début mais insuffisant… comme l’amour, on doit la faire la paix…

je sais, je sais, cliché que de dire tout cela… mais peut-être que la vie est tellement évidente qu’elle n’est qu’un gros cliché ? simple question…

c’est quand on est mis à l’épreuve que l’on peut apprendre à développer la paix…

je ne sais si la paix se mérite, mais parfois, elle fait sa difficile je trouve… du moins pour moi ces temps-ci, elle me trouve parfois mais ma tête se met souvent dans le chemin…

car la matière est exigeante… le défi humain ? que de trouver la paix en dépit de la matière ? peut-être… ces temps-ci, pour moi du moins… chemin d’apprentissage…

si on part d’un présupposé que la paix nous est dûe, qu’elle devrait être, la tâche sera difficile…

mais si on accepte que la paix se travaille, qu’elle s’acquiert, qu’elle se mérite, qu’on doit apprendre à la cultiver et la maintenir, le jeu devient alors intéressant…

en fait, la paix est peut-être un jeu… la paix est peut-être une ptite joker ? une carte frimée ?

quand on est en paix, on n’écrit pas à son propos… pas besoin… on se la ferme et on la goûte… on en profite… comme pour l’amour, on écrit au sujet de la paix quand on est en manque…

en fait, peut-être que la paix n’est rien d’autre qu’une absence de souci ?

allez, back to work… m’en vais me pratiquer… à la simple et sacrée paix…

2 réflexions au sujet de « paix d’esprit et de coeur »

  1. Anandgyan

    Moi ce que j’aime quand je te lis,
    (et les réponses subséquentes plus tard)

    est tel un pep-talk pour moi-même;
    juste cogiter, piocher, aimer …

    Tu es mon brodeur de coeur,
    de silence et de mélodies.

    Oh oui je connais les oh et les bah;
    quand tu grandis dans l’anxiété sans le savoir,
    tu stresses au boutt’ en pensant que c’est de même pour tou’l’monde,

    Mais non, c’est juste dans ma tête.

    Alors mon trip est le tien, non?

    Peace and love. Flower Power. Come Home for Tea.

    Come together. Alone together. Tu sais c’est quoi un Satori.

    Allô Chandrakala! Ho! Paule et coucou Amala.

    Amour flamboyant.

    Ch’tu content de connaître ton monde brodeur.

    Allô Ravi!

    Le fond de l’être est vrai.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s