en route vers la lumière

78352587_10156412892576046_2121975339012849664_n.jpg

••• les zultimes chroniques – 21/12/19

et celle en elle…

ça y est, la traversée prend fin… le mouvement dans lequel les jours raccourcissaient est terminé… un autre cycle de complété…

le mouvement du temps vers le bas et le court, en suspension durant quelques jours, reviendra vers le haut, vers le long, vers la lumière…

la vie est question de cycles, toujours…

inspire, expire…

la vie, la mort…

l’amour, la peur…

l’ouverture et la fermeture…

Osho disait qu’on ne peut se battre contre la noirceur, contre l’ombre, on ne peut que faire briller sa lumière, aussi petite soit-elle… les deux ne peuvent co-exister…

après ces quelques mois d’automne qui nous ont mené vers le fond de notre corps, vers le coeur de notre âme, l’extérieur nous tire de nouveau vers la lumière… double mouvement…

et quand la vie nous attire vers le fond, vers la marge, vers l’ombre en soi, on ne peut qu’y plonger… et laisser briller la lueur de l’espoir, de la foi, et se laisser émerger de nouveau…

double mouvement…

rien qu’on ne puisse vraiment faire, on ne peut que laisser la vie se faire et se défaire, et se refaire, et permettre à la vie de se déployer… dans toutes ses nuances de blancs et de noirs, en passant par tous les tons de gris…

grise et grisante et grivoise la vie… dans toutes ses manifestations…

sain et inévitable d’oser l’ombre parfois, car en elle y réside la source de notre lumière…

notre ombre donne de la profondeur à notre brillance…

la noirceur permet à notre lumière de trouver force et courage… la lumière doit se mesurer à aussi forte qu’elle pour acquérir force et rigueur…

on dit qu’il faut plonger creux creux au fond de son ombre en soi pour y trouver et re trouver sa lumière…

l’automne constitue l’occasion idéale pour entamer cette plongée…

sol – comme soleil – stice… fin d’une étape, début d’une autre… retour du balancier…

alors chers lecteurs/trices, bonne lumière, bon chemin, bonne vie…

brillons de tous nos feux…

2 réflexions au sujet de « en route vers la lumière »

  1. Ravi

    superbe mots de Christiane Singer ce matin

    entre ma lumière et mon ombre, mon chemin se dessine
    n’est-ce pas le vrai sens de mon passage ici?

    Répondre
  2. Anandgyan

    Ouiain, la marde c’est du putrin; ça pue mais ça peut.

    Exact… superbes mots de Mme Salinger; enfanter l’aube.

    Wake up and smell the coffee of your choice.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s