déconstruction en chantier

84393575_10220959042503288_3298947032684691456_o

••• les zultimes chroniques – 4/2/2020

traduction: je me suis compris moi-même seulement après m’être détruit moi-même… et c’est seulement dans le processus de réparation que j’ai su qui j’étais… – Ligue spirituelle

sincèrement, je ne comprends pas complètement cette citation… vous non plus ? ou au contraire, vous comprenez ? fier de vous lecteur/trice…

je la sens cette citation mais il demeure quelque chose de flou, de pas tout à fait clair en mon esprit… ou dans ma ptite tête de pinote… on n’apprend pas à un vieux singe…

alors quoi de mieux qu’écrire au sujet de quelque chose qu’on ne saisit pas très bien pour mieux explorer et en faire le tour… alors découpons cette citation en petits morceaux…

je me suis compris moi-même…

vraiment possible de se comprendre soi-même d’après vous ? permettez-moi d’en douter de mon côté… en tous cas, moi je ne me comprends pas encore, ni pas du tout ni tout à fait… me mêle souvent en moi-même… moi ou mon conditionnement ? moi ou ce que le  monde attend de moi ? où se situe la limite ?

en fait, nous sommes souvent la personne qui se comprend le moins bien soi-même…

pour ça qu’il est utile de parler de soi avec autrui pour démêler nos fils internes…

genre…

62261297_433222017260890_7074262327121412096_o

car nous sommes des êtres complexes avec des yeux qui regardent vers l’extérieur… personnellement, pour me comprendre moi-même, je trouve cela souvent plus utile de me les fermer – bouche et yeux – et de plonger en moi…

je crois sincèrement que la vérité existe dans le silence en soi…

après que je me sois détruit moi-même…

en quoi au juste consiste se détruire soi-même ?

les auteurs veulent probablement signifier déconstruire le faux en soi, ce que l’on a acheté sans y croire depuis notre plus tendre enfance… ce que l’on a cru être vrai et juste sans vraiment l’avoir intégrer dans ses tripes…

et laisser tomber ses vieilles croyances, ses petites idées limitatives, sortir ses petits déchets internes… réduire, recycler, réutiliser… en son propre environnement interne… réchauffement climatique oblige… car dehors comme dedans…

et c’est seulement dans le processus de réparation que j’ai su qui j’étais..

le morceau le plus dense de l’équation à mon humble avis…

car est-il vraiment possible de savoir de se réparer soi-même ? et de se connaître par le fait même ?

pourtant, l’idée n’est-elle pas de s’en remettre à la vie ?

et de simplement s’accepter tel(le) que l’on est tout simplement ? sans trop chercher à en faire…

vivre et laisser vivre bien sûr, mais pourquoi pas aussi vivre et se laisser vivre ?

possible de défaire ce qui a été construit en soi à notre insu par nos conditionnements et croyances et, ce faisant, espérer que notre vraie nature émergera ?

je pose les questions sans vraiment pouvoir y répondre… sans vraiment vouloir y répondre en fait… tanné de vouloir plus que la vie… envie de me laisser porter, de me laisser vivre justement…

car la vie est un grand mystère et dès qu’on pense savoir, souvent on sait mal, on sait faux, ou on sait trop petit

car souvent on pense savoir mais, en fait, on ne sait pas vraiment qu’on ne sait pas, qu’on ne sait jamais vraiment rien… que des ptits bouts du tout… et nous sommes plus que des ptits bouts… nous sommes le tout… en nous…

alors se comprendre ? on repassera si vous voulez bien…

personnellement, je ne veux plus savoir…

car comment penser se comprendre à partir de la machine qui a tout entremêlé in the first place ?

je préfère m’en remettre à la vie et accepter de vivre sans penser ni vouloir savoir… et ne pas trop forcer autant la destruction, que la réparation…

la vie se chargera bien de faire ce qu’elle sait très bien faire, soit de nous enseigner en temps et lieu…

foi alors…

2 réflexions au sujet de « déconstruction en chantier »

  1. Prashanti

    Tout simple ça semble !
    J’aime bien ton analyse , d’une belle simplicité.
    Certains disent : répétition ,
    awarness ,
    et réparation.
    Pour moi ça fait du sens.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s