recycoeur

79536486_2428037944128184_8466453912872812544_n

••• les zultimes chroniques – 7/2/2020

traduction: transforme tes démons en art, tes ombres en amies, tes peurs en essence, tes échecs en enseignant(e)s et tes faiblesses en motivations de continuer à avancer… ne perd pas ta douleur, recycle ton coeur… – Andrea Balt

ne pas perdre sa douleur, et recycler son coeur… of course, car quoi faire d’autre ?

car nous avons tous et toutes, chacun chacune, vécu certaines expériences qui nous ont marqué(e)s, blessé(e)s, touché(e)s… plus ou moins fortement, plus ou moins drastiquement… de façon plus ou moins permanente… tout cela qui fait de chacun chacune de nous qui nous sommes… tout ce vécu que nous accumulons et qui nous forge… au fil du temps… dans le collier de nos années…

chaque coeur qui bat, des milliards de coeurs et en même temps le seul et même coeur humain, animal et végétal, a connu ses soubresauts plus ou moins fracassants… car si on veut que le coeur ouvre et qu’il craque grand ouvert, il faut parfois qu’il se fasse briser… on dit que la vérité passe par le coeur…

et peu importe ce qui nous a forgé, et qui s’est logé en nous, on doit continuer de vivre, avec ces séquelles, au coeur et au corps, jusqu’à l’âme même si jamais notre âme peut être touchée jusque là…

et le plus possible, transformer le ressentiment en gratitude, le ouch en wow !

car en nous, profondément en nous, logé ici en vous comme en moi, quelque chose observe tout ce qui a été vécu et ce qui se vit à chaque moment, quelque chose observe tout ce qui s’est logé en coeur et en corps…

quelque chose de détaché, de neutre, d’éthérique… Dieu – ou big brother – en nous ?

cette fameuse objectivité tant recherchée mais si souvent engluée dans une subjectivité personnelle tant incarnée…

alors, à partir de notre matière première, à partir toutes ces expériences incrustées dans notre corps physique, créons notre vie…

en couleur, en art, en créativité, en vitalité…

en prenant soin de soi comme des autres, en sortant des chemins qui ont déjà été ouverts avant que nous passions par là… ouvrir de nouvelles pistes, tentant de nouvelles expériences, en y investissant tout ce qui est difficile à passer et à digérer… pour le transformer, pour lui redonner vie…

alors transformer le poids du passé en légèreté spontanée et actuelle…

recycler, récupérer, transformer…

6 réflexions au sujet de « recycoeur »

  1. Ravi

    ouf pas évident de me désengluer….
    y a un lâcher prise qui me fait valser entre me laisser croupir dans mes ouch que je perçois (que je n’aime pas)
    et un «ok gars go for it» t’es capable et qui pas mal stimulant

    je me sens comme la graine dans le sol qui peine à s’ouvrir et qui se demande si elle doit dire oui

    belle chronique ce matin… arrive à point en regardant la neige tomber

    Répondre
  2. sylvainbreton

    Belle réflexion!
    Recycler veut dire réutiliser ou transformer quelque chose en autre chose, en mieux, en renouveau.

    Lorsqu’on utilise la matière, on se doit de la conserver, par notre volonté propre ou par la force des choses.

    Mais si on ne conserve pas ce qui est, on a pas à recycler et à utiliser toute une volonté et une énergie intérieure pour le processus de récupération et de transformation.
    Le vécu, comparativement à la matière, est accumulé sous forme d’énergie (mentale, émotionnelle ou autre) et peut être dissipé, évaporé, sans devoir être recyclé.
    Toute une tâche !!! Simple en apparence.

    C’est ce qui semble avoir été dit par Mr Bouddha lui-même, selon la tradition transmise à travers les époques: le non attachement, laisser couler la Vie, Être, sans avoir été.
    C’est ça aussi la non permanence des choses; tout est en constant changement, en transformation perpétuelle, rien ne dure … tout est nouveau, et de par le fait même ‘non recyclable’.

    Qu’il l’ait dit ou non, le jeune Siddartha, ce n’est pas ce qui compte. Le message est en lui-même magnifique.

    Mais pour le moment, je suis plus recycleur qu’un Gautama éveillé qui transcende la matière et le Nirvana. Mais ça viendra … éventuellement.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s