lettre au monde entier

89389165_1243588875848885_5635735358575476736_n

♥♥♥ – les chroniques du Padrininho – 9/3/2020

ou dit autrement: tu n’as vraiment pas idée de ce que les gens vivent dans leur vie quotidienne… alors sois gentil(le), aussi simple que ça…

Capture d’écran 2020-03-07 à 08.28.25

salut le monde…

un des thèmes forts du moment pour le chroniqueur/padrininho en lien avec certain(e)s ami(e)s et connaissances que celui de la délicatesse dans nos rapports humains…

car important d’être gentil(le) bien sûr, mais personnellement, encore plus important pour moi d’être vrai et authentique… le mariage des deux est un art…

dire sa vérité, clarifier tout ce qui mérite d’être clarifié, tout en prenant soin et en disant nos choses avec douceur, sincérité, clarté et fermeté…

au cours de notre récent voyage, nous avons eu quelques altercations plus rock n roll que d’autres… personne ne veut naturellement aller là… et souvent ça arrive sans avertissement, déclenchement dit-on… mais souvent seulement par là que passe la guérison et la transcendance on dirait bien… et inévitablement, à moins de vivre en réclusion, on ne peut éviter les écueils de la vie, et quelques déclenchements…

car on dirait que le vieux stock émotionnel et existentiel cherche toujours une façon de se faire éclairer… ainsi, comme on dit, ce que l’on cherche nous cherche… l’pmbre cherche la lumière…

depuis mon retour, quelques autres situations délicates sont survenues… et continuent de popper up en cours de route… d’excellentes façons de s’alléger… et de régler, et de prendre soin…

et soit on claire, soi on passe à autre chose…

récemment quelqu’un m’a dit que j’avais scrapper sa journée par un de mes commentaires… méchante grosse responsabilité right ?

mais on sait bien vous et moi que ni vous ni moi on ne veut ni ne peut scrapper la journée d’autrui ou se laisser scrapper la nôtre à moins qu’on le permette… quand même, pas le fun d’entendre ça… et important de voir sa part… car dans tout conflit ou différend, au moins 50 % 50 %… au moins… 😉

si et quand on a été indélicat, tout ce que l’on peut faire est s’excuser et faire plus attention la prochaine fois… parfois c’est notre façon de dire qu’il faut polir et parfois la réaction va survenir peu importe…

heurter les autres ? jamais mon intention juré craché… ni la vôtre, je sais, je vous connais… nous sommes si semblables au fond…

je n’avais pourtant fait qu’exprimer ma non appréciation d’une situation.. j’avais pris soin de parler au je comme quiconque a déjà fait de la relation personnelle tente de le faire… autant que possible… car parfois on s’échappe…

le grand discernement est de reconnaître les personnes et situations qui méritent l’investissement de temps et d’énergie, car importantes dans nos vies, des autres qu’on doit laisser aller… car les sources de différends et de conflits sont infinies… on doit choisir ses ébats (plus beau que combats 😉

personnellement, il est important pour moi d’aller au fond des choses et de régler… autant que possible… en demeurant ouvert et sans perdre ce qui est juste pour moi…

et comme nous portons tous et toutes en nous de vieilles histoires non résolues, souvent nos interactions avec les autres vont venir faire monter les émotions du passé non réglées… autant en nous que chez-elles.. l’ombre cherche la lumière…

quand on s’est pognés l’un de mes proches et moi récemment, il m’a dit que certaines personnes l’avait contacté pour se plaindre de moi… pas la première fois que je vis et entends ça car je fais des choses semi publiques depuis 30 ans et dès qu’on fait public, on se fait critiquer… encore plus de nos jours avec les divers réseaux asociaux…

alors je lui ai dit qu’il dise à tous ceux et celles qui ont quelque chose à me communiquer à la faire… je suis prêt à écouter…

je ne veux pas me fermer aux critiques car certaines d’entre elles sont précieuses et nous révèlent nos angles morts, nos ombres, les parts de nous que l’on ne voit pas…

on doit écouter et entendre, ce qui n’est pas toujours la même chose… et réajuster quand ça doit l’être…

car comme disait Veeresh, si une personne te traite de cheval, écoute et entend ! une deuxième te dit la même chose ? prend note… une troisième ? va t’acheter une selle… vous la pognez right ?

pas besoin de vous dire que si le même feedback arrive de différentes sources, il y a du stock là à regarder pour soi… certaines choses ? on peut changer… d’autres ? pas… car nous avons une personnalité et elle ne changera jamais drastiquement… faut donc apprendre à faire avec, faut faire avec soi-même… et à se polir de plus en plus… se raffiner…

quand mon chum m’a dit que certaines personnes avaient des choses à me reprocher, je lui ai demandé de leur faire le message que je suis prêt à entendre et qu’ils me fassent part de leurs récriminations… si je peux changer certains choses sans dénaturer qui je suis, je le ferai… sinon parfaitement parfait que nos routes se séparent…

sorry if I hurted you…

la vie est vivante, nos chemins tortueux et uniques… se croisent et se recroisent, ou se séparent…

alors s’il est super important de clarifier nos rapports, dans la mesure du possible…

primordial de prendre soin et de se rappeler que les autres, comme nous-même, nous portons tous et toutes de vieilles blessures et qu’inévitablement, nous en réveillerons certaines en cours de route,… ou nous en ferons réveiller certaines par les autres…

aussi simplement par ce qu’on a l’air, on va réveiller divers souvenirs chez les autres… et certaines réactions et émotions sous-jacentes… avant même de parler… notre apparence peut réveiller de vieilles affaires chez l’autre…

et quand on est dans un rôle d’autorité, ça décuple les risques… faut apprendre à vivre avec ça… ou débarquer du bateau…

alors lecteurs/trices, si jamais vous avez des crottes sul’coeur face à moi, la shoppe est ouverte… vous me direz…

mais une des lois de la nature humaine est que si on ne peut dire ses choses à quelqu’un en pleine face, on ne peut les raconter à autrui… question de dignité humaine… face aux autres, mais encore davantage face à soi-même…

car le but est toujours de tendre vers plus de clarté, et de légèreté, avec soin et respect des besoins des autres… dans la vérité de soi-même…

3 réflexions au sujet de « lettre au monde entier »

  1. Ravi

    viva notre chemin de croissance à chacun
    vive la vie
    une thérapeute de 84 ans m’a dis un jour «bravo d’accepter d’être déclanché, car c’est le premier pas pour faire les prises de conscience qui vont t’amener sur ton chemin de vie»
    à ce moment (il y a plus de 30 ans) je n’ai pas aimé sa réponse… aujourd’hui je la remercie
    et je suis déclanché de plus en plus dans mes entrailles…. quel cadeau, mais pas facile à assumer surtout quand ce sont des personnes proche de moi.

    Répondre
  2. Prashanti

    Oui avoir le courage de se dire et assez d’ouverture pour écouter et se remettre en question selon le cas.
    Good old Humaniversity , je me souviens !

    Répondre

Répondre à Ravi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s