les trois tinamis de Corona

Capture d’écran 2020-03-29 à 12.42.26.png

♥♥♥ – 29/3/2020 (2)

l’amour au temps du Corona / quarantaine planétaire…

oui oui, je sais, j’avais dit avec pas de mots aujourd’hui…

mais tellement de «ouie-dires» roulent en boucle présentement… mamamia !

que de virus alpha bêtises…

alors plutôt que de pogner les nerfs et moi-même dire n’importe quoi – ce à quoi je peux moi-même être pas mal bon à – je vais partager les mots de Socrate… vous connaissez ses 3 tamis ?

à appliquer sans limite… en commençant par soi-même…

Un jour, quelqu’un vint voir Socrate et lui dit :
Écoute Socrate, il faut que je te raconte comment ton ami s’est conduit.
– Arrête ! Interrompit l’homme sage.
As-tu passé ce que tu as à me dire à travers les trois tamis ?
Trois tamis ? dit l’autre, empli d’étonnement.
Oui, mon bon ami : trois tamis. Examinons si ce que tu a as à me dire peut passer par les trois tamis. Le premier est de celui de la Vérité. As-tu contrôlé si ce que tu as à me dire est vrai ?
Non; je l’ai entendu raconter, et
Bien, bien. Mais assurément, tu l’as fait passer à travers le deuxième tamis. C’est celui de la Bonté. Ce que tu veux me dire, si ce n’est pas tout à fait vrai, est-ce au moins quelque chose de bon ?
Hésitant, l’autre répondit : non, ce n’est pas quelque chose de bon, au contraire
– Hum, dit le Sage, essayons de nous servir du troisième tamis, et voyons s’il est utile de me raconter ce que tu as à me dire …
Utile ? Pas précisément.
Eh bien, dit Socrate en souriant, si ce que tu as à me dire n’est ni vrai, ni bon, ni utile, je préfère ne pas le savoir, et quant à toi, je te conseille de l’oublier…

car on peut bien s’amuser à blaster celui qui tweet plus vite que son ombre, ou encore considérer ses concitoyen(ne)s qui n’adhèrent aux théories conspirationnistes ou parano comme des inconscient(e)s et des manipulé(e)s, ce faisant, on joue un peu la même game non ? et sur ce terrain, on sera toujours surclassé(e)s…

car en réalité, que savons-nous for sure ?

allez, bonne suite de confinement…

et surveillons ce qui sort de notre bouche… et de nos doigts… et ce que nous transmettons via nos ordis, car pas que de virus de Corona qui circulent en ce moment…  arrêtons le correia de mal noticia, la transmission des mauvaises nouvelles…

de mon côté, je décroche pour le reste de ce jour du Seigneur full pluie, plongeant dans ma musique et mon ménage…  sans oublier de me passer moi-même au tamis…

2 réflexions au sujet de « les trois tinamis de Corona »

  1. Anandgyan

    Oui c’est une belle journée du Seigneur full pluie;
    les ombres sont quasi absentes puisque tamisées,
    le soleil est dispersé et non disparu et Socrates a de quoi à dire.

    Un tamis en attire un autre dans ces temps digne du Kali yuga.

    On ne parle pas de champagne lorsqu’on mentionne les bulles.

    Tu veux rentrer dans un marché; les maux se passent comme d’habitude;
    tu te laves les mains encore plus souvent
    qu’on le fesait dans une église et son eau bénite.

    (L’église est fermée mais des lampions ne cessent de brûler.)

    Et le mot de passe est le même; on lave le péché du monde
    et vivement être mouton, agneau de dieu si je dois préciser,
    mais j’aime mouton car chu un pur laine.

    Pis j’en trouve des bonnes nouvelles ou des belles images du Covid-19.

    Ces temps de pandémie ne m’aura fait que noté que je n’ai pas fait tant de lignes
    que depuis ma période de coke-head.

    Pis là c’est la distance, pas être « plus vite »… oh patience quand tu me tiens;
    je fais la file, je lave mes mains et je fais une autre ligne.

    J’aime lorque nous connaissons la bienséance;
    on peut faire de l’humour avec ces gens au boulot…

    Lorsque j’ai acheté mes produits Tasty Bites;
    j’ai expliqué que puisqu’étant célibataire, je ne cuisine pas;
    je ne fais que réchauffer et c’est bien pour cela que …
    … je suis célibataire étant trop souvent réchauffé!

    Mais dans le fond, chacun revient
    à sa plus simple simplicité.

    Et oui je fais dans la redondance car je suis un simplet
    mais durant ce jour de pluie;
    je n’ai ni senti le petrichor ou trouvé des canettes vides.

    Mais j’ai essayé et c’était pas fort.

    Beaucoup moins de choses trainent dans la rue
    et la pluie était digne des temps froids
    et pas gros le bouquet.

    En espérant que cela soit utile pour vous;
    c’était vrai et bon pour moah.

    Pis là je vais dire un nom
    mais qu’est-ce que ça change
    sinon que j’assume ma particularité
    qui est une bulle
    semblable et non à la tienne.

    Tiens, une ligne
    attends, on va te péter ta balloune
    d’une façon ou d’une autre.

    B’en mieux de la péter soi-même
    cette bulle (mais au bon endroit!)

    Ici, comme avant juste avec un souci.
    Maintenant, comme avant, juste avec un tourment.

    Moi je préconise le savon et les bains chauds,
    de la bonne herbe et de la bonne bière
    et savoir relaxer.

    Allô Ati, merci d’être là
    quand je veux me sentir connecté.
    Ceci est plus qu’une intention et un brouillon;
    I hit [Send].

    Répondre
    1. atidion666 Auteur de l’article

      and I hit RECEIVE bro… t’es far out in there… faut qu’on trouve une façon d’écrire ensemble, comme on fait là quoi… j’invite une idée à popper… let see comment on peut faire ça…

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s