aimons-nous bordel !

93874857_2863825607067445_3723357567523487744_n

♥♥♥ – 17/4/2020

l’amour au temps du Corona / quarantaine planétaire…

traduction:
je ne consens à aucune énergie, pouvoir, mot, sort, fréquence ou agenda qui ne va pas dans le sens du bien commun…

par la présente, j’annule, neutralise, désactive et rend caduque tout ce qui n’émerge pas de l’amour autour de moi…

j’invoque l’ensemble des couleurs et des sons, des êtres et des énergies présentes ici et partout qui génèrent la vie et la paix… puissions-nous nous unir pour la sécurité et le bien-être de tous et toutes pour le bien commun… ainsi soit-il...


assez de cette dissension et de ces guerres larvées par posts interposés… car nous jouons exactement le jeu qu’ILS veulent qu’on joue, peu importe qui ILS sont…

alors aimons-nous bordel !

même si nos sources toutes aussi incertaines les unes que les autres nous font penser qu’il y a eux et qu’il y a nous, aimons-nous bordel !

même si on se fait une guerre virtuelle aux répercussions bien réelles à l’aide de clips et de bouts de tubes qui rapportent des faits différents, tellement qu’on doute de tout, en premier lieu de ceux et celles aux visions différentes des nôtres, aimons-nous bordel !

même si nos peurs et notre frustration nous font parfois dire n’importe quoi et que faute de pouvoir faire quelque chose de concret, on ne puisse que s’exprimer par de futiles mots qui ne font que nous diviser, aimons-nous bordel !

même si nous sommes certain(e)s que notre lecture de la situation est clairement plus juste et éclairée que celle de nos concitoyen(ne)s, aimons-nous bordel !

même si l’incertitude et la confusion nous envahissent, nous amenant à nous réfugier dans notre juge interne, aimons-nous bordel !

même si ça squeeze fort dans notre ptit coeur et que le motton reste pris dans notre gorge et remonte jusque dans notre tête, aimons-nous bordel !

même si on pense que tout ce cirque (comme disent certains) est un complot humain ou un plan divin, aimons-nous bordel !

parce que nous sommes tous et toutes dans le même bateau, dans la même grande barque humaine voguant sur une mer trouble, peu importe nos idées, notre représentation et nos croyances, aimons-nous bordel !

parce que de vraies personnes meurent et tombent comme des mouches, plusieurs parmi eux et elles des gens qui ont travaillé fort toute leur vie pour qu’on soit parmi les plus choyés et confortables de la planète, aimons-nous bordel !

parce que tant de gens parmi nous vivent de vrais drames, perdant des êtres chers sans même pouvoir leur dire adieu, aimons-nous bordel !

parce que souvent nous redevenons tous et toutes des coeurs sensibles en temps de tragédie, et que nous avons besoin de pouvoir compter les un(e)s sur les autres, aimons-nous bordel !

parce qu’on a peur – toi comme moi, nous comme eux et elles – et qu’on est parfois désemparé(e)s devant ce réel drame humain qui se vit à médias ouverts, aimons-nous bordel !

parce que notre perspective de cette immense vie est toute toute petite devant l’infini, biaisée, teintée et limitée, et parce que nous devenons parfois arrogant(e)s en surface lorsque déstabilisé(e)s, aimons-nous bordel !

parce que comparer des morts à cause de ceci à des morts à cause de cela pour justifier la justesse de nos arguments n’est pas la raison fondamentale de notre présence ici bas, aimons-nous bordel !

parce que souvent le chaos est inévitable pour qu’une nouvelle pousse de vie puisse se frayer un chemin au-delà du connu, cherchons notre coeur au centre du cyclone et aimons-nous bordel  !

parce que nous sommes de simples êtres humains, vivant(e)s, ouvert(e)s, humbles et vulnérables, parfois mêlé(e)s et confus(es), aimons-nous bordel !

parce que nous sommes des êtres de raison et de passion, des êtres pensant et capables de sens critique (malgré ce que certains en pensent), mais par-dessus des êtres aimants et semblables, aimons-nous bordel !

aimons-nous, soi-même tout d’abord, car tout part de là, d’ici…

aimons-nous avec tout tout tout ce qui monte en soi en ces temps ébranlants car tout tout tout est brassé et la lumière révèle nos ombres… aimons-nous car tout part de là, d’ici…

aimons-nous nous-mêmes, simplement et tout bonnement (comme dans bon, bonne et bonté) pour ensuite apprendre à aimer chacun chacune ensuite, surtout ceux et celles qui ne pensent pas comme soi car au-delà de la pensée il y a l’amour, toujours l’amour…

car l’amour est le seul langage universel par lequel tous nos coeurs battent à l’unisson…

89051588_3085989254779843_1868360801539063808_n

4 réflexions au sujet de « aimons-nous bordel ! »

  1. Samano

    OUI mes ami-es ! C’est le temps ou jamais, it’s now or never de prendre conscience viscéralement, radicalement que L’AMOUR TRIOMPHE DE TOUT !
    AMEN !

    Répondre
  2. Prashanti

    Cultivons l’Amour.
    Au delà de tout.
    L’Amour de soi seul(e) et envers les autres.
    Le meilleur traitement qui soit.

    Répondre
  3. Anandgyan

    Oh wow. Quel bijou de texte. Ton meilleur Ati.

    Je suis bouleversé par son punch. Réveillé.

    Parce que je suis d’accord.

    Parce que t’es mon ami.

    Parce que ce bordel chu dedans.

    Parce que être centré est plus fashion avec un masque
    mais pieu sait que pas de masque est signe de santé.

    C’est bien d’être tout nu parfois.

    Mais c’est la pandémie et on philosophe en troisième vitesse.

    Vraiment un bô cri du coeur ce billet.

    Marci!

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s