mourir de vie, en temps et lieu

100744542_2829419520502848_7089823960002461696_n

♥♥♥ – 9/6/2020

l’amour au temps du Corona / déconfinement in progress…

traduction: qu’arrive-t-il après ta mort ? plein de choses mais elles ne te concernent plus

sincèrement, je crois que le but même de l’existence est en quelque sorte d’apprendre à devenir moins concerné(e) par les multiples choses de la vie…

mourir – un peu – avant de mourir… mourir aux attentes, aux attachements, aux désirs face aux bébelles… et mettre l’emphase sur le désir ultime, soit celui d’être totalement vivant…

et pour ça il me semble qu’il faut être prêt à mourir à tout en tout temps… comme un ou une scout… toujours prêt(e)…

garder un pied dans le monde, ancré, socialement conscient, compatissant aux besoins de nos frères et soeurs…

et l’autre pied dans les cieux… up there, ou in here c’est selon et en fait la même chose… car les cieux résident en notre coeur… le coeur est le dépositaire du royaume des cieux et des dieux sur terre…

car le monde matériel n’est qu’une facette de la vie… un des deux côtés de la médaille…

ces temps-ci, comme la matérialité est dense et bouleversante, nous nous retrouvons très pris dans les choses du monde… pandémie, racisme systémique et donc quasi systématique, crise financière, réorganisation sociale et personnelle…

vivre en prenant conscience que la vie nous est prêtée, temporaire et jamais acquise… si fragile…

en fait seule la mort est acquise… elle arrivera, tôt ou tard…

et ces temps-ci, on dirait que l’odeur de la mort s’est rapprochée de nous… qu’elle arrive avant l’Halloween ou la trinité…

103184737_10157161732101781_5983399126972241263_n

sans qu’elle ne se produise nécessairement plus souvent qu’à l’habitude, le souffle de la mort parvient à notre conscience plus que jamais, soit via les stats officielles de la Covid qui nous sont rapportées quotidiennement, soit par la mort de Georges Floyd qui a été retransmise sur les réseaux et, de surcroit, provoquée par un prétendu protecteur social… à la vue de 3 de ses copains qui ont tout vu sans broncher… troublant…

oui la vie après la vie promet d’être différente et intéressante… plus dégagée, plus légère, plus libérée du corps…

mais entre-temps, nous avons la chance d’apprendre à vivre de façon plus dégagée… à plein pied dans la vie, et en même temps, un pied dans la mort… car l’une et l’autre ne sont pas séparées, elles font partie du même grand cycle de la vie…

les deux côtés de la même médaille existentielle…

et apprenons à apprivoiser la mort car pour plusieurs, la mort nous terrorise, nous fait vivre petit petit… et si on ne fait pas face à notre mort, on finit par vivre tiède, le pied sul’break, ou le break à bras toujours enclenché… épuisant… et ça finit par nous tuer anyway… mais lentement… et sûrement…

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s