tintamarre

106461181_3020127964702991_9115833916042099343_n

♥♥♥ – 17/7/2020

l’amour au temps du Corona… déconfinement estival et bal masqué «de force»…

salut lecteur/trice…

comme il y a beaucoup de bruit sur les réseaux ces temps-ci, un peu trop aux goût de mes 2-3 ptits yeux et de ma cervelle de moineau, je vais plutôt aller écouter les oiseaux (justement) et serrer les arbres de mes bois dans mes bras pour les prochains jours… ou semaines…

question d’aérer mon âme, de ventiler comme dans laisser passer le vent, élever this little soul of mine et m’extirper temporairement de ce tourbillon social vicieux (dans le sens qu’il tourne en rond, quoi que…)…

je vais aller prendre un peu d’altitude, adopter une autre perspective, faire de l’espace dedans et autour et reseter la machine…

je suis sur les réseaux principalement pour garder contact avec mes ami(e)s de par le monde, de même qu’à la recherche de beauté sous diverses formes, mais ces temps-ci, flotte dans la toile beaucoup d’interférences: peur, mépris, arrogance et méfiance, sans parler des fausses croyances – mais est-ce qu’une croyance peut être vraie anyway right ? car elle me semble souvent ne l’être que jusqu’à preuve du contraire…

LA source de la vérité doit être ailleurs… higher…

tellement de bruit ici-bas que ça en contamine jusqu’à la moëlle de nos os, s’inscrivant dans la chair de notre chair, s’immisçant subtilement jusqu’à l’âme me semble-t-il parfois…

on dirait que plusieurs personnes ont peur de perdre leur liberté ces temps-ci, mais la réelle liberté se trouve-t-elle principalement ici bas ? pas un peu plus haut ?

alors un peu d’élévation me semble requise, une remise à niveau…

une certaine distance… pour s’élever au-dessus du bruit ambiant, pour aller explorer des ailleurs higher et retrouver la perspective de l’aigle…

je vais donc aller à la recherche d’un peu de vide et de silence forestier et m’éloigner de ce trop plein de mondanités…

j’en profiterai pour travailler également sur un deuxième album, sur lequel 3 amis musiciens m’accompagnent déjà… dring dring wow wow…

je partagerai peut-être quelques bribes ici et là sur ce blogue si les mots débordent de minha cabeça pendant cette période indéterminée mais je m’éloignerai de FB et des principaux médias… pour un moment du moins…

alors à la revoyure…

4 réflexions au sujet de « tintamarre »

  1. Anandgyan

    J’ai adoré la photo et le titre qui me disait deux choses en un mot;
    chu tanné du bruit.

    Tiens? T’as marre?

    Oui.

    Tintamarre?

    Le silence est d’or.

    Bonnes vacances…

    Répondre
  2. Prashanti.

    Bon éloignement !
    Quoi que tout près autrement.
    Écouter chanter les oiseaux !
    Écouter le vent qui fait danser les feuilles.
    Musique qui reposera ton coeur.

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s