pan dé pi dé mi fa sol la si

♥♥♥ – 29/9/2020
l’amour au temps du Corona… semi confinement automnal… et deuxième vague la galère

alors ça y est le temps est au rouge…

et jaune, et vert tendre, et orange…

la nature, pudique, dans tous ses éclats…

la santé, publique, dans tous ses états…

et certain(e)s, plus que jamais, dans tous leurs débats…

on va en voir de toutes les couleurs pour le mois à venir…

un arc-en-ciel d’émotions et de sensations
une nouvelle ronde de discussions, d’opposition et de suppositions…

mais il ne faut pas avoir peur, du moins pas trop, car et malgré les couleurs

et peut-être que

alors ici, maintenant et dans le mois qui vient, le mois du grand retour en soi…

dans les bois des alentours, je vais discuter avec la forêt… et l’écouter car elle chuchote cette coquine… et je vais la ménager, lui faire la cour et le grand ménage, la mettre belle, la dégager, créer de l’espace en elle pour qu’elle et nous respirions mieux…

alors ici, dans le now, dans le pays d’en haut, ici bas, je ferai musique et dring dring wow wow… je gratterai les tréfonds de mon âme pour écouter ce qui s’y trouve et chanterai les pommes dans toutes les tonalités…

alors ici, dans et autour de mon petit home, je prendrai soin soin, comme dans I will take care… dispensant amour et harmonie à toutes choses, tous hêtres à tenter de mettre de la beauté partout sur le chemin, le mien et le leur… car si on en sait peu sur Dieu, la beauté parle en son nom…

alors ici, tout simplement et humblement, je tenterai de parler moins et d’écouter plus, de bouger plus lentement et délicatement car la vie nous chuchote ceci :

et chanterai plutôt que parlerai car

alors même si je ne te connais pas personnellement cher lecteur/trice

je t’aime


et même si tu penses que je ne te connais même pas, alors comment puis-je t’aimer, si certaines personnes peuvent haïr autrui sans les connaître, tout le monde peut aimer pour les mêmes raisons…

car au fond, on n’aime toujours que’à partir de soi et j’imagine que l’on aime autrui ni plus ni moins que l’on ne s’aime soi-même…

allez, bonne deuxième vague d’amour… floush floush…

et si la vie est une danse, it takes love to tango… avec elle

et si la vie est une chanson, chantons-la…

3 réflexions au sujet de « pan dé pi dé mi fa sol la si »

  1. Ravi

    wow que de poésie de couleur rouge de lucidité…..
    que des mots simples pour imager la beauté…..
    que des citations éclairant le chemin vers la lumière…..

    touché ce matin

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s