algoorithmes anonymes

♥♥♥ – 22/11/2020
l’amour au temps du Corona… take 2… vert, jaune, rouge et zone orange…

nous sommes des techno junkies…

ça me fait toujours me poser des questions, sinon rire un peu dans ma barbe blanche, quand des gens utilisent les médias sociaux pour faire la révolution et dénoncer les magouilles des géants du web, pharmas, gouverne et ments et autres vilains…

car en surfant sur ceux-ci, nous sommes la chair à canon, la viande (ou le tofu ou pour les véganes) qui fait rouler leur moulin… nos données personnelles sont le gaz qui fait rouler leur machine… et depuis quelques années, on fait tout un tour de machine… pour les plus vieux celle-là 😉

je lisais hier un texte de Naomie Klein dans le Courrier International intitulé Ne laissons pas les géants du Web contrôler nos vies et elle pointe les vrais dangers qui nous menacent à mon avis (lien ci-bas si ça vous intéresse mais article partiel si pas abonné au Courrier mais deal à 1 euro pour 2 mois en vigueur)…

en gros, elle affirme qu’il est essentiel de repenser Internet comme un service public au service des citoyens… si cela sonne évident, on se demande comment on y arrivera toutefois car les gros joueurs ne laisseront pas aller de si bonnes affaires…

car on a beau chialer tant qu’on veut sur ces réseaux, on est un peu, pas mal, beaucoup ou encore plus accros à la technologie des géants du Web, les fameux GAFAM… sans parler des compagnies de telecom qui nous chargent la peau des fesses pour rouler sur l’autoroute (au Canada, les plus chères au monde parait)…

dans son article elle relate comme les géants du Web font pression auprès du gouvernement américain aux USA pour être financés publiquement en mentionnant le spectre d’une éventuelle main mise des chinois dans la surveillance électronique… party chinois…

on écoute la musique en ligne qui ne donne que des miettes aux créateurs/trices mais ces derniers n’ont presque pas le choix de jouer la game en offrant leur musique là…

on annonce de plus en plus sur FB ou ailleurs, car comment faire autrement pour rejoindre un large auditoire ?

on magasine sur Amazon ou pas mais plusieurs le font (perso, j’essaie de pas, Amazon au moins), et cela tue la vie de quartier devant nos vrais yeux… si pratique de se faire livrer à notre porte… tout en sachant les immenses profits qu’ils font et les piètres conditions de travail de leurs employé(e)s…

on cherche une info ? on la google quasi automatiquement, ce qui est même devenu un verbe, attend m’as te googler ça

nous sommes dans une position de dépendance envers ces géants… nous sommes contrôlés… car ces services qui, au départ, se voulaient des passes-temps, sont devenus des services essentiels, des monstres qui nous ont bouffés… surtout en ces temps qu’on sait…

tout ou presque se passe en ligne désormais et tout ce que l’on fait est calculé, espionné, algorithmé… on a beau penser qu’on le sait, comme l’impression qu’on en connait pas encore toute la portée…

quelqu’un disait l’autre à la blague que s’il voulait savoir ou acheter un objet, il n’avait qu’à le dire à quelque reprises sur son mur FB pour que les annonces ciblées comment à lui parvenir… magique magie…

on regarde Social Dilemma sur Netflix et pour quelques jours, on veut tout lâcher, outré(e)s, sacnadalisé(e)s… mais la vie – numérique – reprend vite ses droits car le désir de connecter et de savoir ce qui se passe autour de soi est vital…

on sent que quelques personnes dans le domaine techno et de l’Intelligence artificielle commence à faire une prise de conscience, mais l’appât du gain et le goût du contrôle des proprios ne disparaitra pas du jour au lendemain…

en cette période particulière, où l’attention est portée sur la santé publique, on a mis l’environnement sur le rond d’en arrière… mais les deux problématiques sont clairement et intimement liées… on fonce dans le mur et ça n’a rien à voir avec FB…

et on a beau prétendre que c’est à petite échelle qu’on peut faire une différence car qu’à ce niveau qu’on a un certain contrôle – moi le premier à philosopher sur la question – on vit dans un monde globalisé et l’ensemble de nos contacts passe par la toile… et nous sommes des araignées… de toutes petites araignées dans une grande grande toile bien surveillée… pas seulement surveillée, planifiée, manigancée… en vue de faire des profits et d’étendre le contrôle des chefs geeks

et l’avenir est très questionnant…

nous sommes des technojunkies – moi le premier – et je ne connais pas la solution…

drôle de jeu qui se joue dans nos écrans quand Trump, qui se plait à traiter les médias mainstream de Fake, a fait en sorte que ces mêmes mainstream profitent financièrement des tweets du gros twit… on dirait presqu’ils travaillent ensemble…

OK lecteur/trice, sur ce, je vais aller jouer de la guitare car au moins là, je sors de l’écran… mais j’ai quand même acheter mes cordes chez juststrings.com 😉

_____

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s