croyances illimitées et full respect

♥♥♥ – 21/11/2020
l’amour au temps du Corona… take 2… vert, jaune, rouge et zone orange…

traduction: il est tout à fait acceptable que tu crois en ce que tu crois… cependant, il n’est pas acceptable que tu insistes pour que les autres croient aussi en ce que tu crois

tant de gens ces temps-ci qui veulent imposer leurs croyances aux autres… la vraie pandémie pour certains, une deuxième pandémie pour d’autres…

tant de mépris de la part de certain(e)s envers ceux/celles qui ne pensent pas comme eux /elles, qui ne partagent leur vision du monde… peut-être qu’au fond, ils/elles ne sont pas si certains de leurs arguments après tout ? car on dit que le/la sage reste silencieux…

tant de dialogues – non pas des dialogues, que des échanges ping pong de mots sans réelle possibilité d’écoute ni de fléchissement de la pensée car tant de gens si certains(e)s de leurs croyances… car il faut fléchir pour pouvoir réfléchir…

de plus avec tous ces algorythmes qui nous confortent dans nos croyances en nous gavant de liens qui vont mathématiquement dans le sens de ce que l’on a déjà consulté auparavant que cela contribue à renforcer encore davantage les fondations de nos croyances… notre passé détermine notre avenir… notre monde finit par rétrécir à ce que l’on a déjà consulté… à moins que l’on découvre ce processus, que l’on comprenne la construction de la pensée…

mais pour ça, il faut prendre le temps et se remettre en question… il faut que le sujet redevienne l’objet de l’examen… que le je devienne le ça… que la machine à penser réfléchisse sur elle-même… mais pas donné à tous ni toutes… on devrait apprendre cela à l’école…

mais souvent, on préfère regarder à l’extérieur de soi et imposer nos présupposés sur l’extérieur à partir de notre monde intérieur… sans trop fouiller, sans trop se questionner…

si on pouvait seulement considérer nos propres croyances pour ce qu’elles sont, de simples croyances… acquises par notre éducation et par la culture et construites par notre mental… soit en accord, soit en réaction aux idées reçues…

d’autre part, il y a ce que l’on veut dire, et comment on le dit… et souvent en cette matière, la qualité de notre réflexion est inversement proportionnelle à notre manière de la partager…

pas simple la communication sociale tel que le démontre Bernard Werber…


en guise de conclusion, des paroles d’un sage :

Parfois, nous parlons maladroitement et créons des malaises chez les autres.
Ensuite, nous disons: «Je disais simplement la vérité.»
C’est peut-être la vérité, mais si notre façon de parler cause des souffrances inutiles, ce n’est pas une parole juste.
La vérité doit être présentée d’une manière que les autres peuvent accepter.
Les mots qui endommagent ou détruisent ne sont pas une parole juste.
Avant de parler, comprenez la personne à qui vous parlez.
Considérez chaque mot attentivement avant de dire quoi que ce soit afin que votre parole soit «juste» à la fois dans sa forme et dans son contenu.

~ Thich Nhat Hanh, The Heart of the Buddha’s Teaching: Transforming Suffering into Peace, Joy, and Liberation

____________________________
citation originale en anglais

« Sometimes we speak clumsily and create internal knots in others.
Then we say, “I was just telling the truth.”
It may be the truth, but if our way of speaking causes unnecessary suffering, it is not Right Speech.
The truth must be presented in ways that others can accept.
Words that damage or destroy are not «Right Speech».
Before you speak, understand the person you are speaking to.
Consider each word carefully before you say anything so that your speech is “Right” in both form and content. »

~ Thich Nhat Hanh, The Heart of the Buddha’s Teaching: Transforming Suffering into Peace, Joy, and Liberation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s