le monde dans tous nos états

♥♥♥ – 10/12/2020
l’amour au temps du Corona… take 2… vert, jaune, rouge et zone orange…

dans tous nos états d’esprit… qu’on ne s’y trompe pas, pas toujours unis ces états… d’esprit ou d’ailleurs 😉

en effet, avec la montée de la diversité et de la multiplicité des voix et des espaces pour les exprimer, nous sommes de plus en plus diffus, étêté(e)s, divisé(e)s en dehors comme intérieurement…

divisé(e)s en et entre nous, splitté(e)s en nous-même et en tant que corps social, nous sommes devenu(e)s multiples, multi, éclaté(e)s…

différentes pulsions nous habitent, des sensations diverses nous parcourent, la tête pleine d’idées et de croyances glanées ici et là, reposant sur nos expériences antérieures toutes plus diverses les unes que les autres, sans parler des multiples sources de désinformation out there sur les asociaux réseaux et autres écrans pas tous cathodiques

car si on a peur de se faire injecter des puces qui nous dicteront quoi penser, les écrans sont venus brouiller nos propres yeux et ce monde que l’on voit n’en est pas un mais plusieurs, multiples réflexions de ce que l’on y projette… une illusion, un voile, un écran de cinéma…

si on pense vivre tous et toutes dans le même monde, on voit tous et toutes un monde différent… on porte ce monde différent en chacun(e) de nous…

car même si on pense vivre ensemble, on vit, chacun(e) de nous, dans notre propre petit monde, gravitant autour de notre nombril…

le monde qu’on perçoit, celui qu’on pense voir, celui qu’on voudrait, celui que l’on redoute, celui que l’on radotte, celui qu’on se construit, et surtout celui qu’on se reconstruit… car notre monde est une grande reconstruction…

quoi qu’en pensent certain(e)s, pourtant si certain(e)s justement de détenir la vérité, de connaître la réalité sous-jacente des choses, d’être éveillé(e)s… contrairement à la masse qui dort aux gaz à effet de dessert selon leurs dires du haut de leur arrogance et mépris pour le reste de l’humanité pensant différemment d’eux et d’elles…

Socrate dis leur pliiiise… qu’on ne sait jamais vraiment rien… encore moins quand on pense savoir… et qu’il est primordial de réapprendre écouter son coeur… car si toutes les têtes sont différentes, nous portons tous le même coeur au coeur de soi…

sur ce, lecteur/trice, je vous laisse sur ces quelques mots de Jean-Yves Leloup:

Tous ceux qui disent que le port du masque est nécessaire, que le confinement est la seule issue à la pandémie, se fondent sur des faits. Ils ont raison.

Tous ceux qui disent que le port du masque est inutile et qu’aucun confinement n’empêchera la circulation du virus, se fondent sur des faits. Ils ont raison.

Si tout le monde a raison, alors on n’a aucune raison de se faire la guerre. Ou on a toutes les raisons….

Peut-être faut-il chercher ailleurs que dans les bonnes ou mauvaises raisons, la solution à nos problèmes ?

Peut-être y-a-t-il une autre voie, « au-delà de la raison » (ce que le mot métanoïa veut dire).

Cette autre voie serait-elle celle qu’on appelle la voie ou la voix du cœur, celle que ne veut pas toujours entendre la voix ou la voie de la raison ?

Car alors, il ne s’agit plus seulement de lutter contre la maladie, mais de fortifier ce qui est sain en nous.

Il s’agit de trouver la paix et le silence à l’intérieur de soi, la guérison nous est donnée par surcroît (quand on a fait tout ce qui nous semblait nécessaire à cette guérison).

Il ne s’agit plus seulement d’écouter les discours des experts et des politiques qui s’affrontent.

Les uns comme les autres pensent qu’ils disent vrais, qu’ils sont sincères et qu’ils ont raison.

Il s’agit d’écouter notre cœur sans nier les bonnes raisons, les explications, les justifications qui nous sont proposées, mais dont il faut reconnaître les limites.

Aucune ne peut nous dispenser d’être libre, de choisir ce qui nous semble juste pour notre santé et notre avenir.

Si nous sommes conscients, nous pouvons encore nous tromper mais nous ne pouvons plus nous mentir.

Mieux vaut être hérétique, qu’inquisiteur.

Chacun peut croire ce qu’il veut, mais il ne peut imposer à personne ce qu’il croit savoir.

La sécurité, l’économie, la santé sont de grandes valeurs.

La conscience, la liberté, le respect, si ce n’est l’amour, en sont de plus grandes encore…

Jean Yves Leloup, décembre 2020
__________________________________
LE PROCESSUS DE LA PRÉSENCE. via Transparence du coeur

À moins d’assumer la responsabilité de la qualité de notre expérience, nous recourons au drame.
C’est blâmer le miroir pour ce qu’il reflète.
Le blâme nous rend impuissants, car chaque fois que nous blâmons, nous déclarons être une victime et donc la proie impuissante des autres.
Avec ce sentiment d’impuissance, nous parvenons à la culpabilité, au regret et à la honte.
En prêtant allégeance au drame, nous excluons l’existence et les conséquences des causes et des effets.
Ainsi, nous invalidons ce qui nous rend tous égaux et libres.
La qualité de toutes nos expériences dans le monde extérieur est le reflet de notre état émotionnel actuel. – souligné du chroniqueur
La paix n’a rien à voir avec « quelque chose d’extérieur à nous ».
Un adulte « déséquilibré », dont le cœur « boite » est simplement un enfant abandonné, et pouvoir le ressentir sans condition permet d’intégrer cet inconfort.

Une réflexion au sujet de « le monde dans tous nos états »

  1. Ravi

    mais nous sommes déja en possession de «puces»

    sur mes cartes de crédit….. le petit carré à gauche des cartes…. c’est une puce

    dans mon téléphone cell…… nous pouvons être retracé où que nous sommes…. le mien, à chaque fois que je l’ouvre dans mon auto, il me dit combien de temps cela prend pour retourner chez moi…. il y a également une puce espionne

    sur mes adresses Face de bouc….. dès que je fais une recherche, dans les heures qui suivent je reçois plein de pub en lien avec mes recherches….. une puce?

    trop tard nous sommes déjà infecté

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s