se nourrir de beau et de bon

♥♥♥ – 20/12/2020
l’amour au temps du Corona… take 2… full dans le rouge…

traduction: votre alimentation n’inclus pas que ce que vous mangez… c’est aussi ce que vous regardez, ce que vous écoutez, ce que vous lisez, de même que les gens qui vous entourent… faites attention avec quoi vous nourrissez votre âme, pas seulement votre ventre

sans nier la situation du monde dans lequel on vit, regardons aussi ailleurs à l’occasion… car si on devient un peu ce que l’on mange, on devient aussi un peu tout ce sur quoi on fait porter notre regard… ce que vers quoi on met notre attention…

ici en forêt, relativement facile de se nourrir de beau et de vivant car la grande vie continue de couler naturellement hors de nos fenêtres… les arbres craquent sous le froid, la neige recouvre le sol et illumine tout, les écureuils et les oiseaux crient leur joie de vivre, ou se chicanent-ils le territoire ? peu importe, que la vie….

ici en forêt, le silence enveloppe tout ce qui vit autour et nous emporte avec lui… ici, la paix est plus facile à trouver on dirait… alors jouons dans le bois, allons marcher, sortons du petit monde de nos écrans…

on peut bien se tenir un peu au courant des nouvelles de notre monde, notamment le sort des travailleurs/ses de la santé et de l’état des hôpitaux qui, pour ma part sont là où la plus grande pression s’exerce, avec les difficultés économiques de plusieurs de nos frères et soeurs ), de même que de la suite des choses en ce grand monde là-bas en dehors de nos fenêtres et de nos écrans mais modérons nos transports car comme pour les bonnes choses, il ne faut pas abuser des mauvaises

oh, une fois de temps en temps, naturel et humain de faire défiler le mur des lamentations et autres blas blas sociaux sur FB ou ailleurs pour prendre des nouvelles de nos ami(e)s de par le monde, mais il faut éviter de – trop ou uniquement – se gaver d’opinions et des mots des autres trop souvent indigestes sur la grande potinoire publique… car ce que l’on regarde on devient… ou finit par devenir… ou du moins cela finit par teinter notre monde…

osons regarder ailleurs et nous remplir de beau et de bon… osons créer du beau et du bon…

faisons porter notre regard sur la beauté du monde, sur de la vie simple, sur les rires des enfants, sur les bonnes nouvelles, sur du vivant au naturel, sur du moment présent unique comme la nature sait nous en présenter sans cesse mais ce sur dont on lève trop souvent le nez…

car la vie, même si elle est surprenante ces temps-ci, est aussi parfaite telle qu’elle est, telle qu’elle se présente à nous, telle qu’on la reçoit… et souvent les choses sont moins pires dans la vraie vie que dans nos écrans… car on le sait tous, ce qui va bien est rarement rapporté car pas vendeur… et au fil du temps et des mauvaises nouvelles, nous avons comme développer un goût pour le pire

mais la perfection de la grande lucidité des choses du monde coule souvent de source en dehors de nos écrans…

et les gens dans la vraie vie sont en général beaucoup plus fins que dans l’expression de leur désaccord dans nos écrans… la vie vole plus bas dans les écrans que dans le ciel de la vraie vie ici et ailleurs…

alors en ce période de grand repos, différente des années antérieures évidemment, débranchons-nous un peu et branchons-nous sur le vrai, le beau, le simple, sur l’entière naturalité du monde…

et pensées spéciales envers les gens seuls, les gens sans domicile et les travailleurs/ses de la santé et autres services essentiels…

car de toute façon, c’est (à peu près) ça qui est (à peu près) ça… hein André ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s