voir ce que l’on veut, ou ce que l’on peut

♥♥♥ – 29/12/2020
l’amour au temps du Corona… take 2… aux confins des fêtes…

il me semble que cette image est représentative de la situation actuelle… en modifiant légèrement notre focus, notre point de vue, on y voit soit un visage de face, mais aussi un autre de profil…

selon notre perspective, qui peut et doit changer à l’occasion si on veut – mieux – saisir la complexité d’une situation dans son ensemble, et cela toujours et inévitablement en fonction de notre position sociale et individuelle, on perçoit différemment la situation mondiale actuelle…

ainsi on peut y voir :

soit une tentative gouvernementale visant à brimer nos droits et libertés individuelles,

soit une plandémie orchestrée par des forces obscures, notamment les grandes pharmas et autres corporations diverses,

soit une réelle crise de santé publique révélant la faiblesse de nos ressources de santé, notamment les soins aux personnes âgées,

soit une conséquence directe ou indirecte de nos abus face à l’environnement,

soit une crise économique mondiale affectant certains secteurs plus que d’autres alors que pour quelques acteurs, cette crise est une bénédiction,

soit…

évidemment, la liste pourrait être plus longue… mais vous comprenez l’idée…

mais peut-être qu’en réalité, dans la globalité existentielle, toutes ces possibilités perceptuelles existent en même temps ?

peut-être que tout le monde a raison, et tort aussi, en même temps ?

car pas la même situation pour tous…

comme dans l’image, différentes perceptions sont présentes simultanément, qu’un petit switch de perception requis pour changer de réalité… suffit d’une certaine volonté de vouloir voir les deux côtés de la médaille… ou les multiples facettes de la crise actuelle…

et la situation actuelle, dans cette crise – qui, souvenons-nous signifie opportunité de changement – possible de voir ce qu’on veut y voir, ou ce que l’on peut… la réalité est dans notre regard… et la situation immense bar ouvert pour nos projections…

pour certains, la réalité est unidimensionnelle, pour d’autres, multiformes…

les mêmes data peuvent être interprétées selon notre bon vouloir…

il semble que le virus soit en train de muter ?

évident pour les microbiologistes car tout virus se modifie constamment, alors que pour les douteux chroniques, qu’une évidence également, mais dans le sens ou cela ne constitue qu’un argument de plus – et prévisible selon eux – pour brimer encore davantage notre liberté et étendre le contrôle des autorités…

toujours rassurant de penser la réalité comme on la voudrait, ou comme elle nous plairait, mais peut-être que rien n’existe dans l’absolu, en dehors de notre perception, de notre interprétation, de notre compréhension ?

alors qui dort ? qui est éveillé(e) ? la question se pose et se repose, mais pas nous…

personnellement, je me méfie des gens trop certains d’eux-mêmes et de leur croyances, surtout ceux aux capacités intellectuelles et aux connaissances limitées face à un phénomène aussi complexe… ceux qui possèdent des concepts trop simplistes pour pouvoir expliquer une réalité de plus en plus complexe et mouvante qui, de surcroit, ne nous est présentée que par médias interposés, qu’ils soient mainstreams ou propagandistes alternatifs…

car on a beau faire nos recherches, jamais tout à fait à jour les données… et jamais complète notre compréhension…

car tous et toutes, toujours on porte un biais d’interprétation dans le regard, toujours des intérêts particuliers en jeu, toujours une volonté consciente, mais surtout inconsciente, de vouloir saisir une situation afin qu’elle fasse sens pour nous…

afin de nous rassurer, de nous conforter dans nos croyances, de nous mettre en paix face à l’inconnu et à l’incertitude, on fait fitter l’inconnu dans notre connu…

car une tête aime bien saisir le sens des choses… et devant une situation nouvelle et inconnue, même si le passé ne nous sera pas d’une grande aide, on ne peut souvent que répéter ce que l’on connait déjà…

mais indispensable de garder l’esprit ouvert… car comme un parachute pour prévenir une chute trop brutale, plus utile ouvert notre esprit…

mais peut-être que le temps est venu de descendre de la tête au coeur ?

peut-être que seul le coeur peut réellement comprendre ce qui se passe en ce moment ?

alors peu importe nos croyances, nos idées préconçues, nos fameuses certitudes, restons humbles en cet inconnu partagé, le coeur calme dans la tempête, et respectueux des opinions et croyances de chacun… même si certains nous étonnent…

car tout le monde a raison, mais surtout tout le monde a tort de préconiser sa vision comme la seule et la plus juste… que des morceaux de réalité, que des perceptions différentes d’une réalité multiple qui nous dépasse largement…

alors doutons de tout, car tout reste à voir, et gardons la foi et la confiance car on en a bien besoin non ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s