souhaits lodge

vidéo via Srajano…

♥♥♥ – 1/1/2021
l’amour au temps du Corona… take 2… de l’autre bord de la 20…

en cette nouvelle page de calendrier d’après l’an 20, souhaits lodge…

je nous souhaite plus de nous et moins de je me moi

je nous souhaite plus de confiance et moins de méfiance… plus de nuance, plus de confiance, en soi comme aux autres…

je nous souhaite plus de gratitude et moins d’attitude… plus de respect et moins de mépris… plus de grandeur d’âme et moins de petitesse… plus de coeur et moins de tête…

je nous souhaite de considérer chaque être humain comme nous-même, comme notre frère et notre soeur, notre père ou notre mère, chaque enfant comme le nôtre, chaque personne avec une opinion ou une vision différente comme notre allié(e) et non comme un(e) ennemi(e)… car deep down, dans chaque coeur, pas mal certain qu’on veut tous et toutes le bien du plus grand nombre… même si certaines actions nous questionnent et nous dérangent…

je nous souhaite, en tant qu’humain(e), d’être capable de nous sentir comme une seule et même grande famille, ce que nous sommes, et de pouvoir nous mettre à la place de ceux et celles qui ont besoin, besoin du support du groupe, besoin de moi, besoin de nous…

je nous souhaite d’arrêter de voir ce qui nous sépare et davantage ce qui nous unit…

je nous souhaite, si on tient absolument à se comparer, à le faire avec à ceux et celles qui ont moins, plutôt qu’à ceux et celles qui ont plus… pour relativiser…

je nous souhaite de voir, quand on n’accepte pas quelque chose, en soi ou en dehors, comment aborder la situation pour amorcer un début de changement, plutôt que de rester pris dans le refus de ce qui est… car on ne peut que partir de ce qui est…

je nous souhaite de parler moins et de faire davantage, de critiquer moins et de proposer plus, de solutions, des façons nouvelles, du concret…

je nous souhaite d’arrêter de penser que notre façon de voir et percevoir le monde est la seule et la meilleure, et d’accepter davantage le point de vue des autres… pour rendre un dialogue possible…

je nous souhaite d’être aussi scandalisé(e)s par le sort des migrant(e)s, des enfants et des personnes âgées dont on ne prend pas assez soin que par notre prétendu brimage de liberté de citoyens choyés…

je nous souhaite plus d’inclusion et moins d’exclusion… plus d’acceptation et moins de rejet…

je nous souhaite moins de racisme, sexisme, homophobisme… qu’il soit systémique, systématique ou automatique…

je nous souhaite d’être capable de voir qu’on ne vit pas dans une dictature ici, que le simple fait d’exprimer ceci constitue la preuve d’une grave ignorance, d’une méconnaissance de l’histoire et d’un mépris envers ceux et celles qui l’on vécu pour de vrai

je nous souhaite qu’on arrête de se plaindre et d’apprécier davantage le fait que nous sommes logé(e)s, nourrie(e)s et bien au chaud dans nos homes, avec de l’eau à boire, avec une sécurisante couverture médicale… même si pas parfaite…

je nous souhaite d’apprécier davantage ceux et celles qui sont passé(e)S ici avant nous, car on leur doit beaucoup…

je nous souhaite, comme on a commencé à en prendre conscience cette année, d’apprécier davantage et de plus en plus l’importance du rôle des aidant(e)s de toutes sortes et ceux et celles qui prennent soin, les naturels, médecins et infirmières, les préposés des aîné(e)s, des malades et des enfants, les professeurs, les camionneurs, les épiceries et les cultivateurs qui font qu’on mange à tous les jours…

je nous souhaite d’apprécier davantage le rôle des politicien(ne)s, élu(e)s, décideurs publics, gestionnaires et autres commis de l’État, notre précieux filet social… méchante job, particulièrement en ce moment…

je nous souhaite de réaliser qu’en tant que société, quand nous en sommes rendus à mettre dehors des gens qui vivent déjà dans la rue, c’est qu’on a besoin de plus de logements sociaux et de soutien à ceux et celles qui décident de vivre dans la rue…

je nous souhaite d’apprécier davantage ce que l’on a déjà plutôt que ce qui nous manque…

je nous souhaite que les plus riches d’entre nous, ceux dont les profits croissent encore plus en temps de crise, partagent davantage leurs abondantes ressources avec ceux et celle qui n’ont même pas le strict minimum pour vivre…

je nous souhaite d’acheter nos biens de plus en plus auprès de commerçants locaux plutôt que via ces grandes corporations qui ont comme but principal d’en faire le plus possible…

et en ce sens, je souhaite que les actionnaires des grandes corporations commencent à mettre plus d’emphase sur le bien-être du bien du plus grand nombre que sur le strict profit, sur la collaboration que sur la concurrence…

je nous souhaite la fin des paradis fiscaux et un meilleur partage des ressources…

et en terminant, je nous souhaite moins de guerre, autant sur le terrain que sur les ondes, autant en présenciel qu’en virtuel, et plus de paix, en soi, ici et dans le monde… de plus en plus de paix… pour de plus en plus de monde…

2 réflexions au sujet de « souhaits lodge »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s