ni vérité, ni mensonge

♥♥♥ – 11/1/21
l’amour au temps du Corona… couvre-feu, le feu couve…

ni vérité, ni mensonge, que des interprétations différentes de situations diverses plus ou moins réelles selon les filtres de perception et d’interprétation de chacun(e)…

selon ce que j’en comprends, et je comprends de moins en moins, réalité et vérité n’existent pas en termes absolus…

ces deux concepts sont toujours relatifs… une chance qu’on a cette expression pour nous sortir des cul-de sacs intellectuels quand on est bouche-bée et bouché(e) de la bouche… tout est relatif

car la vérité de l’un(e) est souvent le mensonge de l’autre…

et vice et versa…

et ainsi soit-il…

alors pour ce qui est du célèbre en vérité en vérité je vous le dis de notre enfance, on repassera… surtout considérant les agissements de tant d’hommes de l’église catholique dans notre cas… hommes avec de touts petits h…

car on dirait bien que la vérité ne se dit pas, ni ne se partage… du moins, elle ne s’entend pas pareillement selon qui porte les oreilles qui entendent, ou les yeux qui sont censés la voir…

dès qu’on considère certains mots – ou l’agencement de certains mots – comme reflétant une certaine véritéou réalité – relative, ces mêmes mots seront considérés inévitablement interprétés différemment par autrui… différemment ou carrément inversement…

que la nature des choses…

et qui dit vérité dit automatiquement et simultanément mensonge… seule et même médaille à deux faces…

dualité des mots, dualités dans le monde incarné…

car on dirait bien que dès que nous naissons, nous devenons de la dualité incarnée… un instant, tout à fait à l’aise et confo dans maman, puis du coup, oups, pousse pousse, pousse et hop, bienvenue dans le monde, l’autre monde… et welcome dualité…

dorénavant, ce sera moi versus le monde… jusqu’au grand retour…

pour les besoins de la cause, reprenons les propos de Mme Arendt dont j’apprécie beaucoup les mots… mais auxquels je ne peux souscrire complètement…

quand tout le monde vous ment en permanence…

premièrement, pas certain que tout le monde nous ment en permanence…

je crois plutôt que chacun(e) présente sa version personnelle de la réalité, et la recrée ensuite, en la bonifiant… multiples versions de nos propres petites réalités… donc chacun(e) sa vérité… du moment du moins…

mais une chose pour sûr, la nature ne ment jamais…

le résultat n’est pas que vous croyez ces mensonges mais que plus personne ne croit plus rien…

pas si dommage que ça je trouve que l’on ne croit plus rien… car croire est si limité… et on a longtemps cru, les yeux fermés… l’Église, l’État et la plupart des personnes en autorité… donc utile et nécessaire de tout questionner et de tout remettre en question… pour qu’on cherche au moins…

un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut plus se faire une opinion…

premièrement, la notion même de peuple semble désuète… on devrait plutôt dire les peuples… car le peuple n’est qu’on concept général qui n’existe pas… du moins, pas en tant que bloc monolithique et homogène…

en effet, plusieurs groupes de citoyen(ne)s qui forment quelque chose comme un peuple… régions, nations, pays, les humains dans un ensemble de plus en plus déchiré…

et d’autre part, je ne sais pas si le peuple ne croit vraiment plus rien

je crois plutôt que grâce aux algorythmes, on croit de plus en plus à ce que l’on veut bien croire, à ce qui nous rassure dans nos convictions, dans nos croyances, dans notre confort… ce que l’on a déjà consulté déterminera notre nouvelle réalité…

et à voir ce qui circule sur les réseaux sociaux, pas certain que les gens ne puissent plus se faire d’opinions…

en fait, nous sommes suropinionné(e)s… mais pas nécessairement mieux informé(e)s…

car comme pour ce qui est de l’information, nous sommes surchargé(e)s sinon noyé(e)s, bourré(e)s, de l’un comme de l’autre… un océan d’opinions dans une mer de surinformation…

et comme la mer, ça donne mal au coeur…

mieux qu’avant cette surinformation ?

en effet, poser la question c’est y répondre…

il est privé non seulement de sa capacité d’agir, mais aussi de sa capacité de penser et de juger…

autrement qu’à petite échelle, en effet nos actions sont relativement limitées ces temps-ci…

mais je crois justement que parce que nos actions sont limitées, tout ce qu’il nous reste à faire est de penser et de juger… et on ne s’en prive pas… tels que le démontrent les divers réseaux de télé dégoût

mais si on ne peut faire grand chose à grande échelle, l’idée serait peut-être de voir ce que l’on peut faire à plus petite échelle… à notre juste mesure…

et avec un tel peuple vous pouvez faire ce que vous voulez…

un tel peuple ? ou de tels peuples ?

car le peuple des rebelles voit l’autre partie du peuple comme des moutons, et ceux-ci les premiers comme des insouciant(e)s…

et vive alors la grande partie de ping-pong virtuel qui bat son plein notre casque actuellement…

non, pas UN peuple… de multiples sous-groupes de peuples

selon nos préférences…

quant à nous, soit moi, toi, nous et le reste du monde, il ne nous reste qu’à dénicher qui ILS sont… ceux qui veulent nous faire faire ce qu’on dit qu’ILS veulent…

et quant à ce que l’on nous demandera de faire, voyons voir…

pour certain(e)s, on vous nous encager en brîmant notre liberté…

pour d’autres, au contraire, on veut nous protéger, chacun(e) de nous, et les travailleurs de la santé et des services essentiels, de même que l’ensemble de notre réseau de santé qui vacille…

la vérité ?

la vôtre évidemment…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s