les chroniques du d’ssous du lit… écrire et lire pour ne pas s’endormir… /10

ah ! fuck le sens…

chronique insensée, chronique pleine de sens, chronique vide et vidée de sens… sans dessus dessous…

souvent pour rédiger une chronique, je choisis une image et j’écris, je brode autour… je fais des fioritures à partir d’une image… comme quand, enfant, on ne regardait que les images dans les livres… moi je pars de l’image et je lui greffe des mots… je lui donne mon sens… mon humble sens… qui ne fait pas toujours sens…

en ce sens, cette image me parle particulièrement car depuis que je suis tout jeune, je me demande justement s’il existe UN seul et unique sens à la vie, LE sens, le bon sens, un sens que l’on doit tenter de trouver en cours de route, ou tomber dessus par hasard, bingo !

ou si au contraire on n’impose pas seulement notre sens à la vie, forçant ce qui fait sens pour nous… ce qui risque de changer souvent d’ailleurs au cours d’une vie… donc plusieurs sens inévitablement…

en tous cas le seul sens qui est partagé par tous et toutes est un sens unique qui mène directement à la mort du corps et au cercueuil ou à l’urne, selon les dispositions prises… la route est à nous… avec ou sans sens…

les routes de vie sont multiformes, multidirectionnelles, échevelées… ça court dans toutes les directions, ça pogne le champs, ça revient sur la voie principale, ça reprend une petite route… le sens est dur à saisir souvent… et ça revient toujours et inévitablement à soi…

le sens de la vie dans tout ça ? oui.. tout à fait… ce que l’on veut bien que ça soit… et sans se prendre trop au sérieux, en fait pas du tout au sérieux…

l’amour, l’amitié, la réussite professionnelle, la richesse, le bonheur, name it… tiens, toi le tien et moi le mien, chacun/e le sien, ou les siens… et ça change tout le temps en effet right ?

certains, qui considèrent les mêmes choses sensées, se regroupent et forment des religions ou des associations professionnelles… sens communs… d’autres préfèrent des ptits sens personnels… sens ordinaires, sensationnels…

personnellement, la seule chose qui fait sens pour moi dorénavant est de cultiver un bien-être intérieur qui, peu importe ce qui gravite autour de moi, demeure et demeurera, indépendant des circonstances, des événements, des gens autour…

une qualité de relaxation, de détente, de confiance envers moi-même et la vie en générale… et fuck le sens mes amis !

la vie semble plus juteuse et dynamique justement quand elle ne fait pas sens, quand elle est insensée… car elle l’est… si on regarde ce qui se passe sur la planète, est-il possible de faire du sens de tout ça ?

le sens où on l’entend habituellement me semble imposé par le mental, par la logique, la raison… et dieu sait que la vie ne suit aucune logique… elle n’en fait toujours qu’à sa tête…

franchement, peut-on comprendre ce qui se passe en soi comme à l’extérieur ? il ne devient possible que d’observer, sans juger, ni tenter de comprendre, ni faire de sens… surtout pas de sens…

soit on impose son propre sens à la vie, son ptit sens personnel, on lui entre de force dans la gorge, soit on accepte qu’il n’y ait peut-être pas de sens à tout ça, ou si on est humble, admettre que l’on ne sait pas… et quelle belle position que celle-ci !

je ne sais pas, je ne sais rien… alors j’observe, je suis curieux, ouvert, à l’affût, attentif et attentionné… toujours prêt à me faire prendre et surprendre…

chercher plutôt un sens à partir du coeur, du corps, de ce qui sent et ressent en soi, ce qui, quand on ferme les yeux, feel good, résonne juste… en disposition d’écoute de la voix qui chuchote… ou est-elle muette ?

en fait, la perte de sens est une extinction de la petite voix qui veut nous guider, nous montrer le chemin qui n’est pas horizontal mais plutôt vertical, toujours ici maintenant…

mais ça ça prend du temps, beaucoup de temps et d’écoute pour entendre cette voix et retrouver le chemin et la porte n’ouvre pas vers l’extérieur, elle ouvre du dedans, vers dedans…

bon voyage…

Une réflexion au sujet de « les chroniques du d’ssous du lit… écrire et lire pour ne pas s’endormir… /10 »

  1. jcpenney homecoming dresses

    Good job here. I genuinely enjoyed what you had to say. Keep going because you unquestionably bring a new voice to this topic. Not many people would say what youve said and still make it interesting. Nicely, at least Im interested. Cant wait to see far more of this from you.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s