Les chroniques inutiles… écrire pour écrire (56)…

chroniques 55 et 56 presque back to back… je deviens de plus en plus malade… de ces chroniques… une pré, une post toast/café… et petit feu du matin pour chasser l’humidité… avant et après… now…

petit vendredi matin, petite chronique échevelée, pleine de tout et n’importe quoi… ou presque… ou pas… après j’arrête, promis, je vais jouer dehors – garden party – et de la musique – partition… presque parti dion…

___________________________________________________________

1- des nouvelles de la campagne Sauter pour la liberté d’Amnistie internationale ? je suis rendu à 70 % de mon objectif minimal de 400 $… en deux jours seulement, vivement FB ! et les ami(e)s – merci à tous ceux et celles qui ont déjà donné pour la liberté d’expression de nos ô brimés compagnes/ons de route… si vous êtes curieux/ses… click this way…

http://ode-tactic.com/sauterpourlaliberte/Participants/Participant.aspx?participant=59

___________________________________________________________

2- wow ! quel pouvoir les idées ! le simple fait de penser que je vais sauter dans le vide me donne tellement d’énergie et pourtant… il ne passe absolument rien pour le moment… je ne fais que me projeter dans le vide du futur pour le moment… assis sur mon banc, à mon comptoir, je tape confortablement… et c’est ce qui est si formidable, so far very very good… rien est tout…

la simple idée que je devrai dépasser une grande peur dans plus d’un mois me dynamise tout de suite, dès maintenant, right now, ça me donne du jus à chaque seconde, me fait me sentir fier de moi et fort… et courageux et peureux… dès maintenant… cheap therapy… et ça favorise la liberté des autres en plus, bon deal non ? trop heureux…

si vous sentez votre vie un peu stallée ces temps-ci et que vous avez besoin de la snapper, et vous du même coup… je vous recommande fortement de tenter le saut… ou pas évidemment… même si ça dit est-tu malade, jamais je ferai ça ! croyez-vous pas… jouez-vous un tour vous aussi… de l’autre côté du miroir se cache une grosse grosse surprise… juré craché… du haut de la planche à sauter….

___________________________________________________________

3- quelle belle trajectoire que celle de ces chroniques… quel beau contact entre nous, de silence entre nos mots… depuis un mois – dany me confirme une moyenne de 2 chroniques par jour 😉 elles coulent comme dans du beurre dans la poêle, un pur plaisir free – ça a commencé comme un petit bourgeon, un peu moumoune, shaky, gêné, fragile, hésitant, et lentement mais sûrement, ça se renforce, ça se forcifie, ça se farcie, ça devient plus sûr, plus personnel, plus universel… plus intime entre nous… ces chroniques vivent dorénavant sans moi… je m’y prête avec humilité… merci d’y donner vie, de me donner vie, de me prêter vos yeux, de m’ouvrir ordinateur et coeur, frères et soeurs, de me faire accroire que je suis un écriveur, un écriveux, un gosseur de mots, un apprenti artisan de mots, qui n’écrit pas vain… et à la grâce du dieu… des mots… s’il le veut, continuons à alphabétiser le silence… ___________________________________________________________

OK out the door, in the ground… je m’en vais me la pêter dans les fleurs… la boîte à mots…

Une réflexion au sujet de « Les chroniques inutiles… écrire pour écrire (56)… »

  1. Ravi

    très intéressant de reprendre les chroniques et de les relirent…
    certaines me reviennent en mémoire, d’autres sont complètement nouvelles…..??????
    nouveau regard
    toujours en buvant mon thé vert…. coudonc shutu en train de créer une nouvelle religion???? non un nouveau rituel…..

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s