les mots vers le courage… 27/8/2012 – 2

merci professeur Tournesol… solitaire et solidaire…

franchir la ligne, s’ouvrir et sauter dans l’inconnu, oser dépasser ses limites… se tenir debout seul, fier et droit… comme Alice, visiter l’autre côté du miroir…

cette photo qui est apparue sur FB ce matin – merci Do – représente exactement ce que j’apprends, expérimentes et comprends de la vie ces temps-ci…

en effet, si on veut rester vivant(e), intègre et vrai(e), impeccable, il faut pouvoir traverser la ligne, transgresser la frontière, oser être trop, too much, différent, se tenir seul et droit, oser être différent, sortir de la meute, transgresser la ligne de parti, marcher droit devant… sans regarder en arrière…

car si on ne dépasse jamais la limite, si on ne va jamais de l’autre côté du miroir, si on ne prend jamais de walk on the wild side, comment savoir où se trouve la limite ?

toujours jouer safe et demeurer même un millimètre à l’intérieur de la ligne est radicalement différent du millimètre qui nous sépare de l’autre côté… des millions de kilomètres de distance ce mini millimètre…

car on peut bien se casser la tête à tenter de savoir jusqu’où aller quand on en donne juste un peu trop peu, on ne saura jamais et on regrettera… mais il suffit d’en faire simplement un peu trop pour confirmer et reculer légèrement… oser le trop pour trouver le juste assez… faut parfois se brûler le bout des doigts… ou des orteils…

car si on n’est jamais too much, comment savoir ce qu’est être juste assez ?

vous n’en avez pas vous assez aussi du raisonnable, du conformisme, du bon gars et de la bonne fille ? du politiquement correct qui pue la frilosité et la correctitude… de la prudence ambiante…

oui la vie c’est parfois pêter les plombs, faire des gaffes pour apprendre, s’indigner devant le manque de respect, devant l’indéfendable… ne pas voter stratégique mais par instinct et intégrité… malgré les conséquences… assumer…

oui à oser la folie pour découvrir son génie… pour penser en dehors de la boîte, en dehors du cadre, il faut et surtout du il ne faut pas… oser ne pas respecter les règles parfois, prendre le risque, ne pas écouter les sages conseils et faire à sa tête…

les tournesols sont clairement de grands enseignants car une autre chose qu’ils m’ont appris, les regardant pousser tout l’été, c’est de suivre le soleil, la lumière, ce qui brille, m’allume, pour m’en nourrir, m’en abreuver… oser regarder le soleil droit dans les yeux, au risque d’être ébloui(e)s, flabbergasté(e) de luminosité, même aveuglé(e)s temporairement, pour retrouver un nouveau focus, plus clair, davantage juste et précis…

se tourner vers la vie, résolument, avec une intention claire… tournesolement parlant…

merci fleurs de soleil…

Une réflexion au sujet de « les mots vers le courage… 27/8/2012 – 2 »

  1. forever21 cocktail dresses

    Many thanks for creating the effort to talk about this, I feel strongly about this and like studying a great deal more on this subject. If possible, as you gain knowledge, would you mind updating your weblog with a great deal more details? It’s extremely beneficial for me.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s