vive l’ignorance

600287_544204202306451_548788735_ncent-soixante-neuvième pop-up /// 15/6/13

traduction : l’ignorance ultime consiste à rejeter quelque chose à propos de laquelle vous ne savez rien et refusez néanmoins d’investiguer… – Dr Wayne Dyer

vous reconnaissez-vous aussi ? tellement un comportement humain que nous partageons il me semble celle-là… on ne sait rien et on pense tout savoir… on en sait tellement peu sur tellement peu de choses et on a l’impression d’en savoir tellement… tellement drôle nous sommes…

mais en fait on ne sait rien, ou si peu… ou pas du tout…

même Socrate, ou est-ce Platon ou Aristote ? nous le disait il y a quelques années… la seule chose que je sais est… que je ne sais rien…

cette citation me rappelle il y a 10 ans lors de la remise des diplômes de doctorat à l’Université de Montréal… je ne voulais pas y aller, un peu par snobisme, mais un peu par réflexe d’évitement des foules aussi… mais comme ma mère était à l’hôpital et sur le point de mourir, je voulais au moins avoir une photo de l’événement pour pouvoir lui montrer son fier ptit gars car elle ne pouvait s’y rendre… alors j’y suis allé… et je me suis fait avoir…

car au cours de la cérémonie à laquelle nous étions quelques centaines de jubilés, je me suis rendu compte que si dans mon domaine, j’en savais un peu plus que les autres pour avoir étudié la question spécifique des politiques sur les drogues pendant 6 ans, je réalisai à ce moment qu’il existait d’innombrables objets de recherche de pointe à propos desquels je ne savais rien et qui pouvaient être fouillés à fond pendant des années… je réalisai donc d’un coup que plus j’en savais sur un domaine en particulier, plus j’en ignorais au sujet d’autres domaines encore plus complexes…et chacun de ces domaines de recherche est pratiquement sans fin…

et voilà en quoi consiste pour moi l’intelligence vive : réaliser qu’on ne sait rien, ou si peu… et resté ouvert… et reconnaître que ce que l’on sait relève du passé, de qui on était… donc garder l’esprit ouvert, l’esprit curieux, l’esprit sain… oui mon père… prêt à entendre, comprendre, apprendre, à prendre et à laisser aller… pour faire place à du plus frais, du plus vrai, du plus actuel, du plus spontané…

et ne pas se fonder sur de vieilles connaissances, ni sur de vieilles expériences pour saisir le présent… ce présent qui est toujours neuf, frais, nouveau, actuel… le présent qui n’a jamais été, qui n’est que ce court et futile moment et puis s’en va, faisant place à un nouveau moment… qui passera tout aussi rapidement… sans que l’on le sache…

profiter du chant des oiseaux, de l’air frais passant sur mon visage, de la chance d’être en vie, mobile, choyé, en santé, en sécurité, en abondance… ouvert, curieux, ne prenant rien pour acquis, ne me prenant même pas pour ati… allant jusqu’à laisser tomber l’idée que j’ai de moi-même… car qui sommes-nous vraiment ? la même personne qu’hier ? vraiment ?

en effet, pas fou de ne même pas se prendre pour soi-même car cette tendance à penser que l’on sait qui l’on est nous empêche d’évoluer, de changer, de nous transformer, de renaître à chaque jour… en pensant savoir qui ont est, on se coupe d’un nouveau moi qui peut naître et renaître chaque jour… car entre vous et moi, sait-on vraiment qui on est en ce moment sans se fier sur qui on a été ?

on savait peut-être qui on était hier, mais aujourd’hui, qui suis-je ? qui veut-on être ? alors laissons-nous le choix, la chance, la possibilité de nous réinventer chaque jour… offrons-nous le luxe de ne pas croire en des choses que l’on a jamais expérimentées… peut-être que Dieu existe, mais peut-être que non… peut-être que l’on pense savoir ce que la vie nous réserve, mais peut-être que si on tasse ces extrapolations issues du passé anyway, l’avenir est beaucoup plus grandiose qu’on peut l’imaginer… ou pas… car on ne peut imaginer que ce que l’on connaît déjà…

laissons-nous surprendre par la vie, par l’inattendu, par le magique, la magnifique, le comique, le tragique, le pathétique et le fantastique… car nos vieux scénarios ne peuvent faire que de vieux films… OK, peut-être quelques détails différents, mais le même déroulement et la même fin si on suit toujours le même plan de match

no way José ! allons-y dès aujourd’hui pour de l’outrageux, pour du rêve, pour de l’impossible, pour de l’extravagant, pour de l’inconnu, pour du flabbergastant… permettons-nous de sauter hors du connu, du prévisible et osons changer de track, explorer un nouveau sentier, une nouvelle route, un état d’esprit toujours frais et neuf… ouvert(e) et disponible à qui et quoi que ce soit… ignorant, donc pouvant tout savoir, la tasse toujours vide, donc pouvant toujours prendre du nouveau…

définitivement, heureux/ses les simples d’esprit car le royaume des cieux est à elles et eux… s »ils ou elles investiguent le moindrement…

hi ha…

246973_509302985790739_616725619_n

3 réflexions au sujet de « vive l’ignorance »

  1. Chantal Deslauriers

    Me laisser surprendre par qui je suis nouvellement, récemment…
    Être renouvellée chaque jour, beau projet.
    Qui suis -je ce matin, que veux-je? ou serais-je ce soir?
    Toute une plein journée à remplir pour mon plaisir…
    Wow!
    Chantal

    Répondre
  2. Trishna

    Surprise!!
    En effet… qui sait ce qui peut arriver d’une minute à l’autre??!!??
    Nul le sait vraiment, un rêve que ce monde?? Qui suis-je vraiment??? Suis-je même « quelqu’un »?? ou je m’invente fantaisie??
    Peut-être que tout çà n’est qu’une grande joke… ou peut-être pas!!
    De toute façon, j’ai plaisir à vivre cette vie qui m’est prêtée et à vivre son complet mystère car même si parfois je pense savoir, je n’en suis plus certaine à d’autres moments.
    Je suis tout à fait en accord avec une balade dont je ne sais plus le nom, ni qui l’interprétait (voix grave et intense de vécu), qui disait quelque chose comme: « Je sais, je sais… Maintenant je sais… Plus je vieillis et moins je sais » … Çà me parle çà! car c’est EXACTEMENT CE QUI SE PASSE POUR MOI… Je dois « vieillir » en sagesse??
    Qui sait…
    Merci Ati d’Être dans ma vie pendant ce temps et de m’aider à réveiller en moi tout plein de réflexions (réflections) et à éveiller de plus en plus le question sur la vie avant la mort… même si je n’ai pas les réponses. Le mystère demeure et c’est ce qui fait aussi la beauté de la vie elle-même!
    Hi Ha!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s