mister nobody

les fous mots /// ••• \\\ nombeurre eille’ti fort /// 29-9 (2)

il se déroule, au palais de justice de Montréal, depuis ce matin, un procès fort médiatisé, un procès dont on parle beaucoup dans les médias multi , beaucoup trop à mon humble avis… et ça me dérange… bien sûr, j’observe… mais faut que je chronique aussi…

a-t-on vraiment besoin de savoir ce qui se passe autour de ce procès ? jusqu’à quel point le droit à l’information ? ne peut-on pas simplement laisser la justice rendre justice et respecter la douleur de la famille de la victime qui a connu un sort terrible ? et surtout en ne donnant pas plus d’attention à cette macabre vomie star ?

je suis déçu et surpris d’encore entendre parler de cette affaire morbide… surtout à chaque fois que j’entends le nom du gars à l’origine de l’affaire… à chaque fois que j’entends son nom, je le vois sourire… trop plein de beurk en mon for intérieur, dans ma tête et mon coeur simplement quand j’entends son nom passer à la radio du canada, ou encore quand je vois une mention du procès dans les internets…

on en parle à l’échelle internationale du procès de ce désormais célèbre carencé affectif assoiffé d’attention… et c’est exactement ce que ce mister nodoby veut et voulait… et ça marche big time… les médias jouent son jeu… action réaction…

stupidement, et pas innocemment du tout, les médias jouent son jeu car ça fait vendre de la copie la mardemalade… et ça fait rouler la marmalade médiatique… payant payant la marde de malade… mais gluant à en faire lever nos coeurs…

des hordes de spectateurs suivent et suivront assidûment ce cirque pas drôle du tout, mais si médiatique… un jeu de clowns vraiment… on disait ce matin à la radio que des gens attendaient à la porte du palais de justice pendant des heures avant que le procès ne commence pour pouvoir faire partie du spectacle… des spectateurs qui voulaient être aux premières loges du brutalité show

mais ne voient-ils pas le jeu médiatique machiavélique dans lequel ils sont engagés et qu’ils nourrissent  tous ces individus qui publient des nouvelles au sujet de mister nobody et de son acte barbare, de même que ces spectateurs qui assistent au procès comme si c’était un spectacle (à grand larmoiement) dans lequel ils transforment en vedette un fantôme abject qui a commis un acte dégueulasse justement pour devenir célèbre ? et la justice suit son cours…

tous ces gens qui font la promotion directe ou indirecte de mister nobody  participent directement à ce cirque… à chaque fois qu’ils citent son nom, il consolident son statut de rock star criminelle

à chaque fois qu’on vedettarise cet être – humain  ? pas  certain de ça –  on encourage un futur carencé affectif en mal d’exposition tapi dans son logis à commettre un acte similaire dans l’avenir pour devenir quelqu’un publiquement… en fait, il faudra que son acte soit encore plus crapuleux  au prochain mister nobody car en affaires, ça prend de la croissance… sinon déficit d’attention…

en fait, en prenant part à la diffusion de ce cirque du sommeil collectif, on encourage tous les futurs tueurs en série et autres maniaques en mal d’attention médiatique à passer à l’acte… on fait rouler la machine à saucisse défraîchie… et ça nous prend de la viande…

le gars a présumément filmé ces actes macabres, il les a présumément diffusés sur le web et maintenant il plaide non coupable… et c’est nous, chers contribuables, qui payons pour ce cirque…  mais sincèrement, je crois qu’il y a quelqu’un quelque part qui se paie notre tête… cirque médiatique et tête de turque…

mais shit de marde, mais comment on arrête ce cirque pas drôle ?

car la victime de cet acte barbare a une famille, une famille qui voit le bourreau de leur fils, frère et cousin, glorifié, en même temps que leur douleur revivifiée… et pendant ce temps, on met en vedette la bête…

je sais, je sais, je sonne un peu sérieux et contracté… mais suis-je le seul à ne pas voir que nous nous laissons manipulés comme des marionnettes pas de tête par des fous en série de téléréalité ? par des pantins qui nous transforment en marionnettes qui carburent à la déguelasserie…

comment ne pas parler de quelqu’un tout en parlant du crique qui l’entoure ? je sais, un peu contradictoire comme tâche… mais comprenez-moi bien, je ne parle pas de l’individu en soi, il n’existe même pas pour moi car je ne le considère même pas comme un humain… les animaux ne sont pas aussi barbares…

OK je switche tout à off et je m’en vais voir les couleurs… la nature est plus humaine que certains de ses sujets… peut-être que la solution est de ne plus jamais remettre les médias à on

Une réflexion au sujet de « mister nobody »

  1. Lokamata

    Facile de se laisser prendre au jeu médiatique pourtant non nécessaire et bourré d’illusions, un vrai gag…sincèrement cela fait une bout que ma switch est à off et je ne m’en porte que mieux…non sans vouloir me voiler la face de ce qui se passe dans le monde, je crois que sincèrement si tout le monde tournait le bouton, la vie serait meilleure et nous passerions plus de temps dans l’amour que dans le crachât verbal et visuel négatif …aucune alimentation d’ego pas jojo!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s