dorémi, myselfie and eye

11947697_412151725651551_1227935220595436104_n

((( LES CHRONIQUES À BRAC ET ARDENTES )))  – QUATRIÈME

voilà, c’est fait, j’ai pris mon premier selfie…

eh oui je l’ai fait… j’ai succombé à cette mode de me rentrer la face dans un ptit cadre et de penser que c’est moi dans le portrait… j’ai flanché et je me suis la binette dans le cadre… et voici ce que ça donne… le monde au complet qui capote sous ma capine… l’univers entier dans ma tête et non seulement le dessus de ma face pour vos beaux yeux…

mon genre de selfie n’est pas du genre de ceux qui nous font nous prendre uniquement pour le dessus de notre peau, ceux qui nous font croire que nous sommes notre look… que notre air…

non mon genre de selfie à moi tente d’illustrer là où ça sent bon en dedans, non là où ça look good en dehors…

11990574_10153576359198908_9092460274108809777_n

ce week-end j’ai passé quelques nuits en musique et en méditation avec quelques amis… des ancien(ne)s et des nouveaux, et des nouvelles… intenses nuits de partage, d’espace et d’exploration… nuits transpersonnelles… et je me suis revu la binette originelle, et c’est la que j’ai pesé sur le bon bouton… et que j’ai clické… cheese… souris… du dedans de la trappe à fromage… en dehors de l’emmental…

partout, là, ici, grâce à la musique, grâce au silence partagé, j’ai touché des gens, et me suis laissé toucher par ceux et celles-ci… t’inquiète, pas que de peau à peau le contact, trop peu pour moi ce genre de contact superficiel et peaufiné… non plus grand que ça notre connexion, d’âme à âme, from soul to soul… le monde entier en nous, et à nous… à-travers nous… et vous…

22595_1081581148536286_54079013415621987_n

et souvent oui, les êtres qui nous touchent plus que d’autres le font car ils et elles portent en eux et elles quelque de plus grand que nous, quelque chose de plus qu’eux-mêmes même… on voit en ces gens quelque chose que l’on désire profondément… on voit le monde en et à-traers eux et elles…

alors on a le choix : on peut soit être jaloux d’eux et elles et leur trouver des bibittes pour assoiffer notre jalousie – ou bien réaliser que ces gens-là nous tirent par en avant, ces gens-là nous font vouloir être plus que nous-même… et alors on s’en sert comme guides, comme modèles… comme appâts vers Dieu…

et souvent quand on rencontre de tels gens, on veut quelque chose d’eux… on veut que leur regard illumine cette part de nous qui leur ressemble… cette dignité qu’ils et elles portent en eux et elles…

mais pourtant, l’amour et l’attention que nous avons toujours attendus des autres n’est rien d’autre que l’amour et l’attention que nous devons nous porter à nous même… alors ces gens extra ordinaires nous renvoient à nous-même l’image que nous devons développée envers nous… ces gens, de par leur position hors de nous-même, nous aident à retrouver cette personne plus grande que nature en nous-même… j’ai moi-même eu la chance d’en rencontrer quelques-uns de cette espèce dans ma vie…

11057286_10153622841463921_9213032418918184678_n

car souvent nous sommes notre pire ennemi(e)… alors aimons-le, aimons-là, aimons-nous…

11221349_10207780061797457_2996747186422301626_n

alors friends, dorénavant le temps de se prendre dans ses propres bras…

le temps d’assumer notre immensité, le temps de retrouver notre propre grandeur d’âme et de corps céleste…, le temps de retomber dans notre immensité… pas la petite grandeur de l’égo, car personne n’est qu’égo… unique comme tout le monde et chacun(e) d’entre nous…

11755770_951880691542849_4610244006172250136_nalors back to the grand soi… et pour ça, faut faire le grand saut, le grand choix… celui qui nous porte à redevenir le monde entier avant de quitter ce petit navire qui se croit voguer seul sur la mer… car qu’un grand et même navire vous et moi, qu’une seule et grande mer…

my myslef and I ? grosse joke que celle-là…

we, ourselves and high plutôt…

et ce matin, pour souligner ces personnes inspirantes qui nous poussent à redevenir plus grand que petit soi, humble hommage de bas de chronique à mon ami Shayam qui, day in day out, utilise comme moi la toile pour tisser ses propos et ses photos araignées, pour tenter d’éveiller la conscience du monde, une personne à la fois et en même temps, personne à la foi…

grâce à la beauté de ses images et de ses mots, grâce à sa vigilance, grâce à sa présence toujours bien présente, you make a difference brother

par exemple ?

11988365_828786983901532_2281163433201763839_n

traduction : cultiver son image, sa réputation, sa crédibilité, son prestige, sa gloire personnelle et sa propre reconnaissance ne fait qu’accroître notre aveuglement spirituel…

greetings bro…

3 réflexions au sujet de « dorémi, myselfie and eye »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s