ana chronique

10371520_983466755077332_6938877464360873262_n

••• LES CHRONIQUES DU GRAND N’IMPORTE QUOI ••• trente-huitième

traduction : je ne parle pas toujours en paradoxe…mais quand je le fais, je ne le fais pas

ce matin je n’avais pas envie de ne pas écrire de chronique…

alors ne voici-t-il pas une ana chronique…

bonne idée n’est-ce pas ?

ou mauvaise idée n’est-elle point ?

en ce sens, j’aime cette expression anglaise : nice day isn’t it ? belle journée n’est-ce pas ? aurait dit Mol hier, cousin de chèques pire… excusez-là, ou ne l’excusez pas, telle n’est pas la question…

mais ne vous ne faites pas, ou si, mais si peu, ou un peu moins… mais la vie est totalement paradoxale… as above, so below, enwèye jo blo…

ana chronique sans queue ni sens ce matin, ni tête il n’y a pas non plus…

parce que l’hiver revient après n’être jamais parti… car mon pays ce n’est pas un pays, ni l’hiver, ni l’été… le printemps aura été, le temps d’une fin de semaine…

chronique asymptomatique d’un trouble de mots man… symptômes d’une maladie dyslexique qui tord les mots hors de leur sens unique en cul-de-sac pour leur faire dire ce qu’ils ne peuvent pas dire, ni ne veulent, ni vous ni lire non plus…

quelques mots pitchés en vrac sur mon écran afin qu’ils aboutissent sur le vôtre… ou pas, paradoxicalement…

mais le sens que je ne leur accorde pas à ces mots en prendra un autre sous vos yeux… sens dessus, sens dessous, mots sans dessous touts nuts dans leur nullité…

car ce que je ne vous dis pas, vous ne le lirai très certainement pas non plus car on lit toujours ce que l’on veut lire, ou ce u’on peut, même anal phabête… on ne lit jamais ce que l’autre veut dire car qui est l’autre sinon nous-même ?

si vous ne me suivez pas jusqu’à ici, pas grave car nous sommes encore ensemble, et à part, en ce non sens désystématisé… petits bouts de textes composés de mots fous, de mots doux, de dos mous… pas de colonne ces mots, écrits n’importe comment… tapés sur Mac et en vrac, braqués en nac… tabar… slack mes mots…

je ne parle pas, mais quand je le fais je ne le fais pas en paradoxes car tous les non-sens sont inclus dans ce non texte paradoxalement opposé à son contraire qui n’est rien d’autre que l’inversement proportionnel trou du néant dans le plein du vide… bullseye… mon taureau…

allez puisque c’est vendredi et que la semaine tire déjà à sa fin avant que le oui quelle n’ait même commencé (mais est-ce qu’une fin de semaine peut finir ? et finir sur quoi ? le début d’une autre ?) je lèche l’écran, tranquille, et vous quitte pour quelques jours, question de vous – et moi donc – donner le temps qui n’existe pas – de faire du non sens de mon non sens unique et sationnel qui fait partir ces mots en toutes les directions, jusqu’ici…

et ailleurs…

et là-bas…

et un peu plus loin que s’ils étaient restés ici…

ou là…

allez, juste je file… et j’enfile les mots dans un collier de perles… collimateurs…

car en tout paradoxe, le vie est complète… point à la ligne qui tourne toujours en rond…et encore… et encore…

___

« Le bon sens, quoi qu’il fasse, ne peut manquer de se laisser surprendre à l’occasion. Le but de la science est de lui épargner cette surprise et de créer des processus mentaux qui devront être en étroit accord avec le processus du monde extérieur, de façon à éviter, en tout cas, l’imprévu »

— Bertrand Russell

2 réflexions au sujet de « ana chronique »

  1. Trishna

    Toujours connectés, même si nous ne le sommes pas… donc, on ne se quitte pas, même si nous nous quittons, question de temps qui n’existe pas non plus!
    Contente de te lire, paradoxes ou pas…
    Alors, à tout de suite, à jamais et à toujours!
    Envoyé d’ici et de nulle part ou d’ailleurs et de partout!
    Pure Love, et ça, c’est sans aucun doute!

    Répondre
  2. Ravi

    quel cadeau que l’imprévu; même si cela me brasse souvent, j’apprend toujours que la vie veut le mieux pour moi…

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s