impeccabilité

Capture d’écran 2016-04-02 à 06.45.35••• LES CHRONIQUES DU GRAND N’IMPORTE QUOI ••• quarante-huitième

hier, j’ai posté ce vidéo de Mooji sur FB qui parle de l’ayahuasca..

et vous avez été nombreux à liker…

j’imagine que ça rassure, si Mooji le dit… qu’on a pas besoin de substances… que ce ne sont que des expériences temporaires… que ce que l’on cherche est plus permanent que ça, et qu’on a besoin de rien d’autre que de conscience pour y arriver…

sauf que la vie n’est pas si simple que ça chers amis…

personnellement, j’expérimente avec l’ayahuasca et substances soeurs depuis une quintaine d’années… suis allé une dizaine de fois au Brésil, 2 autres au Pérou… ai fait des expériences avec divers chamanes et groupes religieux, ai fait de nomreuses recherches sur le sujet, ai inclus ce thèmes dans mon cours universitaire, suis allé deux fois à Takiwasi, là où Jacques Mabit et son équipe traitent des toxicomanes à l’aide de plantes médicinales dont l’ayahuasca… l’ai d’ailleurs invité à Montréal l’automne dernier pour une série de conférences (voir ci-bas pour vidéo de son passage à la prison de Bordeaux chez les Souverains)…

en passant, ces plantes font des miracles pour plusieurs personnes… autant sur les plans physique, spirituel qu’émotif…

sauf que, l’ayahuasca en particulier, est devenue très très populaire depuis quelques années… avec de bons, mais aussi de nombreux très moins bons côtés… dont des vols, des viols sur de jeunes occidentales, des abus de toutes sortes, des meurtres même… la plupart du temps de la part de gens du sud sur des touristes qui affluent vers l’Amazonie en quête de guérison ou d’ouverture d’âme… remplis d’insouciance et d’avidité… jungle fever… bien compréhensible de leur point de vue du moins… la manne arrive, pourquoi s’en priver quand on meurt de faim…

l’ayahuasca existe depuis des millénaires… cette puissante plante (en fait un mélange de deux plantes), qu’on appelle communément la liane des morts ou vigne des esprits, bouleverse profondément quiconque l’ingère… elle nous tire le tapis de sous les pieds, elle indique des espaces beaucoup plus grands que ce que le petit moi connaît… elle ne change pas nécessairement notre quotidien, mais nous indique tellement de choses non encore éclairées en nous…

l’ayahuasca, comme plusieurs autres plantes ou substances chimiques, n’est pas la lune, mais plutôt un doigt qui pointe la lune… et probablement, qu’un moment donné, quand on s’est fait pointé la lune assez souvent, et surtout assez clairement, on a plus besoin d’indication… on peut y aller directement…

la réponse de Mooji –  que je respecte profondément – est tout à fait juste… il me fait d’ailleurs penser à Osho, qui a répondu pendant des années à des gens intéressés à savoir si les substances psychoactives pouvaient constituer une pratique spirituelle valide…

si Osho sentait que la personne voulait son approbation, dans un sens comme dans l’autre, il lui offrait une réponse qui la déstabilisait… disant parfois que les drogues pouvaient ouvrir la conscience, mais au contraire affirmant parfois qu’elles n’étaient que des détours séduisants qui nous éloignaient du chemin… selon ce que la personne qui posait la question voulait entendre, il répondait le contraire…

en ce sens la réponse de Mooji est tout à fait juste… et il ne dit pas que cet usage n’est pas approprié… mais selon lui, qu’une étape… makes sense… mais c’est son expérience et pas la nôtre, pas la mienne… pas encore du moins… pas tout à fait… pas tout le temps… pas toujours… et on prend souvent les réponses des maîtres comme nos propres réalisations… ce qui n’es pas le cas… le mental peut comprendre mais la vraie réalisation se passe ailleurs…

pour avoir écouter Osho pendant des années, tellement de choses qui résonnent encore dans le vide en moi… mais le chemin continue de se marcher… on largue les poids et les obstacles un après l’autre…

oh ! j’entends d’ici la satisfaction de plusieurs mentaux à l’écoute du vidéo de Mooji, des gens qui sont soit opposés au recours à l’ayahuasca, ou à toute autre substance for the matter, ou qui en ont peur, ou qui sont encore attachés à la croyance que le recours à des formes extérieures dans toute voie spirituelle n’est pas juste ni nécessaire et ne devrait pas être…

sauf que qu’est-ce que le yoga ? qu’est-ce que la méditation ? que sont les idées ce qu’est la spiritualité ? que sont le voyages en Indes ou ailleurs dans les temples ou ceux sacrés ? que sont les divers exercices de pleine conscience ? sinon des outils extérieurs au même titre que les plantes ou les habits de yoga Lulu Lemon…

pas des péchés, que des choses qui existent bel et bien et qu’on peut choisir d’explorer, ou pas…

car en fait il n’y a rien d’intérieur ni d’extérieur… il n’y a aucune distinction entre dedans et dehors, rien de bon ni de mauvais, autre que ce que le mental décide bon ou mauvais…

Osho disait souvent que la réalisation de notre âme est inévitable, que c’est notre droit inné à chacun chacune de nous… que l’on fasse des efforts ou pas, u’on se tienne sur la tête ou u’on mange du bacon, nous arriverons au bout du chemin au moment qui sera juste et bon… pas entre nos mains… l’égo ne peut pas décider du moment où il implosera…

alors que l’on prenne de l’ayahuasca, que l’on réussisse à se tenir sur la tête ou qu’on se transforme en cobra, qu’on mange végane ou des hot-dogs, qu’on soit pro-Trump ou qu’on feel the Bern, same same

que des rôles que l’on joue, que notre rôle en ce passe-ci de notre vie sur terre… que cette leçon dans le multiples leçons à apprendre… l’idée est probablement de jouer ce rôle qu’on nous a attribuer du mieux que l’on peut, avec le plus de conscience possible – à ce point-ci – avec le plus d’impeccabilité possible…

et peu importe ce que disent Mooji, Osho, Rumi, ou tous les autres grands sages de l’univers, ou tous les Trumps de la terre, l’expérience est nôtre et tout justement doit partir pour finalement laisser la  vie se refléter en nous telle quelle, at face value

l’idée consiste à devenir un miroir, sans tache, sans biais, et à laisser la vie nous passer dessus sans déformation aucune, qu’une surface lisse…

mais cette médecine peut nous pointer beaucoup d’inconnu, de l’inconnu connu, de l’inconnu inconnu et de l’inconnu même pas suspecté…

yo !

12920465_10153406089597797_386298957434164626_n

__________

et deux (parmi des milliers) sources rapportant de nombreux bienfaits de l’ayahuasca…

http://www.stichtingopen.nl/interview-jordi-riba-looks-back-on-more-than-fifteen-years-of-ayahuasca-research/

http://personalhealthguide.info/ayahuasca-a-possible-cure-for-alcoholism-and-depression/

et bande annonce du film : Embrace of the Serpent, en nomination aux Oscars, et qui traite d’ayahuasca… formidablement beau…

 

3 réflexions au sujet de « impeccabilité »

  1. Charles Pelletier

     »l’égo ne peut pas décider du moment où il implosera… »
    On est tellement trop volontaire pour  »atteindre l’illumination ». Mais dans les faits on ne change pas tellement, pas comme on le voudrait en tout cas! La libération, c’est p-ê plutôt de se libérer de nous-même, dans le sens de ce qu’on pense de nous-même et qu’on take for granted. Merci Ati pour ton éclaircissement!

    Répondre
  2. Manon

    l’idée est probablement de jouer ce rôle qu’on nous a attribuer du mieux que l’on peut, avec le plus de conscience possible – à ce point-ci – avec le plus d’impeccabilité possible… J’aime, c’est ce qu’il me semble du plus près de ce que je ressens en ce moment du grand jeu que je joue…

    Répondre
  3. Prashanti.

    Très intéressant tout ça : le partage des souverains avec Dr. Mabit , Mooji et l’article d’un chercheur…de même que ton expérience personnelle .
    Merci .

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s