permettez-moi de vous dire qui je suis…

13434804_1047833251974015_3753551089425095431_n/ les chroniques du ptit qui / la première

traduction : tous les Dieux, tous les cieux, tous les enfers sont en vous… – Joseph Campbell

je reviens de la retraite satori guidée par Chandrakala… une retraite techniquement en silence dans laquelle on parle beaucoup… techniquement seulement car on y parle beaucoup pour arriver au silence…  et on écoute tout autant et même plus…

car chacun son tour, pour des séquences de 5 minutes, pour périodes de 40 minutes à la fois, on écoute différent(e)s partenaires, et on communique à tour de rôle… se regardant dans les yeux, sans réagir, sans échanger comme tel… simplement se miroitant le vide de l’un et l’autre…

et toutes les pauses sont en silence et même en absence de contact visuel et tactile avec les autres… alors on écoute le grand plein qui devient graduellement grand vide…

l’idée est de se vider la boîte à stuff pour retrouver le silence avec un grand S… et son visage originel…

pour faire image le satori c’est quelque chose comme ça

208359_4297838850437_1299338463_n

mon koan pour la retraite de cette année est simplement : qui suis-je ?  simplement, mais complexement surtout… infiniment… car tout est paradoxe, tout est polaire, comme l’ours et la polarité du pôle Nord qui se réchauffe sans cesse… tout est dans tout… et tout est en nous… et nous dans tout, et dans le trou…

alors ce matin, tout frais sorti du contenant Zen si efficace pour nous squeezer back to ourself comme disent les moines japonais, je vous expose qui je suis… expose comme dans poser devant moi – et vous – du moins vos yeux – ce que je suis, et pas…

je suis le soleil et la lune…

je suis le ciel et la terre.. la terre et la mer, ma mère et mon père….

je suis le bien et le mal… je fais pas mal le bien, parfois bien mal… et parfois ne ne fais rien… qui vaille et qui faille…

je suis lourd et léger…

je suis mon maître et mon disciple… et l’un et l’autre me suivent aussi, et le sont aussi…

je suis toute la beauté du monde, et toute sa laideur… je suis aussi ce qui définit autant le beau que le laid… je ne suis ni beau ni laid…

je suis noir, et je suis blanc…

je suis Nelson Mandela mais aussi Donald Trump…

je suis amour et je suis haine…

je suis clavier et suis l’écran… celui tape et celle qui frappe… celui qui écrit et celle qui lit… qui lit qui lit ?

je suis tout, je ne suis rien… et tout l’espace qui se trouve entre mes deux mains… et le reste…

je suis fin et je sui fou…

je suis ma tête et poursuis mon coeur…

je suis ce que je comprends, et pas encore et ce que je ne comprends pas surtout…

je suis arrogant et humble, arrogamment humble et humblement arrogant…

je suis sweet et je suis sour… je suis le biscuit chinois aussi… je suis numéro deux pour apporter, ou pineapple chicken pour manger ici… et soupe won ton

je suis un gars, tout aussi fille…

je suis crémeux, et traditionnel… je suis ailes et je suis cuisses… pout pout pout que désirez-vous ?

doute je suis, et certitude aussi…

je suis mon père, et ma mère… meu pai et minha mai… ouais… 😉

je suis frère d’étoiles et soeur de terre…

je suis père et fils, et sain d’esprit… mais surtout fou de vie…

je suis la mort, j’essuies la vie… et la suis aussi…

je suis ennemi de mon ami(e)…

je suis vents et marées, je suis pluie et sécheresse…

jeune et vieux je suis, et de plus en plus sans âge en devenir…

je suis graine et fleur, arbre et racines…

je suis proie et prédateur, je suis agresseur, agressant et agressé… victime et bourreau suis-je aussi…

je suis québécois, canadien, mais ni l’un ni l’autre vraiment, et surtout citoyen de la terre et extraterrestre avec et sans corps…

je suis chenille, papillon et cocon…

je suis le temps qui ne passe pas et celui qui passe et avec lui, je file…

je ne suis pas ceci, ni cela, étant de moins en moins rien, mais de plus en plus moins que rien…

et toi qui est-tu ? et vous, qui êtes-vous ?

____

‘Faire partie de la Terre, c’est connaître l’agitation d’être une graine, la noirceur d’être planté, la lutte vers la lumière, la joie d’éclore et de porter des fruits, l’amour d’être de la nourriture pour quelqu’un, la dispersion de vos graines, la décadence des saisons, le mystère de la mort et le miracle de la naissance.’ – John Soos via Chandrakala

3 réflexions au sujet de « permettez-moi de vous dire qui je suis… »

  1. Samano

    Dis-moi qui tu es maintenant ?
    Je suis content de te revoir. Je suis content de te connaître. Je suis ton ami. Je suis ton frère pour le meilleur et pour le moins pire…enfin j’espère ! J’essai!
    Je suis un autre toi-même.
    Aho, brodeur!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s