qui suis-je ? part 2, tout partout

13537812_10154203604868382_3590000882467356541_n

/ / les chroniques du ptit qui // la deuxième

hier je partageais avec vous mes impressions de sortie de satori, mes questionnements, et vous présentais mon koan pour l’année, soit : qui suis-je ?

je ne vous ai pas dit que c’était mon treizième ou quatorzième processus du genre et que ce n’est certainement pas le dernier, si la vie continue d’animer this little body of mine du moins…

car on ne sait jamais qui on est, puisque nous sommes des êtres en devenir perpétuel…

d’ailleurs, j’ai retrouvé cette vieille photo de moi dans ma paperasse… en fait qu’une partie de moi-même, qu’un potentiel… moi en mon père avant qu’il ne rencontre ma mère… mais qu’une partie de moi…

peut-être pour ça d’ailleurs que parfois je ne me sens qu’une fraction de moi-même ? que je sens parfois qu’il m’en manque un ptit bout ?

peut-être pour ça que nous, zumains,  cherchons notre âme soeur out there à l’extérieur de nous-même ?

peut-être pour ça que nous cherchons, la plupart du temps, à l’extérieur de soi la part de nous-même qui nous manque ?

peut-être pour ça que nous avons tendance à se chercher soi-même en dehors de notre propre corps ? à fouiller le monde en quête de nous-même ?

que de questions me direz-vous… en effet, que de questions vous répondrais-je…

car la vie est surtout questions en quête de réponses… plutôt questionnements que questions en fait… car les questions appellent des réponses, tandis que les questionnements impliquent davantage une réflexion ouverte, le début d’un processus pas nécessairement résoluble…

car la vie ne se satisfait pas des réponses cérébrales, ni de réponses finies…

non, la vie se goûte grâce à des réponses existentielles, des réponse expérientielles…

il faut que clique se fasse… et ce clique ne se situe pas dans notre tête… pas seulement du moins… ce clique doit se faire partout en corps, il doit résonner partout en nous…

et l’art de vivre consiste aussi à pouvoir vivre en suspens de ces réponses, à l’aise avec les questionnements de l’âme, l’esprit ouvert et curieux de tout… car les réponses viennent parfois là d’où on ne les attend pas… les réponses viennent parfois quand on ne les attend plus…

on peut bien se chercher à l’extérieur de soi-même s’il s’avère, comme l’affirment certains, que ce n’est pas notre âme qui se loge dans notre corps mais plutôt notre corps qui se trouve dans notre âme… intéressant concept qui me reste collé à la peau, particulièrement depuis la mort de mon amie Amala…

c’est que lors de la veille de son corps, quelques heures seulement après que son corps ait cessé de respirer et son coeur de battre, ce que l’on nomme mort, lorsque je suis entré dans la pièce dans laquelle son corps reposait, c’est comme si j’étais entré directement dans son âme… elle remplissait la pièce, et elle remplit mon être depuis… Amala m’habite, elle vit en moi… et me visite souvent la nuit car mon âme repose en paix et dnas mon lit de vie…

probablement pour ça aussi que, comme le dit Teillard de Chardin, nous ne sommes pas des humains qui vivons une expérience spirituelle, mais plutôt des êtes spirituels qui vivons une expérience humaine… alors ceci explique cela, et vice et versa… si vous ne saisissez pas ce que je dis ici, normal, moi non plus je ne saisis pas ce que j’écris…

pas grave… la vie se vit, elle ne s’écrit pas, ni ne se comprend… la vie est un mystère qu’on cherche naturellement à résoudre avec le tête et des concepts mais la vie est plus vaste que ceci ou cela… la vie est multiformes et recèle une grande part de mystère…

et les questionnements existentiels ouvrent le possible, sans qu’il ne faille absolument le refermer ni le boucler ce possible… qu’un possible ouvert et en suspens…

car la vie est une grande boucle ouverte… et questionnements en suspens…

la vie est un processus qui se vit avec trois petits points…

Une réflexion au sujet de « qui suis-je ? part 2, tout partout »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s