pré célébration de vie Amalaïenne

13615209_10206333905488896_1987223283556413862_n

//// les chroniques du ptit qui //// la quatrième

si vos yeux sont faibles: maintenant que je n’ai plus les limites de mon corps physique, je peux vous donner mon amour où que vous soyez… vous n’avez qu’à demander… 11 juin 2016…

dans quelques heures, nous serons une horde d’amoureux, d’ami(e)s et de membres de la famille d’Amala, réuni(e)s pour célébrer sa vie… que dis-je ? une foule immense, un troupeau, un bataillon, une armée d’amoureux et reuses… une maudite grosse gang en tous cas… et une tonne d’amour partagé… juste un feeling

watch out cher salon funéraire car beaucoup beaucoup de vie s’en vient te frapper en plein coeur… tu vas rugir de vie… comme l’impression que le staff de la place en question n’a jamais encore vu une telle vague d’amour déferler chez-elle par un beau dimanche après-midi…

c’est qu’on va célébrer la vie de notre Amalamie cet après-midi…

pour ceux et celles qui ne peuvent y être, pas si grave car comme l’affirme l’âme de notre sisteur et mozeur : maintenant que je n’ai plus les limites de mon corps physique, je peux vous donner mon amour où que vous soyez… vous n’avez qu’à demander

en tous cas moi j’ai passé ma commande… et ça n’arrête pas de ne pas arrêter d’arriver cet amour d’Amala… la nuit dans mes rêves comme de jour dans mon coeur… comme une grande demeure full of love dans mon coeur là où elle loge désormais, où elle a fait son nid… pit pit pit l’amour… et je ne suis pas le seul, je le sens, je le sais… je le lis… on est plusierus à être pleins d’Amala…

Amala est définitivement une grande dame de coeur…

juste pour vous dire, la dernière fois que je l’ai rencontrée il y a quelques semaines, alors qu’elle squattait encore son corps affaibli par la maladie, elle m’avait demandé tout bonnement si elle pouvait faire quelque chose pour m’aider !!! même sur son lit de mort, elle avait plein de mains sur le coeur…

c’était Amala ça, c’est ça Amala…  même bodyless, elle carbure à l’amour… même sans char, elle nous vroum vroum d’amour… de l’au-delà, de l’au-d’ici… jusque partout…

alors ce matin, chronique pré-célébration de vie d’Amala car plein de fébrilité en coeur et en corps le chroniqueur… bien sûr, un peu parce que je vais y jouer ma chanson pour elle… et chanter avec ses ami(s)s et amour(e)s…

mais aussi plus que pour seulement la fébrilité…

comme l’impression que nous sommes plusieurs à nous douter – ou pas – ce matin qu’on s’apprête à vivre aujourd’hui l’un des moment les plus touchants de toute notre vie… ça se sent ces affaires-là… ça résonne d’avance… nous sommes nombreux à nous préparer en ce moment même à cette rencontre de coeurs… au coeur d’Amala…

car n’ayant plus de corps à porter, elle peut tous et toutes nous porter dans son coeur désormais infini… et nous shooter de l’amour via le grand wifi cosmique…

car un coeur ça ne meurt jamais, même quand ça ne bat plus en poitrine… un coeur a des ailes… et nos fils se touchent désormais pour l’éternité… dring dring dring que désirez ? pout pout pout Amala tout partout…

je vous reviens demain avec l’après…

ma photo préférée..

13439069_10153588097297797_790830311683749325_n

et ma chanson pour elle au cas où vous auriez manqué… avec le violon de Vidrohi…

VivAmala

Amala belle Amala nous sommes ici avec toi
Amala chère Amala nous sommes tous tout près de toi

chacun de nous silencieux en pensée avec toi
chacune en nous silencieuse full feeling avec toi

***
tu vis en chacune de nous et nous te gardons bien vivante
tu vis en chacun de nouset nous te gardons bienveillante

tu nous réchauffes de ton amour et nous gardes le coeur au chaud
tu nous réchauffes de ton amour et nous gardes le coeur Osho

***
tu nous gardes le coeur au chaud et du sourire plein la face
tu nous gardes le coeur Osho et du sourire plein la face

tu nous ouvres le chemin pour toujours nous allons chanter
tu nous ouvres le chemin all the way nous allons danser

***
para sempre / para sempre je t’aime ma belle Amala
para sempre / para sempre on t’aime belle Amala

tu vis ici dans mon coeur maintenant et pour l’éternité
et tu vis dans tous nos coeurs pour toujours et dans l’immensité

*** para sempre = pour toujours – en portugais

sur un air «pas mal adapté» d’un hymne de Mestre Irineu Chamo Estrela – Cruzeiro # 88

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s