curAngélique

13939358_1050186111762979_5881405479119677492_n.jpg

///////////////////////////// les chroniques du ptit qui ///////////////////////////// la vingtneuvième

traduction :  la guérison est un maudit bordel…

c’est aliénant, c’est du détachement, c’est complètement fou…

c’est noir comme de l’encre noir en pleine nuit…

ça te fait apprécier le rien et le mondain…

tu veux tout quitter mais tu ne le peux pas… tu ne le feras pas…   pas maintenant en tous cas… en fait,, non bébé, jamais tu ne le feras…

quand même bien ça touche à la blessure fondamentale, tu as changé…

sous toutes ces couches de gadoue qui recouvrent ton âme, te voilà !

tout neuf… né de nouveau…  tous rené (et renée) 😉

un ange sur Terre qui s’est éveillé à sa mission divine…

et tu ne peux plus retourner en arrière…

ne t’en fais pas, il y a plusieurs de ces anges un peu partout…

on se réveille nous aussi dans le noir juste à côté de toi cher esprit sauvage…

alors ne cherche pas trop à tenter d’arranger quelque partie de toi qui soit et sers-toi de toute cette pagaille en toi pour brasser la baraque

ah c’est donc ça… les anges se réveillent… un troupeau d’anges qui s’éveillent en même temps d’un long rêve semblable à un long fleuve tranquille… mais plate et abrutissant… alors sure let’s wake up guys !

même si ça fait mal, même si ça nous r’tourne dans nos shorts, même si la cabane à midas nous brasse du dedans… brassons quand même la cabane…

car nous sommes là qui watchent…

et toute cette inner drama bien ce n’est pas nous, même si ça se passe en corps et encore… toutes ces pensées et émotions ne sont pas qui nous sommes, ni fait de ce que nous sommes, même si elles circulent dans nos réseaux internes… le software n’est pas hard to wear… on se reformatte le disque dur… 10-4…

alors faisons confiance à ce tourbillon qui prend place actuellement en et pour plusieurs, en fait apprécions-le… et même si on ne le comprend pas, let’s go for it

vivons, chantons, dansons, disons, poussons dans la même direction, la bonne, la seule et unique… one way la vie… que celle-ci qui mène à ici…

tout de suite… now now now les pétards… comme ceci… like this like that… mais pas comme-ci comme-ça… justement, comme ceci… justement… totalement…

alors chers rock n rolleurs et rolleuses de l’intérieur, chers derviches célestes tourbillonneurs dans le cosmos, let’s hit the dance floor

and shake your booty !

cura cura !

Une réflexion au sujet de « curAngélique »

  1. Samano

    Fucking messy en effet et beaucoup plus fort qu’un maudit bordel !
    Merci mon ange, mon ange animal !
    (PS: oserais-je écrire fucking messie ?)

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s