humanidade

14117726_10154474420284776_7777919879566808834_n.jpg
//////////////////////////////////////// les chroniques du ptit qui //////////////////////////////////////// la quarantième

traduction : nous avons tous, chacun chacune, terriblement blessé autrui… soit intentionnellement ou par accident… nous avons tous, chacun chacune intimement aimé autrui… soit intentionnellement ou par accident… ceci est un trait de caractère intrinsèque chez tout humain(e)… de même qu’une grande responsabilité… je le pense du moins…  être un sabre et une fleur… mais… apprendre à pardonner, à soi-même comme aux autres, parce que nous n’avons pas choisi sagement est ce qui fait de nous des êtres humains… nous faisons de terribles erreurs… c’est ainsi que nous apprenons… on respire l’amour.. c’est ainsi que nous apprenons… et c’est inévitable… – nayyirah waheed

il y a de ces citations qui arrivent comme ceci au parfait moment… celle-ci en est une…

personne ne peut prétendre n’avoir jamais blessé autrui car souvent on ne sait même qu’un de nos gestes ou une parole a pu blessé… plusieurs choses se passent dans le grand silence de la vie… pour cela qu’il est important de demander un pardon général à la vie une fois de temps en temps d’après moi… juste pour faire sûr

ainsi, cher monde entier, je te demande pardon pour tout acte ou parole qui aurait pu blesser quiconque, que j’en aie été conscient ou pas…

personne non plus ne peut prétendre ne jamais avoir été blessé(e) par autrui… et souvent cet autrui ne le sait même pas… alors aussi important je crois une fois de temps en temps de pardonner le monde entier d’un coup, juste comme ça, pour alléger l’espace…

ainsi, de nouveau cher monde entier, je te pardonne pour tout acte ou parole qui m’a blessé car je sais que ce n’est pas l’intention de quiconque de consciemment blesser autrui…

quand même quelle responsabilité d’être humain… de porter tout ce pouvoir qui s’accompagne justement d’une telle responsabilité…

pas la responsabilité dans le sens de culpabilité, mais davantage tel qu’Osho l’entendait, comme une habileté à répondre, plutôt qu’à réagir…

répondre à ce que la vie nous envoie, ce que la vie met dans notre assiette… et bon appétit !

alors oui, apprendre à pardonner et à demander pardon car nous apprenons bien souvent par essai erreur… et dans le monde des relations humaines, souvent nos erreurs laissent des traces, des marques…

peut-être mieux qu’on ne sache pas tout car on risquerait d’être surpris(e)… alors toujours, agir avec délicatesse, empathie et compassion sont des gages de sécurité et de respect des autres…

et en vivant à partir du coeur, soyons prêt(e) à voir et à peser, réellement et sincèrement, les conséquences se nos actes… toutes les conséquences, tous nos actes… même nos pensées…

et bouger avec délicatesse dans un monde qui va de plus en plus vite, prendre soin des gens et demander pardon régulièrement… juste au cas…

car ce sont souvent les gens de qui nous sommes le plus près que nous risquons le plus de blesser, et vice versa…

car lorsqu’on ouvre son coeur, on ouvre aussi la possibilité de blessure et de heurt… de part et d’autre…

et souvent on ne voit pas ce que l’on fait avant d’en réaliser les conséquences à l’extérieur de soi…

essai-erreur, quel jeu dans l’apprentissage d’être humain, du devenir humain…

heureusement, nous avons la capacité de demander pardon pour réparer nos gestes malhabiles, et et nous avons la capacité de pardonner aussi, afin de voyager toujours le coeur et l’âme le plus léger possible…

aho !

2 réflexions au sujet de « humanidade »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s