AhOshoSantoDaime

16684273_1367956729933804_4476698505682674747_n

• o cronica número trinta et dois

traduction : le Santo Daime est mon guide et mon professeur

alors l’atterrissage se poursuit… faut dire que la météo est de mon bord… avec le printemps (temporaire of course) pour accueillir le voyageur, ça adoucit la piste d’atterrissage ça mes ami(e)s…

toujours à Québec, avec mes belles, de retour au home demain… pour remettre ma vie en branle… sur des rails quelconques… ou peut-être que ça ne fera que voler dorénavant…

mais une chose est certaine, c’est que le Daime (ayahuasca) est toujours au centre de ma vie, et mon guide justement… et mon professeur… et mon phare, et ma principale motivation… comme ce l’est depuis une dizaine d’années… que confirmation ce récent voyage…

par les cérémonies, par la musique, par les hymnes, par les révélations, et par le traitement de la toxicomanie à l’aide de cette plante maîtresse… en passant, on la donne à boire dans certaines prisons du Brésil en plus des centres de traitement, avec comme résultat que pour la première fois de leur vie, certains détenus ressentent de la culpabilité et du regret pour les gestes qu’ils ont commis… no small deal !

ça fait une douzaine d’années que je suis impliqué comme chercheur et chargé de cours au département de toxicomanie de l’université de Sherbrooke et que je tente d’y parler de traitement à l’aide de plantes… et que parallèlement, j’entretiens un intérêt pour tout ce que fait le Dr Mabit à Takiwasi au Pérou avec l’ayahuasca et les toxicomanes…

et depuis ma première collaboration avec les intervenants en toxicomanie des premières nations il y a plus de 10 ans, j’ai toujours senti que cette plante maîtresse pourrait faire partie de la solution d’un problème social et de santé criant chez eux… intuition confirmée par une forte vision il y a 6 ans en cérémonie au Brésil… et qui lentement continue à se manifester…

et tout à coup, avec la connexion fort et récente avec Ceu Sagrado et leur clinique où ils travaillent avec le Daime et le Kambo auprès des toxicomanes là-bas au Brésil, on dirait que quelque chose ici veut se manifester… comme si pendant plus 12 ans, je marchais dans le noir et à tâtons – mais continuais tout de même à marcher – et tout à coup, la porte s’ouvre… ou veut s’ouvrir… et la route semble vouloir s’éclairer…

et pendant ce temps, ma belle qui s’en va travailler chez les Innus… alors la route mène vers le Nord-Est… lien ? on verra…

mais clair que pour les prochains pas de danse sur ce grand stage de la vie, pour les prochaines steppettes sur ce ptit bouttt de vie, le Daime (Ayahuasca) se manifeste clairement comme mon guide et mon prof…

plante maîtresse dit-on… yes ma’am que je lui réponds…

autant par le bias de cérémonies que par une éventuelle reconnaissance de ce travail précieux mais encore marginal en toxico par les autorités… par de la recherche et de l’information et de l’éducation…

et par du partage de beauté car cette plante enseignante nous montre le beau, nous pointe le pur et le clair… en nous indiquant où se trouve l’ombre car comme il n’y a pas de fumée sans feu, comme pas de lumière sans ombre…

car le Daime n’est pas un plante magique… au contraire… elle nous montre les noeuds dans le grand lacet de la notre vie… elle nous indique les zones d’ombre à travailler lorsqu’à jeûn…

car pas de tour de magie ni de passe-passe ici bas… le travail doit se faire les yeux et le coeur ouverts, et cela requiert confiance, conscience et effort… persévérance aussi… faut voir à long terme mais marcher chaque pas qui se présente ici… travailler sans relâche sur ce en quoi l’on croit…

mais clairement, le chemin est ouvert et je compte bien le marcher… et le danser, et le chanter, et le courir, et le gambader quand il le faudra…

viva Osho ! viva Santo Daime ! Viva Osho Santo Daime !

3 réflexions au sujet de « AhOshoSantoDaime »

  1. Samano

    Ho que je suis content pour toi, pour eux, pour nous. Heureux et vraiment fier de toi…et fier de moi aussi pour l’instinct, l’intuition, la passion du beau, la capacité d’émerveillement.
    Celui qui a vu la Beauté. Celui qui a fait l’amour avec la Beauté. Le Sacré. Ne peut vouloir que participer créativement . Offrir, transmettre et célébrer !
    Aho !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s