nouvelles du presque bout du monde

130716_6o9jv_minganie-feu-foret_sn635
les dernières chroniques – 21/3/17

resalut lecteurs/trices

quelques jours sans nouvelles bloguiennes car je suis au bout du monde…

et long long de se rendre au bout du monde… suis parti dimanche matin à 5 h, et suis arrivé hier… plus 1300 kms..

en fait je ne suis tout à fait au bout du monde… mais je ne suis pas trop loin du bout… de la route 138… à une heure de Natashquan… salut Gilles ! qui n’y vient que l’été semble-t-il…

à Baie Johan Beetz que nous sommes… à plus de 15 heures de Montréal… à quelques kms du bout de la route… donc de ce monde…

assez courant de rouler jusqu’ici en été j’imagine… mais en hiver, le pays ne l’est plus, pays, il devient tout à fait hiver…

ceci ne sont que mes premières impressions car je suis arrivé depuis quelques heures…

ma belle a un contrat de prof à Natashquan, en fait passé Natashaquan, juste avant la fin de la route, dans une école innue…

et petite Lilia va ici à l’école du village… combien d’enfants à l’école vous pensez ? un gros total de 7… avec la venue de Lilia… hier, j’ai rencontré sa professeure, Émilie Bordeleau… ben pas tout à fait c’est madame Julie pour vrai, mais dans les faits c’est tout comme..  pas un enfant du même niveau alors madame Julie a 7 programmes différents à préparer…et après les cours, madame Julie ramène tous les enfants chez elle… plus une famille élargie qu’un école…

et tant qu’à être dans les devinettes, combien d’habitants ici vous pensez ? ben non, pas tant que ça… juste 86… probablement un peu plus en été…

dépaysant je vous dis… moi qui arrive de 2 mois au Brésil, je me sens plus dépaysé ici que là-bas….

hier soir à mon arrivée, on a fait un ptit souper sympathique avec 2 autres familles… et comme madame Julie est partie en formation à Montréal pour la semaine et que la belle et que quelques autres partent enseigner à Natashquan le matin, ce sont nous les papas qui nous occupons des enfants cette semaine matin, midi, soir… vraiment sympa…sympapas…

je n’ai encore presque rien vu ici – à part la mer à perte de vue – mais déjà je sens le fort esprit de solidarité qui règne ici… sommes allés à la coop hier… la survie du village se passe ici… la survie alimentaire du moins…

ma belle était venue avec ses 4 enfants pour la relâche et immédiatement la famille a été adoptée par les gens de la place…

comme je peux faire mon travail de prof virtuel de partout et de n’importe où en même temps, je peux me permettre de découvrir ce coin de pays du bout du monde…

déjà, même si j’en connais peu, je peux dire que les gens que j’ai rencontrés sont incroyables ici… une autre réalité… de ce monde et en même pas vraiment, pas tout à fait.. car un autre monde ici… surtout en hiver… même si c’est printemps…

la mer à perte de vue, les skidoos plus nombreux que les voitures, un village entrecoupé d’une route qui ne mène qu’à 2-3 autres villages…

je dois vous laisser car je vais aller me faire voir au village…avant d’aller chercher les enfants à l’école… moi l’étranger aujourd’hui… le plus récent arrivé… ce qui n’arrive pas à tous les jours… ma belle et sa petite depuis 2 semaines, et le chum hier… pour une dizaine de jours.. bon de les retrouver…

alors les prochaines chroniques tenteront de décrire ce que je vois ici, ce que je perçois d’ici, de la petite maison juste à côté de l’église, avec d’un côté la vue à l’infini sur le fleuve qui est davantage mer que fleuve et davantage froid que chaud… mais assurément superbe… j’y ai déjà perdu deux fois mon regard… que l’on finit toujours par retrouver…

à demain…

Une réflexion au sujet de « nouvelles du presque bout du monde »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s