égo déwrenché

18422513_10156043962425828_4451849177976698779_o

les dernières chroniques – 15/5/17

un peu comme ça que je me sens moi… comme un vieux dix sous… mais j’espère que dieu a du visou right through

mais je ne sais pas si je suis à la fin de mon étape évolutive personnelle – ça sonne sérieux ça m’sieur dame non ? – ni si une telle chose existe…

ou si, au contraire, je ne suis qu’au début de mon processus évolutif – de quel bord le bout ? – et que je doive encore tout apprendre de cette grande game cosmique… et pas mal comique par moments…

oui mes ami(e)s, j’ai l’égo est de plus en plus déwrenché… même plus égal ni égo à moi-même…

ne sais plus trop trop comment jouer la game sociale en fait pas, ni plus, vraiment envie de la jouer… envie de jouer mais pas dans celle-ci… pas envie de jouer de jeu de rôle… pas envie de jouer un drôle de jeu qui consiste à avoir toujours plus, à aller toujours plus vite, et à faire toujours mieux et/ou plus vite… toujours être plus…

pourquoi ne pas viser à avoir et faire de moins en moins pour simplement être ? me semble plus simple et naturel… et éventuellement disparaître… du point de la vue de la chenille du moins… et pour le papillon, on verra bien en temps et lieu…

plus envie d’accomplir de grandes choses, les petites me vont parfaitement bien merci…

dormir, boire, manger, aimer et me laisser aimé, créer de la beauté, notamment avec les mots et les notes… embellir le ptit bout de vie qui gravite autour de moi et dans lequel je gravite moi-même… et accepter… et servir plutôt que me servir… servir du mieux que je peux… the best oui can

et ne répondre qu’à ce que la vie nous envoie comme situation…

bien sûr, toujours garder toutes les portes ouvertes et demeurer allumé(e) et ouvert(e) à la créativité et aux projets innovateurs, mais sans les chercher, sans courir après non plus… plus envie de courir…  que marcher ma parole sinon faut parler trop vite…

alors simplement gratter mes notes sur ma guitare et sur le dos de la vie, envoyer mes humbles lettres de noblesse chroniques dans le cyberespace sans attentes, sans expectatives, ni pression… jouer, chanter et écrire pour le simple plaisir…

si je suis pour jouer en cette vie, que ce soit de la musique…

si je suis pour marcher, que ce soit ma parole… ni plus importante, ni plus intelligente qu’aucune autre… simple parole… comme vous quoi right ?

et que chacun chacune vive sa propre vie naigrette…

chaque pas marché – ou dansé ou chanté c’est selon – avec soin et conscience, le plus possible du moins… car cette chère pleine conscience après laquelle certains d’entre nous courent est un vaste chemin qui se marche lentement et avec soin… en fait même en faisant du sur place, le chemin se déroulera vers soi…

et l’univers est si vaste et infini que pour atteindre cette pleine conscience, pas vraiment possible de rester en notre cocon de chenille j’imagine… la chenille doit sauter dans le vide, en espérant qu’elle se changera en papillon un moment donné… Inch Allah et in God we trust…!

1-2-3 go…. hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii…..

et tiens, si ça vous dit d’entendre quelques-unes de mes ptites tounes pendant ma chute libre:

2 réflexions au sujet de « égo déwrenché »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s