la vie à et de travers

18195054_1437774306242862_4894983437234793672_n

les dernières chroniques – 23/5/17

ce matin, je déjeunais avec les enfants de ma belle… et on jasait de choses et d’autres… dont ce qui s’est passé hier soir en Angleterre… étrange que ces événements tragiques fassent partie de la réalité de nos enfants… teflon vous dites ? indigo aussi…

et suite à notre conversation, je me disais en mon ptit moi-même que nous vivons dans un bien étrange de monde… un monde rempli de monde, et de choses, étranges…

un monde dans lequel on ne se surprend plus que de telles horreurs se produisent… on ne fait que se demander quand et où sera le prochain… même plus de surprise…

un monde dans lequel certains hommes de drôles d’affaires sont fiers d’annoncer que des centaines de milliards de piasses amaricaines seront investies en armement et en destruction… alors qu’une partie des habitants de la planète manque de tout… et encore plus…

définitivement, les enfants, de nos jours, doivent et devront être faits forts et fortes… ou insensibles c’est selon… peut-être pas pour rien cette virtualité, qui n’est qu’une autre réalité en fait…

oh il ne se passe pas que des choses horribles sur cette boule où certains ont perdu la leur et explosent non pas de joie mais de désespoir…  au contraire, beaucoup beaucoup de bien belles choses aussi sur cette boule bleue et verte – quoique de moins en moins car le gris et le brun croissent – qui tourne dans le vide vers nulle part et ici en même temps…

oui aussi de bien belles choses, malgré cela, et malgré tout… et malgré nous… de bien belles choses dont on ne parle pas, ou dont on parle trop peu…

alors sans se fermer les yeux, continuer à ouvrir son coeur, et garder espoir… car la vie nous passe à-travers… et nous à-travers elle… cette vie qui nous dépasse… qui nous surpasse… même si on dirait que nous faisons du surplace… plus ça change moins ce n’est pas pareil pareil…

reconnaître ce qui se passe, le beau comme le moins, et continuer à marcher, à danser, à chanter, à sauter, à voler, à arroser la vie, à prendre soin de ses multiples manifestations…

penser, mais pas trop… car à bien y penser, on ne sait trop quoi penser de tout ceci…. sentir surtout, même si parfois ça fait mal… même si on ne sait pas où tout cela va car on y va avec… car peut-être que tout cela ne va nulle part justement… tout ne file peut-être que vers ici, de plus en plus ici…

garder l’espoir au coeur et en tête… faire chaque pas en confiance, sans regarder trop loin car à chaque jour suffit ses peines, et ses joyaux…

rien à comprendre en cette vie… soit il existe un plan divin, ou pas… ou something in between… ou pas non plus…

le monde est à ne pas comprendre… on ne se comprend même pas soi-même alors comprendre le monde ? bon chance… il est tout à vivre le monde… chacun chacune à notre humble mesure, arrosant notre petite parcelle du grand jardin d’enfants pas sages du tout… mais passage obligé semble-t-il…

et ressentir empathie et compassion car l’indifférence devant la misère de nos frères et soeurs et de nos enfants surtout ne fera pas la job…

et ne pas se laisser obscurcir l’esprit par l’ombre car la lumière finira bien par percer la nuit de l’âme humaine un jour… et l’arbre celui le roc de l’incompréhension…

car la vie à et de travers…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s