profondeurs

18582223_10156073317855828_9214319548326309955_n

les dernières chroniques – 13/6/17

traduction : je creuse, tu creuses, nous creusons, il creuse, elle creuse, ils creusent… ce n’est pas un beau poème mais c’est très profond

matin pluvieux sur la Côte… matin profond… matintérieur… mat intérieur… matin rieur… matin joueur de mots enjoués… matin superficiellement profond…

l’observation des baleines, activité que nous pratiquons ici depuis quelques jours, m’a amené à réfléchir aux profondeurs en général… car même lorsqu’on ne voit pas les baleines, elles sont présentes… que sous l’eau ces cache à l’eau…

elles plongent pour aller manger et hier on se demandaient si elles dormaient au fond de l’eau justement ? faudrait leur demander… ou le googler… ce que j’ai fait, mais je préserve le secret 😉 captivant… vous irez chercher si ça vous démange assez…

donc au menu ce matin, superficialité et profondeur…

en quelques questions…

premièrement, où se situe la ligne entre superficiel et profond ? bonne question je sais…

et puis ensuite, est-ce que la profondeur se situe nécessairement par en bas ? les astres ne peuvent-ils pas être profonds ?

et si on creuse jusqu’au au fond de soi-même, n’arriva-t-on pas au top du top du fond ?

d’ailleurs y-a-t’il seulement une fin au fond ?

voyez comment une simple affiche apparemment bébête à première vue peut entraîner de profonds questionnements pour un creux chroniqueur ?

car la profondeur a pour moi inévitablement à voir avec le doute, le questionnement, le dépassement des nos apparentes certitudes mais pourtant

car la vie semble simple et bobonne mais au fond du fond, peut-être qu’il n’y a tout simplement pas de fond ni de fin au fin du fond…

peut-être que la vie n’est qu’un incessant processus de questionnement sans certitude ni réponse ?

oh, je sais bien, peut-être que certain(e)s d’entre vous me diront ne pas trop me poser de questions… et je suis d’accord avec vous… aussi…

mais que voulez-vous, les doutes sur touttt touttt touttt ne me déboutent pas… j’aime amener les doutes au bouttt de leur route… jusqu’à ce qu’ils sortent de route et qu’ils mènent alors vers des chemins de travers…

d’une certaine façon, j’envie les gens qui peuvent se satisfaire de certitudes toutes faites… mais dès mon plus jeune âge, j’ai toujours questionné… comme tous les ptits enfants que je suis moi-même demeuré au plus profond de mon humaine superficialité…

pourquoi ? comment ? avec quoi ? quand ? pourquoi ci ? pourquoi ça ?

pourquoi pas ?

Une réflexion au sujet de « profondeurs »

  1. Prashanti.

    Et un jour je me suis fait dire : arrêtes de poser des questions , les réponses viendront au bon moment.
    Ça m’a pris et me prend encore une bonne dose de Confiance.
    Cependant combien plus relaxant….ces petits moments de trust !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s