maître échoueur

14692066_803488289794458_2941913879165044979_o.jpg

les dernières chroniques – 1/8/17

traduction : le maître a échoué plus souvent que le débutant n’a essayé

un peu mon cas je trouve à ce point-ci de ma non carrière ésotérico-religio-spirituelle… longue non-carrière qui, au final, ne peut que faire grossir l’égo et aboutir ici…

56 ans de vie terrestre et humaine… 44 ans d’expériences enthéogènes diverses… 35 ans de méditation, de recherche et de disciplehood, 35 ans de tentatives et d’essais-erreurs à errer ici un pied sur terre et l’autre là-bas dans l’astral… et combien de vies avant ? fouillez-moi…

tous ces détours pour finalement revenir ici, toujours au même point de non départ – car parait que rien ne commence et rien ne finit tout ne fait que passer tout le temps… même personnalité, point de vue sensiblement semblable sur la chose… ici maintenant, lentement, certainement et sûrement, que soi-même… ni plus, hopefully un peu moins, attaché et identifié du moins…

oh j’ai bien eu quelques épisodes d’éclaircissement dans le ciel de mon inconscience quasi absolue au fil de ma carrière à âme ouverte, mais grosso modo, encore ici avec mon ptit baluchon de moi-même, le mental me bloquant encore la vue la plupart du temps…

de retour récemment d’un xième satori, encore ici, à la même place, totalement libre et toujours et encore en quête de liberté à l’aide du koan dis-moi ce qu’est liberté pour l’année à venir…

pas encore tout à fait désespéré le chercheur de vérité, mais parfois un peu désillusionné, découragé même par moments… mais peut-être faut-il l’être totalement ? désespéré I mean… pour finalement lâcher prise, déposer les armes et s’abaisser bien bas devant la vie si vaste, si forte, si digne et grande…

car il faut bien se l’avouer : un peu maso la quête spirituelle, l’ultime désir étant de ne plus en avoir aucun, désir I mean

paradoxal vous dites maître ?

 

5 réflexions au sujet de « maître échoueur »

  1. Samano

    JE vous enseigne le désespoir disait Osho…et lorsqu’il n’y a plus rien à espérer, il y a TOUT à célébrer ! (Je cite de mémoire et je tricote un peu…)
    Salut brodeur de mon cœur !

    Répondre
  2. Prashanti

    Ah ! Cette recherche de sens oui …fatigante à certains moments vous le dites si bien monsieur.
    On lâche ou pas la patate ? la recherche ?
    Essayer de vivre simplement !!!
    Parfois bien complexe la simplicité .
    Ton parcours cependant m’inspire Ati !
    Merci !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s