gourou part two… right through

1385039_692510277443398_1975642437_n.jpg

les dernières chroniques –16/10/17

salut lecteurs/trices

quelques mots encore aujourd’hui autour du sujet disciple/gourou suite à ma chronique d’hier…

car souvent quand on écrit et qu’on poste, ça continue à écrire dans notre tête et ailleurs par la suite…

alors gourous part two… right through… tiguidou tourlou…

quoi ajouter en fait ?

car il y a tellement à dire, et en même temps les mots ne peuvent décrire la relation qu’on peut entretenir avec un maître, un gourou, un mentor, name it

car comme je le mentionnais hier, en plus d’Osho, il y a aussi Mestre Irineu, le fondateur du mouvement Santo Daime, qui est une forte inspiration dans ma vie… lui aussi est mort – ou a quitté son corps ! – encore plus longtemps que depuis Osho… mais par ses chants, la lignée qu’il a instaurée sur terre de son vivant et qui perdure via le Brésil vers le reste du monde, par l’espace qu’il occupe dans les cérémonies, il est encore tout à fait vivant…

16406968_206317109836441_3349989499823395949_n

alors vivant ou mort, un gourou, aucune différence, car pas qu’à ce niveau que ça se passe… grand mystère que la relation maître-disciple…

car vous savez, après ces 35 années auprès d’Osho, avec et sans corps, et ces derniers temps à chanter les hymnes de Mestre Irineu (que je n’ai jamais connu de son vivant) et du Santo Daime, je sais de moins en moins ce qu’est être disciple… mais je le suis de plus en plus… disciple de la vie, humble serviteur du plus grand que moi et que je ne connais même pas vraiment… confiance et écoute de ce qui est juste… même si notre tête ne sait pas trop… car c’est un acte de foi, sans garantie aucune, en plus d’une grande histoire d’amour… un saut dans l’inconnu…

et en plus de ces 2 guides dans ma vie, une armée d’entités, d’anges, d’êtres divins – name it – commencent à se manifester…

Marie en particulier… ou le principe féminin dans son essence…

17759917_188900741618485_3162157368440166778_n

même Jésus, ou l’essence Christique, vient faire son tour depuis que je ne suis plus tant en réaction à mon bagage religieux…

16142278_10154930277163875_1014343891812411213_n

mais pour qu’ils viennent et qu’ils et elles prennent place autour de soi, il faut les inviter… même si ça sonne un peu weird au début je l’avoue… on ne parle pas nécessairement de ça dans une chronique au risque de passer pour…

mais le constat que je fais ces temps-ci est que l’on ne peut pas vraiment faire grand chose par soi-même pour changer, soi-même ou les autres… on ne peut que créer de l’espace et inviter des forces supérieures à agir…

même Eckhart Tolle le dit :

En ce qui concerne la transformation intérieure, vous ne pouvez rien faire. Vous ne pouvez pas vous transformer vous-même à volonté, pas plus que vous ne pouvez changer votre partenaire ou quelqu’un d’autre. Tout ce que vous pouvez faire, c’est ménager un espace au sein duquel la métamorphose peut se produire, afin que la grâce et l’amour puissent venir…

très féminin en fait…

ainsi, que l’on nomme cette énergie gourou, anges, archanges, guides, entités, esprits ou Dieu, c’est de l’au-delà que vient la grâce… c’est l’ouverture qui compte… nous ne pouvons qu’être un réceptacle, un contenant pour que les forces divines s’incarnent… et faire confiance… et être patient(e)… car tout arrivera exactement au bon moment… pas nécessairement quand nous on le veut, mais selon le plan divin… et on ne veut pas fucker le plan divin right ? alors patience et firmeza…

ce week-end, un ami qui prenait part à une cérémonie avec moi, m’a partagé qu’il me considérait comme un serviteur, et ça m’a grandement touché car c’est exactement ainsi que je me considère désormais… serviteur du plus grand que moi… un plus grand que moi que je ne connais pas encore beaucoup mais de plus en plus, par petits bouts… qu’un ptit peu plus qu’avant…

car dans les derniers temps où j’étais psychothérapeute, dans une vie passée, je me demandais souvent ce que je pouvais bien faire pour les autres et ne trouvais pas de réponses… alors j’ai pris ma retraite…

depuis, je sers… je suis un waiter humain pour que les vrais jobbeurs fassent la job

je ne peux que tenir l’espace pour que les guides fassent leur job… la job de bras céleste… et les bras et la job qui sont célestes… moi je ne fais que jouer de la musique pendant qu’ils font leur job de coeur et d’âme…

merci à toutes ces présences divines que je ne me permets que de laisser faire… car tout ce que l’on peut faire, c’est de les laisser nous passer right through à-travers nous...

ainsi soit-il…

4 réflexions au sujet de « gourou part two… right through »

    1. Samano

      PS: Imaginons un monde où les politiciens, les médecins etc seraient d’abord des serviteurs du peuple, du bien commun ??? Fonction sacrée que de servir plus grand que soi. Devenir un instrument de paix, de guérison et de beauté. Imaginons..
      Qu’il en soit ainsi !

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s