bunny heureuse honey

26221069_10212488577303499_4130240391509534431_o.jpg

les dernières chroniques – 5/1/18

art: mon ami Bodhi (Claude Goyette)

alors les voilà, des voeux de la néné…

j’hésitais avant d’en envoyer car toujours ambivalent le chroniqueur à l’idée de souhaiter bonne la prochaine ronde de 365 jours – ou 366 car bisextile ou pas celle-ci ?

mais l’image de mon ami Bodhi ci-haut, dont c’est l’anniversaire demain, alors bonne nouvelle année mon beau dhi – est un parfait prétexte pour en glisser une… je lui laisse le soin de souhaiter 2018 bonne et moi je me permets de partage la beauté qu’il a créée pour l’occasion…

en effet, bonne année c’est comme demander si ça va bien… que dirait-on si on ne disait pas ça au cours des premiers jours du r’tournement de calendrier ? toujours un peu malaisant de ne pas souhaiter bonne année – comme de ne pas demander si ça va bien quand on rencontre quelqu’un… alors on le dit quand même… mais que souhaite-on vraiment quand on souhaite bonne année ?

car quiconque conjugue bonne avec année ouvre automatiquement du même souffle la porte à une mauvaise année… ou du moins à une moins bonne année… moins que parfaite, ultime, top notch

car au fond qu’est-ce que le bon et le moins ? car combien bonne en fait on se la souhaite la nouvelle année à venir ? et une année peut-elle être bonne pour tout le monde tout le temps ? alors nos souhaits sont un peu irrelevant non ? comme souhaiter qu’il fasse toujours beau… la pluie est importante aussi…

quand on souhaite bonne année, on place en dehors de soi les événements qui la rendront bonne ou pas cette année à venir… comme prier Dieu pour qu’il – ou elle – nous donne des nananes… comme envoyer sa lettre au Père Noël au début décembre…

voilà pourquoi je préfère nous souhaiter plutôt la capacité d’accepter tout ce que la vie nous apportera dans le sillon des prochains mois… un gros gros whatever… tout, n’importe quoi… peu importe… le package deal au complet… car on ne peut commander que des nanannes sans ouvrir la porte aux moins que nanannes…

je préfère nous souhaiter que sera sera… des petits moments paisibles… des ptits riens tout nus que l’on pourra transformer en pic d’apothéose… à répétition si c’est ce que l’on veut… souhaiter du l’ordinaire que l’on saura rendre extra… et s’il le faut, des moments plus difficiles desquels on saura tirer les leçons nécessaires…

même si je nous souhaite aussi bien sûr la santé, malgré que le corps a sa propre intelligence et décidera bien des messages qu’il a à nous passer…

tiens qu’à faire.. du fun à simplement respirer… à prendre chaque pas à la fois dans nos marches de santé quotidiennes… une capacité à regarder ce qui se passe en soi et dans le monde sans trop de réactions créant de la contraction dans notre corps et âme…

de même qu’une capacité accrue à arrêter d’avoir peur, à ne pas acheter les pas très subtils messages de peur avec lesquels on nous bombarde…

je nous souhaite de traverser l’année au complet, ce qui serait déjà bon en soi si le bon existe… et en toi en particulier, je t’en souhaite une bunny heureuse honey…

et pour terminer, 2 classiques

Prière de la Sérénité :

« Mon Dieu,
Donnez-moi la sérénité
D’accepter les choses que je ne puis changer,
Le courage de changer les choses que je peux,
Et la sagesse d’en connaître la différence »

Prière de St-François :

« Seigneur, fais de moi un instrument de Ta paix;
là où se trouve la haine, que j’apporte l’amour;
là où se trouve l’offense, que j’apporte l’esprit de pardon;
là où se trouve la discorde, que j’apporte l’harmonie;
là où se trouve l’erreur, que j’apporte la vérité;
là où se trouve le doute, que j’apporte la foi;
là où se trouve l’obscurité, que j’apporte la lumière;
là où se trouve la tristesse, que j’apporte la joie.
Seigneur, fais que je cherche à consoler plutôt qu’à être consolé;
à comprendre plutôt qu’à être compris;
à aimer plutôt qu’à être aimé.
Car c’est en s’oubliant que l’on trouve.
C’est en pardonnant qu’on reçoit le pardon.
C’est en mourant qu’on s’éveille à la Vie éternelle. »

2 réflexions au sujet de « bunny heureuse honey »

  1. Samano

    Je nous souhaite de traverser l’année au complet…
    Et le paradis bien avant la fin de nos jours
    Et Vive les Classiques….Honey !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s