croire possible

19247748_1701710153209200_5713224075450351908_n.jpg

les dernières chroniques – 5/3/18

traduction : je crois sincèrement qu’en toute situation, peu importe la difficulté, Dieu nous offre une grâce supérieure à la difficulté de la situation, de même qu’une force et une paix d’esprit qui peut nous mener en un endroit plus conscient en nous que là où nous étions auparavant… – Andy Griffith

ça j’y crois…

je pense aussi que toute situation peut nous faire grandir…

qu’on appelle le grand tout Dieu, la vie, ÇA, l’existence, le destin ou la destinée ou name it… whatever you like

je crois que la vie, peu importe ce qu’elle nous offre, que ce soit ce que l’on désire le plus ou ce que l’on souhaite le moins, propose, et que nous, on dispose… on en fait ce que l’on veut de ce que la vie nous offre…

on ne choisit pas le quoi, mais on choisit le comment… quant au pourquoi, pas si important à mes yeux…

et autant le concept de Dieu peut en repousser certains d’entre nous, autant celui de croire peut avoir le même effet… moi le premier… je ne fait pas confiance aux croyants… surtout les plus extrémistes…

car à mon avis, croire résulte souvent d’un manque d’expérience directe… un auteur dont je ne me souviens pas du nom affirmait dans un texte lu récemment que croire devrait arriver à la toute fin d’un processus d’investigation et non au début… makes sense non ?

est-ce que le rond rouge du poêle brûle vraiment ? demande l’enfant en nous… mets ta main dessus et tu n’auras plus besoin d’y croire, tu vas le sawoir…

en ce qui concerne Dieu, ou le sens de la vie, un peu plus subtil évidemment… j’imagine que pour y croire, il faut vouloir… mais croire à quoi au juste ? plusieurs histoires à propos de ce grand up, down and out there…

croire, vouloir et savoir… trois mots en oire… et liés d’une certain façon…

personnellement, j’aime croire… mais pas nécessairement en quelque chose de précis, car qu’en sais-je vraiment ? trop de choses à savoir en ce vaste monde, dont plusieurs beaucoup trop complexes pour ma ptite tête de caboche cabochonne…

non… j’aime plutôt croire en la possibilité de toute chose…

les extra-terrestres ? les chemtrails ? Dieu le père de Jésus ? le 11 septembre ? les théories complotistes ? Elvis sur une île avec Michael Jackson ?

why not coconut ?

peut-être que oui, peut-être que non ?

who knows ?

car on en a aucune idée en réalité…

et ce en quoi je crois n’est qu’une petite et limitée croyance of mine que j’entretiens pour diverses raisons qui m’échappent anyway la plupart du temps… et en fait, même ce que je sais par expérience, n’est que mon expérience à moi, déjà quelque chose en soi, mais ma perception et/ou ma compréhension peut être erronée en regard de l’immensité et de la complexité de l’univers…  que ma compréhension du moment…

ces temps-ci, je me sens curieux… curieux de connaître davantage, curieux de me laisser surprendre par la vie… curieux de découvrir ma part d’ombre car je crois que la seule façon possible de découvrir cette ombre en soi est de la rendre disponible à la lumière…

et cette lumière ne vient pas nécessairement seulement de soi… cette lumière peut venir de l’extérieur, d’une situation, d’une interaction avec une autre personne, couplée à notre capacité de vouloir regarder tout qui émerge à la surface de sa conscience…

donc utile de croire que tout ce que l’on sait peut être faux, ou partiellement vrai, ou différent de ce que c’est en réalité…

et autre concept élastique que celui-ci… car pas parce qu’on touche à quelque chose que c’est réel…

pas si simple la vie hein ? mais parfait telle qu’elle est… avec sa part d’ombre, sa part de mystère, sa part d’inconnu…

personnellement, j’aime croire que tout est parfait tel que c’est… même les barbareries humaines, même les cataclysmes naturels, même les choses qui m’horripilent… car si ça existe et ça se passe, ainsi soit-il non ?

bonne semaine qui je crois sera parfaite pour chacun(e) d’entre nous…

P.S. Andy Griffith était un acteur américain mort en 2012… 😉

et pour mes ami(e)s du SD, l’étoile est un clin d’oeil du maître… 😉

____

Intersticiel

Je me glisse dans l’interstice entre les choses de la vie. Je suis l’inattendu qui frappe à la fenêtre en pleine nuit pour te rappeler à l’espace ouvert de l’autre côté du réel.

Je me tiens dans l’immobilité du vent quand il se penche sur ton sommeil et sourit.

Je brûle dans la fièvre qui saisit les amants quand ils pressentent la venue de l’aube assassine de tous les lendemains.

Je te nargue dans la main tendue que tu ignores sans savoir combien elle te serait douce si seulement tu l’embrassais.

Je suis l’inopportun que jamais tu n’envisages car je demeure derrière la prunelle de tes yeux, où je t’espère patiemment.

Je me retrouve sans trêve dans le rire de l’enfant qui réchauffe la vieille âme entrée en agonie.

Je t’invite à te fondre dans le balancement lent des branches qui déshabille le temps pour rejoindre le scintillement heureux de la rivière.

Je luis dans le sexe nu qui s’offre, impudique comme l’immensité vierge de l’océan.

Je suis le remède inaccessible à tous vos maux ; je suis partout et cependant nul ne saurait me saisir car je coule comme la lumière qui danse vertigineuse dans l’eau.

Je m’agenouille en prière muette dans l’étonnement qui suit la fulgurance radiante au creux des reins, dans l’éblouissement de la première étreinte.

Je vibre dans le regard du fauve qui entrevoit la liberté et dévore sans état d’âme le rouge soleil du matin.

Je suis l’invisible autour duquel le monde tourne depuis toujours, sans lequel il s’affaisserait sur lui-même comme une toupie sans élan, désertée par le frémissement du vivant.

– La joie d’être un âne

2 réflexions au sujet de « croire possible »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s