discipl… in and out

images.jpg

les dernières chroniques – 19/4/18 (2)

non non ! ne vous en faites pas, je ne vous sortirai pas un troisième gourou de ma besace à maîtres…

mais comme j’ai la gastro depuis quelques jours (si ça coupe pendant que j’écris vous saurez pourquoi, excusez-là) et que je ne peux pas penser assez straight pour faire avancer mes autres projets en cours, et comme je réussis pas à dormir, j’ai décidé de me guérir en écrivant… en pensant light… et un peu tout croche… et en collant des images (plus bas)… j’en connais quelques-unes qui vont têtre contentes 😉

comme la dernière semaine a beaucoup tourné autour d’Osho, et que ce matin je vous présentais Mestre et vous dévoilais du coup mon polyamour spirituo-romantico-ésotérico gourouesque imaginaire, évidemment que le terme discipl…ine me trotte en tête ces jours-ci…

alors envie de jouer avec ça, avec les mots et avec vous si ça vous dit aussi… car tant qu’à être ici… et en plus neige dehors… un maître ça aussi !

premièrement, qui dit disciple dit discipline non ?

étymologie : du latin disciplina, issu de discipulus, disciple, élève, lui-même dérivé de discere, apprendre…

donc se discipliner ou être discipliné(e), c’est être prêt(e) à apprendre, de tout, à propos de tout, tout le temps… à être et à demeurer à chaque jour un(e) étudiant(e) de la vie… de toute la vie…

en autant que possible, entretenir le moins de préjugés possible… alors que garder l’esprit toujours ouvert et sa tasse vide peut sûrement aider à apprendre… en gros, savoir que l’on ne doit jamais savoir…

le mot discipline renvoie aussi à un ensemble de règles, de normes communes (supposément) comprises de tous… mais interprétées de diverses façons… tricky tricky…

on associe aussi discipline à une ou des règles de conduite communes aux membres d’un corps, d’une collectivité ; obéissance à cette règle; comme dans faire régner la discipline dans une classe.

la discipline peut être interne ou externe mais si elle est externe, l’idée est probablement qu’elle devienne intériorisée… la faire sienne éventuellement…  ce qui peut prendre toute une vie…

faire régner la discipline. maudite job s’il en est une… surtout quand la foule veut pas être là… mais quelqu’un qui a du charisme fait régner la discipline – ou sa discipline ? sais pas, je ne fais que poser las question – assez facilement… c’est le cas des gourous justement… dévotion… car quelque chose de plus grand que soi est perçu et reconnu…

mais on peut aussi interpréter la discipline comme une règle de conduite que l’on s’impose, genre: s’astreindre à une discipline sévère… ça sonne pas le fun…

alors que discipline est aussi une branche de la connaissance, dans le domaine général des études : enseigner ou étudier une discipline scientifique, spirituelle ou artistique…

et disciple alors ? ça se définit ainsi grosso modo…

une personne qui reçoit l’enseignement d’un(e) maître, 

ou

quelqu’un qui adhère à la doctrine, à la manière d’être d’un(e) maître (penseur, savant, artiste) ou d’une école…

j’aime bien l’expression la manière d’être et non manière de penser de cette définition… exactement le cas avec un gourou… au-delà ce qu’il ou elle dit, ce qu’il ou elle est, dégage, émane… pour cela qu’on ne peut expliquer la relation disciple-gourou, une réaction chimique entre deux organismes vivants…

comme dans le cas qui concerne Osho, qui n’avait pas de doctrine très claire… en fait il se contredisait intentionnellement pour ne pas que son message devienne une religion organisée…avec succès… il disait n’importe quoi, mais jamais n’importe comment…

et ceux et celles qui se contentent de se faire une idée à partir de la série Netflix en manquent un bout… mais ceci est une autre histoire…

en gros, ce que j’ai retenu d’Osho c’est de se faire confiance, de s’accepter, de foncer et prendre des risques… et de dealer avec les conséquences…

que l’amour n’est pas une relation mais un état d’être…

qu’au lieu de réagir, apprenons à répondre…

avec la série sur Netlfix, les gens se sont mis à tenter de comprendre les voies du maître à partir d’événements sociaux, pour la plupart organisés par quelqu’un d’autre… et on ne sait pas vraiment ce qui s’est passé… la plupart de ses disciples inclus..

sauf que le terrain sur lequel travaillait Osho se trouve ailleurs…

et en fait, même si ça fait 28 ans qu’il est mort ou qu’il a quitté son corps, c’est selon, Osho est encore tout à fait vivant et continue de travailler dans le coeur de ses disciples… pour moi comme pour de nombreux/ses disciples…

car quand on aime, l’autre demeure vivant… et les voies du maître sont insondables… pas dépendant d’un corps le maître, son âme continue de veiller, son coeur continue de battre dans le nôtre… come il disait, tel le sel dans l’eau, le maître se dissous en ses disciples par le biais de l’amour… désolé mais je ne peux vous l’expliquer davantage mais si vous avez déjà aimer, vous savez what I mean…

OK on revient à discipline et on joue avec les images OK ?

mais je vous avertis tout de suite, vous allez constater que la discipline c’est tout, donc rien aussi, et surtout n’importe quoi…

premièrement on tient pour acquis que la discipline prend un C, mais pas si sûr…

download-4.jpg

je sais je sais, ça commence fort…

souvent quand on parle de discipline on parle de soi… comme dans

images-2.jpg

et il y en a qui disent que sans self discipline, le succès est impossible…

images-4

me semble que discipline n’ pas besoin de se faire accompagner de self car la discipline concerne qui d’autre que soi-même anyway ?

mais la discipline peut aussi être un choix… entre ce que l’on veut maintenant et que ce l’on veut le plus…

images-1

la discipline sonne souvent sérieuse, et réfère à la performance et au milieu des affaires…

download-1

download-3.jpg

mais la discipline transforme l’habileté en

download-5.jpg

on apprend aussi que c’est la discipline qui va remplacer la motivation lors de son décès… Oh my God !

images-3.jpg

en anglais comme en français

images-17

mais plus simplement, la discipline ne consiste qu’à se souvenir de ce que l’on veut…

images-5.jpg

pas assez simple pour vous ça ?

on dit aussi que si le talent est cheap, ce qui compte vraiment c’est la discipline… un point de vue… mais si on se fie à l’image, d’un autre temps…

images-6.jpg

la discipline serait plutôt l’essence de la réussite… pèse sul gaz bro…

images-9.jpg

la discipline serait aussi un point… entre ses buts et ses réalisations… ingénieux…

images-10.jpg

mais la discipline sonne aussi un peu sévère, forcée, un peu heavy… ce qui doit être fait même quand on ne veut pas le faire… pas d’Osho certain ça…

images-11.jpg

ou dit un peu autrement, faire ce que l’on devrait même si on ne le sent pas…

images-19.jpg

la discipline sonne aussi souffrante et douloureuse…

tapes-toi la douleur de la discipline, ou celle du regret…

images-18.jpg

je comprends pourquoi il/elle a pas signé celle-là… un(e) maso peut-être ?

mais il semble aussi que la discipline facilite la vie… au fur et à mesure que l’on devient discipliné(e)…

images-20.jpg

finalement, la discipline peut être n’importe quoi, vraiment…

images-16.jpg

se cachant autant sous un morceau de puzzle…

images-15.jpg

qu’un pré-requis vers le succès…

mais la discipline implique aussi avoir la force de dire non parfois…

images-14.jpg

et oui aussi j’imagine…

mais la plupart du temps, la discipline est associé au négatif…

images-13.jpg

alors je comrpends que certain(e)s ne saisissent pas le concept de disciplehood et soient méfiant(e)s face aux maîtres… car la discipline a le dos large…

 

2 réflexions au sujet de « discipl… in and out »

  1. Anandgyan

    Discipl … in and out. Beau titre. Me semble qu’il y avait une question mais voici ma réponse, euh, un comment taire quand tu as le goût de briser le silence? héhé J’ai longtemps pensé qu’une confession se rapprochait encore plus de la sincérité ou du moins se dévoiler.
    Osho comme leitmotiv aura été: surrender, celebrate et witness en tant que verbe.
    Voici mon mur murmure tel un koan. Ce titre d’un ramassis relié de paroles d’Osho est
    « Death, The Greatest Fiction » et ça, ça m’interpelle. Donc discipline veut dire non pas me dépasser mais trépasser. C’est pas du tout suicidaire et plutôt transendental et me donne une grande marge de manoeuvre en me considérant surtout comme un bouffon déchiffrant la « cosmic joke » de son mieux. Faire la volonté de « pieux » pour moi est surtout réussir à faire rire
    mon semblable donc même un étranger rencontré sur la rue. L’humour est risqué. J’aurai démontré, malheureusement ou non, être capable du meilleur comme du pire (oui je suis un Scorpion ha! ha!) et parfois dépasser les limites m’aura éduqué pas mal. Mes meilleurs souvenirs sont autant des moments délectables que d’autres atroces. De belles erreurs et pas tant des horreurs car le bô me « ré-enligne » et c’est comme ça; j’aime cet aphorisme: les règlemements sont tels les records et faits pour briser. Avec l’âge j’espère être moins percutant et plus compréhensif. Je me sais capable de dire « Non » et me tenir debout. J’apprends à rien dire et sembler mou. I know better! Je veux être un vra’ « Yes man » afin de vraiment honorer l’enseignement de mon gourou. Non seulement je ne crains ni les contradictions et les paradoxes; j’en raffole. « Foudrait » pas tenter de me suivre mais pas assez fou pour ne pas apprécier être apprécié; je souhaite ne pas m’enfarger dans mon égo qui est tel une décalque… « something to look through ». Finalement, plutôt être dévot qu’un disciple dans mon cas since I take the joke very seriously! Suis-je un cadeau? Oui et non!
    Bla-bla-bla et plop!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s