à pas de tortue

150367_10152200820431030_105006619_n.jpg

les dernières chroniques – 22/7/18

traduction: la patience, c’est être en paix face au processus de la vie

hommage aux tortues…

vive les parcours lents, posés et méticuleux…

bravo pour les slomos…

on aimerait que tout aille exactement comme on le veut dans notre vie personnelle comme dans le monde… et vite à part de ça… souvent plus vite que ça va dans les faits en tous cas… on voudrait pousser au cul de Dieu…

et en même temps, on trouve que tout va trop vite… de plus en plus vite, de plus en plus trop vite…

on souhaite que tout coule dans le sens qu’on voudrait, toujours, tout le temps… à notre rythme à nous, pas celui de la vie…

on voudrait que tout change, tout de suite… en notre faveur tout le temps…

mais la vie est changement, et faite d’étapes…

35508634_1090346161106274_5780870189067272192_n.jpg

qu’il nous faut appendre à respecter, et traverser… une par une…

la vie est une grosse slomo… une grosse patate chaude… une grosse pente lente… parfois montante, parfois descendante…

la vie se fait parfois tortue, parfois éléphante…

mais la vie est aussi parfois lapine, surtout trop vite à notre goût quand ça ne va pas comme on le voudrait…

mais souvent aller lentement mais sûrement plutôt que de vouloir sauter les étapes s’avère plus efficace… du moins plus reposant… la paix quoi…

suffit de clairement déterminer où se trouve la maison… où on s’en va…

11350832_10206885260554629_4293207882819886585_n

home is where the heart is

nothing to do, nowhere to go

 

 

3 réflexions au sujet de « à pas de tortue »

  1. Samano

    OUI faire confiance aux jours sans passion, aux jours sans vision. Faire confiance au longues traversées des deuils.
    OUI, confiance, confiance, confiance !!!

     » Traverse noble fils, traverse ! » Christiane Singer

    Répondre
  2. Paripurna

    Ha que j’aime la tortue et sa lenteur dans le gros bois. Quoi demander de plus que toute l’énergie que la nature nous donne. Merci pour ce partage que me rejoint.

    Répondre
  3. Prashanti

    Les deuils qui semblent terminés .
    Les deuils qui reviennent nous surprendre .
    Les deuils qui reviennent nous hanter .
    Dans les moments où on avait l’impression d’en être libéré.
    Et je me dis : this too shall pass….

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s