in your face le printemps

Capture d’écran 2019-04-10 à 05.27.16.png

••• les zultimes chroniques – 10/4/19

aie gang !

on joues-tu un tour au fucking printemps ?

on reste-tu de bonne humeur ?

on lui fais-tu des bonhommes, des forts, on se lance-tu des boules de neige tout le tour de la terre ?

parce que si on bitche comme on le fait la plupart depuis lundi, c’est lui qui gagne… on va tous et toutes avoir le moral à terre autant que cette neige, en plus de l’estomac dans l’étalon, viande de cheval…

on se met-tu à rire de tout ça ? cause it’s a fucking joke anyway right ?

même si on va avoir de la neige dans face jusqu’au mois de mai, ne nous en faisons pas… d’ailleurs, hâte de voir la tête des bibittes moi quand elles vont se sortir le dard dehors… pis les rainettes vont chanter bas comme leur caquet cette année…

car c’est si prévisible que l’on soit débinné(e)s à cause de cette forme particulière de pluie qui tombe depuis 2 jours – d’ailleurs c’est peut-être ça que Dieu veut, à ça qu’il joue… alors jouons-lui un tour à ce grand sacripan – que ça en devienne risible

alors let’s smile, let’s laugh and dancein the snow…

prenons ces derniers centimètres avec un gros grain de sel, ou comme un gros grain de grêle… rions back de Dieu et dansons dans cette neige lourde qu’on peut ne pas laisser être si heavy sur nos âmes de simples mortel(le)s…

on n’est pas notre corps disiez-vous quand il faisait soleil sur nos vies ? alors prouvons-le lui à cet être suprême qui s’amuse à nous tester le moral que ça en devient – presque, ou plus ou moins – drôle…

pas certain si le printemps va venir cette année mais pas grave, prenons ça au jour le jour, cm par cm… à la baisse, comme à la hausse… même si c’est censé baisser de jour en jour, apprécions ces quelques extras de surplus… faut parfois reculer d’un pas pour avancer de deux… même chose avec la neige… plus il neige, plus ça va fondre right ?

car c’est le même prix qu’on bitche ou qu’on switch, qu’on crisse ou qu’on glisse…

et l’été arrivera – peut-être – le 21 juin de toute façon… et un jour on rira de tout ça anyway… lol…

d’ici là, foutons-nous en… rions-en… laissons la neige, la slush et autre gadou nous glisser sur l’âme comme l’eau sur la peau de vous savez quoi… connard…

pas la faute de la fille – ou du gars – de la météo, font seulement leur job… ne tirez pas sur le messenger…

prenons cet hivernal printemps d’avril comme une bénédiction, comme une joke cosmique, comme un test d’humanité relative… disons-lui namaste et fuck you en même temps,

56371126_1523184484479210_4172963548751724544_n

c’est OK we’re only, totally and divinely human

mais ne laissons pas cette neige nous entraîner avec elle dans les dédales de l’enfer hivernal… we are not dreaming of a white Christmas… mais il est là quand même alors ainsi soit-il… volonté divine mes chers frères et soeurs, volonté divine…

remember : on a choisi de venir vivre ici… pour expérimenter tout ça, et ceci en particulier… sinon on se serait incarné(e)s au Mexique tabarnacos… et pas mieux là-bas, samos samos…

je me souviens… disent d’ailleurs nos plaques quand elles ne sont pas recouvertes de neige… alors ne soyons pas peines de neige… soyons des poissons d’avril tout le long du mois et glissons sur ce printemps comme la truite dans nos mains…

et ne laissons pas cette illusion terrestre miner le moral de notre âme, ne succombons pas à la tentation… de tout crisser ça là et d’en finir une fois pour toute avec l’hiver car ça va recommencer dans 6 mois… ne soyons pas comme cette neige, ne tombons pas par terre sous le poids de la gravité, ne devenons pas giboulée d’avril…

it is all a dream, disiez-vous quand vous étiez sur un nuage ? ben là c’est le temps de le répéter sans rire ni pleurer… neutralité relative d’avril… en plein dedans…

comme disent les grands sages, this too shall melt… et tout est toujours parfait sour la neige… ainsi que sous le soleil qui transformera tout ça en vert… un moment donné… qui sera au bout du compte le même moment que celui-ci alors que tombe la neige…

ah comme la neige a neigé… et c’est peut-être pas fini hi hi…

on ne s’en souviendra plus en juillet quand on dégouttera…

qu’une autre forme de goutte qui fait déborder le vase…

2 réflexions au sujet de « in your face le printemps »

  1. Prashanti

    La neige ça va . Mais demain 4ième jour sans électricité.
    J’ai hâte à son retour.
    Y fait frère dans mon igloo.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s