la cour des petites croyances

68606704_2080722612223207_5924489926895730688_n.png

••• les zultimes chroniques – 26/8/19

traduction: tu crées ta vie en fonction des histoires que tu décides de te raconter
– Kosta Stoyanoff

hier soir, lors d’un souper entre ami(e)s, on jasait croyances et autres choses du genre…

genre…

qu’on crée sa vie…

qu’on croit qu’on crée sa vie…

ou qu’on a le choix de croire qu’on crée sa vie…

belles croyances que celles-ci… les belles histoires du pays de notre tête… mais toujours une expérience bien incarnée ?  pas certain de ça personnellement…

pas parce que je crois, que nécessairement je suis…

je disais entre autre que nous pouvions croire que nous créons notre vie si cela nous satisfait, mais est-ce vraiment une expérience confirmée sur une multitudes d’années d’expérience ou plutôt une pensée magique prête à éclater à la première bise venue ?

tu crées ta vie en fonction des histoires que tu décides de te raconter

si vous croyez qu’on crée sa vie – avec son corollaire que l’on est responsable de tout ce qui nous arrive – vous irez raconter ça aux migrants, aux gens infirmes et malades, aux parents de bébés qui meurent en naissant, aux femmes violées, aux enfants battus, aux accidenté(e)s, aux réfugié(e)s ou migrant(es)… ça risque d’être un peu gênant… mais probablement plus que peu…

on peut croire à toutes sortes d’affaires si on veut, en partie parce que nous faisons partie des privilégié(e)s de ce monde… nous avons le luxe d’avoir toutes sortes de croyances… et de multiples possibilités de création…

quand même drôle qu’en français, créer et croire se confondent…

je crées ma vie…

je crées donc je suis…

je crées ce que je suis…

ou je crois que je suis ce que je crois créer…

j’arrête ici vous saisissez le concept…

créer et croire, frère et soeur ?

oh, moi aussi j’aime bien croire que l’on crée sa vie… que l’est on seul(e) maître(sse) à bord…

douce croyance, doux pays de mon enfance… sur un air connu..

j’aime croire que l’on co-crée sa vie et que Dieu et nous, c’est buddy-buddy, partners en co-création… 50-50… God and me… yo !

mais que croire, que croire…

mais en premier lieu, nous sommes-nous seulement créer nous-même ?

peut-être que oui… mais qu’on a seulement oublié…

ou peut-être crée-t-on – ou croit-on – ce monde à chaque instant ?

je ne dis pas qu’il n’y a pas un fondement au diction que l’on crée sa vie… peut-être que si peut-être que pas… peut-être un peu ou en partie…

peut-être que parfois le destin fitte avec nos désirs… mais certain(e)s se créent des vies bien difficiles je trouve… dès leur naissance pour certain(e)s… sur le tas pour d’autres…

j’ai un ami, Ben est son nom, certain(e)s d’entre vous le connaissez, qui a fait un ACV en juillet 2000… depuis il est complètement paralysé, ne pouvant bouger que ses yeux et un pouce (grâce auquel il peut manoeuvrer un clavier et communiquer)…

j’ai vu ses efforts et sa persévérance à rester en vie pour son fils, pour ré-apprendre à manger, à respirer, à survivre puis à vivre…

si vous êtes vraiment vraiment convaincu(e) que l’on crée sa vie, et que l’on est responsable de tout ce qui nous arrive, je vous accompagne et on ira le voir pour lui expliquer la théorie en question… belle théorie mais pleine de questions justement…

avant même leur naissance, avant même de pouvoir penser, certains êtres se seraient créés leur situation de naissance spécifique ? leur âme qui aurait besoin de vivre ça ?

je suis ouvert à être convaincu de ça si vous avez des preuves concrètes à me démontrer… ceci est un questionnement scientifique tout de même… et si c’est le cas, on ira ensemble expliquer ça aux gens qui vivent une détresse… une détresse auto-créée…

mais entre-temps, gardons-nous une petite gêne OK ? la vie saura bien nous en montrer un peu encore en ce sens… à chaque jour qui passe… et les années qui passent avec le corps qui les suit sont bon enseignement…

car voyez-vous, et je crois important de le redire, nous sommes privilégié(e)s… de gros gras durs… des choyé(e)s de toute part…

nous sommes nourri(e)s logé(e)s avec un simple clique d’une carte de crédit ou d’un virement virtuel, et maintenant avec pay pass, encore plus facile que jamais… tant qu’il y a de la marge, sinon on est dans la…

schlik schlik la vie pour nous… pour d’autres, le schlik schlik c’est le son de leur tête qui risque de tomber s’ils osent seulement contredire les zérautorités… parlons aux gens de Hong-Kong et autres terres arables… leur choix ? really ?

pensée magique, paiement automatique… pour nous…

pendant que la planète brûle, que la glace fond et que les gens sont en migration… on croit vraiment qu’on crée toujours la vie qu’on veut ?

permettez-moi de douter de la solidité de la croyance qui veut qu’on crée sa vie… au moins, donnez un peu de marge de manoeuvre à cette affirmation…

car parfois, on a de la marge – de crédit –  parfois, on est dans la marde de la vie… même si on dit qu’on la crée et qu’elle est une illusion, certaines situations de la vie puent quand même…

comme certaines pensées magiques… je pense notamment ici aux croyances de gens qui récoltent les cadeau$$$ des pyramides dites cercles d’abondance et de solidarité qui nient que leurs bidous ne viendront pas des poches de leur frères et soeurs somewhere… mais cela est une autre – drôle – d’histoire… qui ne sent pas très bon à mon propre nez du moins…

c’est nous qui créons tout ceci ? et cela ?

peut-être, peut-être pas… on saura peut-être un jour… ou pas…

on a parlé aussi de responsabilité hier soir, comme dans ability to respond (merci Osho pour cette clé)… car on a peut-être pas le choix de tout ce qui nous arrive, mais on a au minimum le choix de répondre comme on veut – ou peut – à ce qui nous arrive… avec ça, je suis cool… daddy cool même… répondre plutôt que réagir… ou de se réfugier dans la magique contrée de la pensée magique… et un peu mystique…

mais un peu d’humilité pliiise avec nos croyances créatrices… ou co…

de toute façon, peu importe ce que l’on pense, la vie viendra tester nos croyances comme elle le juge opportun… sans souhaiter de mal à personne, d’expérience, je sais que si on croit fort fort à quelque chose, de bonnes chances que la vie nous montre que le contraire est aussi possible… juste pour élargir notre palette de croyances… et de petites et grandes créances… comme dans croire…

mais à la fin du souper, tout était bien qui finit bien, on a conclu qu’en fait on ne sait pas vraiment rien quant aux croyances et à notre pouvoir de création… et que l’on vit dans un grand mystère… un mystère dans lequel on peut prendre plaisir à vivre plutôt qu’à tenter de tout résoudre…

et peu importe nos croyances face à notre pouvoir réel de création ou de croyation – ce qui doit arriver arrivera, peu importe ce que l’on croit ou tente de créer et de faire pour que ça se passe ou pas, et ce qui ne doit pas être ne sera jamais peu importe ce que l’on tente de croire et de créer ou de faire pour que ça se passe…

un peu fataliste ? un peu… mais reposant en tous cas… car foi et amour… foi et amour…

mystérieuse la vie vous dites ?

ainsi soit-elle la vie… et nous dedans, et elle en nous… et tout partout… ou pas du tout…

car peut-être que seulement un gros mirage, un grand rêve la vie, que l’on crée, et croit, et recrée… recréation perpétuelle… ou récréation virtuelle…

crée-moé crée moé pas… anéwé j’le sais pas… pas plus que toué pis ton voisin… et ta voisine…

et matière à réflexion en lien avec ceci (que j’ai déjà posté dans une chronique il y a quelques jours)…

69170515_2452119831533732_7470644090070106112_n

traduction: Règles de vie humaine transmises via l’Ancien Sanskrit
1- tu recevras un corps
2- tu apprendras certaines leçons
3- il n’y a pas d’erreurs, que des leçons
4- une leçon sera répétée jusqu’à ce qu’elle soit apprise
5- l’apprentissage ne se termine jamais
6- là-bas n’est jamais mieux qu’ici
7- les autres ne sont que des miroirs de toi-même
8- ce que tu fais avec ta vie ne relève que de toi  
9- la vie est exactement ce que tu penses qu’elle est
10- les réponses à tes questions sont en toi
11- tu vas oublier tout ceci
12- mais tu peux t’en souvenir quand tu le veux

3 réflexions au sujet de « la cour des petites croyances »

  1. Samano

    Il ne s’agit pas de croire….. à mon avis, il s’agit d’AIMER ce Grand Mystère, le savourer, le délecter le plus possible… et bien s’entourer d’ami-es allumées ! Il ne s’agit pas de croire mais de faire confiance. Puis-je faire confiance à cette vie ? Telle est la question !

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s