mindbuster

73358348_826436717771637_1736596646621347840_n.jpg

••• les zultimes chroniques – 30/10/19

mindbuster comme dans ghostbuster !!!

hier en fin d’après-midi, occupé à vaquer à diverses tâches, je mindfuckais activement sur le terrain en réalisant tout ce qu’il reste encore à faire en terme de rénos, de préparations autour de la maison d’ici la neige et l’hiver, les affaires de coeur, les cours et name itbusy busy, la ptite bibitte…

quand tout à coup, j’ai entendu un ptit rire, pas entendu comme tel mais senti, comme une présence venant de l’au-delà…

pourtant, personne autour…

mais coudonc, qui rit de moi ici ?

pourtant, personne autour, ni à gauche, ni à droite…

et tout à coup, j’ai levé la tête…

et là j’ai compris, j’ai réalisé, I saw the light

c’était eux… 73358348_826436717771637_1736596646621347840_n.jpg

là-haut, là-haut l’au-delà…

ces nuages roses, bleus et gris, tout légers, ces puff d’humidité volantes reflétant le soleil couchant et filant doucement, flottant lentement et gracieusement et qui impertinemment se moquaient doucement de moi… de superbes nuages flânant nonchalamment dans ce ciel bleu pâle et de toutes les couleurs de cette paisible fin d’après-midi d’octobre… et moi courant, courant, sur la terre froide et sous eux dans les cieux, pas tout à fait au courant de leur présence…

tout simplement mindblowing, flabbergasting… désolé mais rien comme l’anglais pour décrire l’étonnement et la surprise… tout simplement awesome…

souvent pris dans la matière, souvent occupé dans ma tête par rapport aux choses du monde, avec le faire, j’en oublie d’être… simplement être présent, attentif, observateur…

me semble que je – on ? – passe la plupart du temps à côté de la beauté, par-dessus la simplicité du moment, dans les craques du présent… distraction face à qui est… déjà ça de constaté…

trop occupé pour voir la perfection, à sous-estimer la justesse de chaque moment, à courir plus vite que la vie, trop vite, pour le temps qui fait du sur place lui… pas surprenant d’être aussi fatigué…

et hier, ce sont les nuages qui me l’ont rappelé…

en silence, en bonté, avec acceptation…

sans me juger, sans me critiquer… simplement par l’argument de la beauté…

seulement en me disant : relaxe mon gars, on est ici pour te ramener à l’ordre, ici pour te réveiller à la simplicité du moment… comme le sont les arbres qui dansent dans le vent, comme les oiseaux qui chantent la vie, comme la brise qui caresse la peau….

si simple et pourtant, pourtant (non pas deux fois la même joke ;-)… mais pas l’envie qui manque…

même s’ils le faisaient sur un ton coquin et débonnaire, les nuages étaient tout de même sérieux dans leur message… et j’ai saisi…

ah tiens le soleil qui se lève de nouveau… ou pour la première fois ?

Une réflexion au sujet de « mindbuster »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s